A quoi sert la bouillie bordelaise ?

A quoi sert la bouillie bordelaise ?

Est-ce une nourriture ? Une variété de soupe bordelaise qui s’apprécie bien avec un bon pain agrémenté de quelques arômes ? Eh bien ! Vous êtes assez loin du compte. Le nom est assez trompeur. On ne parle pas ici de nourriture mais d’un produit que l’on utilise dans une vigne généralement.

Ce produit à base de composants chimiques est aussi utilisé sur des arbres fruitiers. Il est utilisé principalement pour prévenir le mildiou ou encore à s’en débarrasser. Si vous possédez des arbres fruitiers, une vigne ou encore des plantes à fruits, connaitre la bouillie bordelaise et à quoi sert-elle est important.

La bouillie bordelaise : c’est quoi ?

La bouillie bordelaise est un fongicide à base de cuivre et de chaux. Le tout est mélangé avec de l’eau pour obtenir une bouillie claire bleu verdâtre. Le produit obtenu est utilisé pour être pulvérisé sur les feuilles et fruits des arbres fruitiers mais aussi des vignes. Elle est utilisée en tant que traitement préventif contre le mildiou. Cependant, en fonction de la dose, elle peut affecter le métabolisme des plantes.

Pourquoi de la bouillie bordelaise ?

Il faut un peu remonter le temps. Précisons. Tout d’abord, le mildiou est une petite moisissure qui attaque les organes de la vigne et principalement les fruits et les feuilles. Ce qui affecte beaucoup les productions surtout si vous possédez de grands terrains avec des fruits par milliers.

La moisissure a été constatée en France, dans le sud-ouest en 1878. Cette moisissure avait affectée quelques plantations. C’est en confortant ses recherches qu’Alexis Millardet trouva fortuitement le remède. Ce remède était aussi le fruit de ses constations sur les vignes en bonne santé se trouvant au bord des routes.

En effet, ces dernières étaient aspergées avec du cuivre et de la chaux pour tenir éloigner les maraudeurs. Il s’en inspira pour continuer ses recherches et faire des expérimentations sur quelques vignes. En parallèle, les Bourguignons avaient aussi fait la découverte du remède à la même époque. Des années plus tard, les composants ont été peaufinés pour donner des traitements plus performants.

Composition de la bouillie bordelaise

Généralement, il est difficile de connaitre les composants exacts. Ils ne sont pas vraiment universels mais le but étant tout simplement, que le produit obtenu puisse prévenir le mildiou. En effet, les composants varient en fonction du fabricant que ce soit des grandes firmes ou d’un plus petit fabricant.

Il y a aussi des variétés assez importantes de sels, de sulfates, de cuivre. Ce qui n’est pas très évident lorsqu’on veut connaitre tous les composants. Selon les normes, on doit retrouver 20% de cuivre dans chaque produit mais en France, la quantité a tendance à baisser avec un taux de 17% mais aussi à augmenter invariablement jusqu’à atteindre la moitié.

Mais principalement on trouve de la chaux, du cuivre et de l’eau dans la bouillie. Certains spécialistes ajoutent du tensioactif ou du savon noir naturel. Cela permet au produit d’être plus mouillant. Les ajouts doivent être cependant dosés et choisis avec soin car à une quantité plus que nécessaire, la bouillie bordelaise peut avoir des impacts négatifs sur le métabolisme des plantes.

Comment le produit fonctionne ?

C’est surtout le cuivre qui joue un rôle primordial dans la bouillie bordelaise. Ce sont les ions cuivre qui affectent les enzymes contenus dans les spores des champignons notamment le mildiou. Ce composant stoppe leur germination et évite ainsi que le champignon prenne du terrain.

Lorsque le produit est pulvérisé sur les plantes, le cuivre doit agir immédiatement tout comme une partie de lui doit attendre pour fonctionner un peu plus tard. La première partie du cuivre va commencer son action à l’instant alors que l’autre ne sera actif que plus tard à titre de prévention.

Étant donné que cet élément est assez fort pour les plantes, il faut que le cuivre soit libéré lentement. Contrairement, les plantes souffriront de phytotoxicité ; les organes végétaux seront brûlés et les plantes mourront plus vite. En prenant compte de ce fait, vous comprenez maintenant pourquoi il faut savoir utiliser et doser le produit au risque de voir mourir votre plantation.

Comment utiliser la bouillie bordelaise ?

Bien que le produit soit principalement utilisé sur des vignes et des arbres fruitiers, vous pouvez aussi l’utiliser sur tous les types de plantes.

Jardin potager : si vous en possédez peu importe la surface, le traitement doit se faire tous les 15 jours. Mais là encore, il faut faire attention au climat et choisir scrupuleusement les saisons pour les fruits. Ainsi, pour les tomates, pommes de terre, fraises et vignes, il faut commencer dès la mi-printemps.

Cependant, faites attention à ne pas directement traiter les fruits pour ne pas altérer leur gout mais aussi pour vous éviter de vous intoxiquer. Etant donné que c’est une solution liquide, asperger de l’eau les plantes ou encore de la pluie peut le faire disparaitre rapidement. Donc, évitez la saison de pluie. Si le produit a été lessivé, recommencer le traitement immédiatement.

Les rosiers et les arbres fruitiers ainsi que la vigne : tout comme les arbustes, le traitement préventif doit se faire en automne et spécialement au moment même où la chute des feuilles commence. Vous pouvez également le faire au début du printemps.

Pour un temps pluvieux, il faut renouveler le traitement deux à trois fois mais toujours avec un intervalle de 15 jours. Vous pouvez aussi ajouter un adhérent au produit comme du lait écrémé par exemple. Mais attention, si le produit adhère bien, notez que la protéine contenue dans le lait peut nourrir le champignon.

La meilleure alternative reste le savon noir ou encore des mouillants à base d’alcool terpénique. Cela permet de résister au lessivage. Le traitement évite surtout l’apparition des champignons lorsque le printemps sera là. A savoir : le produit ne protège que la partie qu’il couvre.

Un excès de cuivre sur les plantes est toxique surtout pour la levure qui est importante dans les vignes pour la fermentation alcoolique. Le produit a aussi un impact sur les arômes.

Sur quelles plantes l’utiliser et quel usage ?

Le produit est à utiliser surtout avant la floraison et après la récolte. Tous les arbres fruitiers sont concernés par le traitement. Vous pouvez aussi cependant l’utiliser sur toutes les plantes comme les légumes ou encore les plantes à fleurs. Bien que la bouillie bordelaise ait été fabriquée pour prévenir le mildiou, elle lutte aussi contre l’œil de paon, fumagine, bactériose, maladies cryptogamiques ou encore les maladies bactériennes.

Et bien que ce produit trouve bien sa place dans votre jardin ou espaces verts, il peut être aussi utilisé pour des WC chimiques en prenant la place des produits que l’on utilise traditionnellement.

Les dangers

Il a été dit que le produit, à forte dose, peut nuire aux plantes. Mais il est important de signaler également que le cuivre peut aussi être néfaste pour l’homme à forte dose. Si jamais ça vous arrivait, vous aurez des maladies de peau ou encore des problèmes respiratoires et irritations nasales.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s