Catégorie : Guide Travaux

Tout savoir sur l’oxycoupage

Tout savoir sur l’oxycoupage

L’oxycoupage est un processus visant à couper un matériau en brulant une partie déterminée à l’aide d’un jet d’oxygène. Pour mettre en pratique ce mécanisme, on sélectionne le point à partir duquel la découpe commencera. Ensuite, on préchauffe le matériau à l’aide d’une flamme de chauffe afin de faciliter la découpe.

Ce faisant, on amène le point de la pièce à une température d’environ 1 300 degrés ou bien la température d’amorçage, avant de le brûler. Au fur et à mesure où le projecteur de flamme de découpe se déplace par rapport au matériau, il se crée un joint de coupe.

Mise à part ces quelques informations, que faut-il-savoir d’autre sur ce mécanisme d’oxycoupage ?

Le principe général de l’oxycoupage

Pour découper un acier en deux ou plusieurs pièces, il est nécessaire de provoquer une combustion à l’aide du jet d’oxygène et du mécanisme de chauffe flamme. Ces deux méthodes sont réalisables grâce à un poste d’oxycoupage comme le poste à souder gaz ou bien le chalumeau oxygène-acétylène.

Pour mettre en œuvre ce mécanisme, on s’assure que la température de la fusion ou bien la température du contact entre l’acier et le poste à souder soit inférieure à celle de l’amorçage (1 300 degrés). Si c’est nécessaire, on ajuste la flamme de chauffe afin d’atteindre cette température convenable.

Une fois la combustion provoquée, l’acier se transforme en oxyde de fer et laisse évacué quelques scories. De même, il engendre une sorte de saignée. La présence de ce liquide démontre dès lors que le processus d’oxycoupage est activé et que le métal est sur le point d’être tronqué.

À titre de rappel, deux phénomènes jouent un rôle prépondérant lors de ce mécanisme de découpage métallique : la flamme de chauffe et le jet d’oxygène. Le jet d’oxygène permet la conversion rapide de l’acier en oxyde de fer et accélère la formation de saignée et donc la division du métal. Il assure aussi la structure et la qualité de la coupe obtenue.

Quant à la flamme de chauffe, elle sert à protéger le jet de coupe d’oxygène pur et éviter le désamorçage de la coupe. Pour ce faire, la flamme de chauffe maintient la température à 1 300 degrés tout au long du mécanisme de découpage.

Les étapes à la réalisation d’un oxycoupage

  • La préparation

Avant de se mettre au travail, nous devons rassembler les outils nécessaires comme le chalumeau, le dispositif de coupe, l’allume-gaz, la plaque réfractaire, les gants et les lunettes de protection. Il nous faut alors desserrer à la main l’écrou fixant la lance de soudage puis le retirer.

Puis, nous devons introduire le dispositif de coupe dans le mandrin de l’appareil, le pousser à fond et visser l’écrou de fixation. Pour mettre en marche l’appareil, il faut ouvrir la bouteille d’oxygène, puis le détendeur kyrène. Mettre ensuite le robinet du chalumeau en haute position avant d’actionner l’allume-gaz.

Puis, on doit régler la flamme en tournant la molette du détendeur kyrène. Pour amorcer la coupe, il faut commencer par chauffer les bords de la plaque puis tenir perpendiculairement le chalumeau avant de placer le dard à 3 mm de la pièce à couper. L’oxygène de coupe doit sortir de la buse en un jet droit et cylindrique, sans vacillement.

Pour ce qui de la flamme de chauffe, elle doit envelopper complètement le jet d’oxygène pour mettre en place la combustion. Nous devons ensuite attendre que le métal vire au blanc pour déplacer le chalumeau sur le point de découpe.

  • La découpe

Avant de réaliser cette étape, il faut ajuster la distance entre la buse du poste d’oxycoupage et la pièce à découper. Ensuite, il faut régler les paramètres de débit du gaz de chauffe et de découpe.

Puis, on doit déplacer le chalumeau ou bien le poste à souder gaz progressivement mais toujours perpendiculaire à la pièce de découpe.

Nous devons par la suite maintenir le dard à 3 mm de la ligne de coupe puis presser la gâchette d’arrivée d’oxygène. Progressez toujours régulièrement. Si c’est nécessaire, recommencez à chauffer la plaque puis appuyer de nouveau sur la gâchette pour recommencer la coupe.

Ceci fait, il reste à forer un trou pour mieux scinder l’acier en deux ou plusieurs parties.

  • Structurer la coupe obtenue

Pour obtenir une coupe de qualité, il est essentiel d’être minutieux sur la façon de découper l’acier. Ainsi, commencer par couper l’acier par l’intérieur (dans la tôle) et non par l’extérieur.

De cette partie, il est plus facile de corriger la découpe en cas de fausse manœuvre. Une fois avoir terminé la découpe, vous pouvez effectuer quelques finitions comme le meulage de l’acier.

Toutefois, cette opération est très délicate. Dans ce cas, nous vous conseillons de contacter un professionnel qualifié. De même si ce type de travail à l’acier vous semble compliqué, n’hésitez pas à recourir à un spécialiste en découpe par oxycoupage.

Les avantages de l’oxycoupage

Comme avantages, l’oxycoupage permet de couper des matériaux très épais. Autrement dit, des outils allant de quelques millimètres à plusieurs centimètres. Dans la plupart des cas, cette méthode permet de scinder des matériaux avec une épaisseur allant de 25 à 400 mm.

Dans ce sens, ce processus est plus encore efficace que le laser car ce dernier ne tranche que des métaux dont l’épaisseur ne fait que quelques millimètres.

Les consommateurs apprécient également la qualité des coupes réalisées par ce mécanisme. Avec un mode d’action rapide, cette méthode assure une bonne productivité si l’on s’en sert dans le domaine de l’industrie.

Les outils utilisés lors d’une séance d’oxycoupage sont également portatifs, ce qui assure son mode d’action rapide. En outre, le coût des matériels d’oxycoupage sont très abordables. Ce qui permet aux utilisateurs d’économiser.

Ce système est d’ailleurs très bénéfique dans les industries car il permet aux usines de dépenser peu mais aide en échange à booster leurs chiffres d’affaires grâce à la productivité générée. Par ailleurs, la méthode d’oxycoupage convient à la préparation des soudures et aux coupes en biseau.

Les inconvénients de l’oxycoupage

L’oxycoupage est une opération très délicate et à ne pas prendre à la légère. Si vous sentez que vous ne maîtriserez pas l’opération, n’hésitez pas à la confier à des experts en découpe par oxycoupage.

L’oxycoupage présente quelques risques. En effet, la combustion provoquée par le jet d’oxygène et la flamme de chauffe augmente les risques d’incendies. C’est pourquoi, il est plus prudent d’éloigner tous les objets inflammables lors de l’opération. Tenez alors à l’écart les solvants et les autres substances toxiques.

N’hésitez pas non plus à déplacer les objets susceptibles d’entraver l’opération comme les équipements lourds et assez énormes. Si c’est possible, réalisez l’opération à l’extérieur et sur une surface bétonnée.

Évitez dès lors d’activer le poste à soude dans un milieu bordé de pelouse ou jardin. Si vous devez effectuer le procédé à l’intérieur d’une maison ou d’un bâtiment, assurez-vous que l’endroit soit bien aéré et à quasiment vide.

Les projections de métal peuvent provoquer des brûlures cutanées ou bien oculaires. Ainsi, il est indispensable de se munir d’une tenue de travail idéale comme une combinaison, des gants, une paire de lunette spéciale soudure et même des bottes de bricolage.

Si on travaille dans le domicile d’un particulier, il faut baliser l’espace de travail et interdire l’accès à toutes personnes non-concernées.

Quels sont les différents outils pour travailler le bois ?

Quels sont les différents outils pour travailler le bois ?

Appareil électroportatif, électrique ou manuel : vous avez désormais l’embarras du choix pour bien travailler le bois. Pour les bricoleurs professionnels comme les amateurs, les outils varient en qualité et en genre pour faciliter le travail du bois et vous assurer une qualité de rendu optimale.

Mais quels sont justement ces différents outils que vous devez vous procurer ?

La scie

Les grandes marques peuvent aujourd’hui vous proposer des scies électriques. De quoi vous assurer une netteté et une qualité de coupe optimale pour une centaine d’euros environ. Modèle monté sur table ou électroportatif, cet accessoire s’adresse aussi bien aux professionnels comme aux amateurs de bricolage.

Lire la suite
Tout le monde peut-il bénéficier de la prime chauffage ?

Tout le monde peut-il bénéficier de la prime chauffage ?

La prime chauffage se définit comme une aide financière visant à améliorer le système de chauffage d’un consommateur afin que ce dernier puisse bénéficier d’un confort thermique.

Il s’agit d’une aide financière octroyée par l’État ou bien par les fournisseurs d’énergie polluantes afin d’inviter la population à la réduction de la consommation énergétique.

Lors de la remise d’une prime pour le chauffage, les bénéficiaires recevront un chèque leur permettant de financer l’achat des équipements en rapport avec le système de chauffage.

Ce faisant, on diminue la surconsommation, les factures exorbitantes et par la même occasion la quantité de résidus négatifs propulsés dans l’atmosphère. Toutefois, est-ce que tout le monde peut en bénéficier ?

Comment faire une demande pour le changement d’un système de chauffage ?

Le versement se fait en s’adressant aux signataires de la charte « Coup de pouce Chauffage », qui sont généralement des vendeurs d’énergie.

Lire la suite
Que trouve-t-on sur un devis travaux ?

Que trouve-t-on sur un devis travaux ?

Avant d’entreprendre une rénovation ou une construction neuve, il est utile de demander un devis travaux. Il s’agit d’une démarche efficace et pratique pour se renseigner sur le coût des travaux à réaliser.

En effet, un devis permet de connaître le prix d’une intervention professionnelle en réhabilitation ou construction de logement. À savoir que tout le monde peut solliciter un devis auprès d’un artisan ou d’une entreprise spécialisée.

Tout dépend des choix du propriétaire ou locataire souhaitant réaliser des travaux. Besoin d’en savoir un peu plus ? Découvrez notre présent article afin d’en apprendre davantage sur le contenu du devis.

Un devis travaux, c’est quoi au juste ?

Le devis est défini comme une sorte de document d’estimation de coût réalisée par un fournisseur de matériaux ou prestation.

Lire la suite
Comment faire une penderie XXL soi-même ?

Comment faire une penderie XXL soi-même ?

Si vous avez déjà deux armoires et une commode et si elles commencent à déborder, c’est que vous n’avez plus de place. Il se peut aussi que vous manquiez d’organisation pour bien ranger vos affaires.

Alors, vous pouvez penser à une penderie XXL. Dans ce cas, vous pouvez vous débarrasser des autres meubles ou tout simplement l’intégrer à votre chambre à coucher.

Pour avoir une penderie XXL, vous n’êtes pas obligé de passer dans un grand magasin d’ameublement ou de faire appel à un menuisier pour avoir un meuble sur-mesure : vous pouvez le faire vous-même. 

Une penderie XXL, pourquoi ?

Là, tout de suite, vous pouvez vous dire que vous n’avez pas de place pour une penderie XXL. Cependant, si vous avez une petite armoire par-ci et une petite commode par-là, un portant à gauche et un autre à droite, il est tout à fait possible de faire rentrer une penderie XXL dans la pièce.

Lire la suite
Pourquoi remplacer sa chaudière fioul par une chaudière plus récente ?

Pourquoi remplacer sa chaudière fioul par une chaudière plus récente ?

Initialement prévue pour le 1er janvier 2022, l’interdiction des chaudières à fioul a été repoussée au 1er juillet 2022. À l’heure actuelle, 3,5 millions de foyers se chauffent grâce à ce combustible hautement polluant.

Véritablement d’un autre âge, cet équipement ne répond plus aux enjeux liés à la transition écologique. Si vous utilisez une vieille chaudière fioul, découvrez tout l’intérêt de la faire remplacer par une plus récente.

La nécessité d’installer une chaudière neuve

Après 15 à 20 ans d’utilisation, les anciennes chaudières finissent par perdre en efficacité. Leur rendement se dégrade au fil des années, mais dans la foulée, elles consomment plus d’énergie. Par conséquent, la qualité du chauffage n’est plus la même, mais les factures quant à elles continuent d’augmenter.

Lire la suite
Travaux à charge du propriétaire, lesquels sont-ils ?

Travaux à charge du propriétaire, lesquels sont-ils ?

Vous souhaitez louer votre logement mais vous ne savez pas quels travaux réaliser ? Dans cet article, nous allons passer en revue les travaux à votre charge à faire avant de louer.

Louer son logement peut s’avérer plus difficile que prévu. Faire les travaux nécessaires, trouver un locataire, s’occuper de la gestion courante du bien… Tout cela peut vite être très chronophage.

Pour éviter de perdre du temps et de l’énergie à vous occuper des problèmes du quotidien, vous pouvez passer par une agence de gestion locative. Vous serez alors accompagné dans vos démarches et dans la réalisation des travaux à charge du propriétaire. Mais alors, lesquels sont-ils ?

La décence : assurer un logement vivable au locataire

Pour pouvoir être loué, un bien immobilier doit remplir certains critères de décence. Il doit pouvoir être occupé sereinement par la locataire. Pour cela, c’est au propriétaire de faire les travaux nécessaires.

Lire la suite
Tout savoir sur les logements éco-responsables

Tout savoir sur les logements éco-responsables

Instaurer le principe de développement durable est l’un des soucis les plus importants actuellement. Avec l’urgence climatique qui s’amplifie, tout le monde veut en finir avec le gaspillage afin de protéger l’environnement existant.

C’est pour cette raison que l’éco-construction est de plus en plus adoptée par les propriétaires soucieux de la nature, mais aussi de la diminution de leurs factures énergétiques. Il s’agit de bâtir, rénover, aménager des lieux de vie sains, écologiques et économiques. Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir à propos des logements éco-responsables.

Qu’est-ce qu’une éco-construction ?

C’est un principe qui repose sur l’harmonie entre l’infrastructure et la nature. En d’autres termes, ce sont des logements uniques qui respectent les problématiques environnementales. Ce type de construction permet de protéger les espaces alentours et d’impliquer les communautés locales dans les travaux afin de générer des bénéfices.

Lire la suite
Faire appel à un expert pour l’isolation de ses combles

Faire appel à un expert pour l’isolation de ses combles

Beaucoup de propriétaires négligent encore l’importance de faire isoler les combles de leur maison.

En effet, les combles désignent la partie située entre le plafond et la toiture de la maison.

Dans cet article, nous allons voir qu’il existe différents types de combles, que l’on peut les isoler de différentes manières et que cela procure de nombreux avantages.

Quelle est la différence entre les combles perdus et les combles rampants ?

Les combles perdus désignent un espace sous le toit qui est trop bas pour que l’on puisse aménager une nouvelle pièce par ce qu’on ne peut pas s’y tenir debout ou qu’il est constitué d’une charpente légère croisée.

Lire la suite
Connaissez-vous tous les types de chaudière ?

Connaissez-vous tous les types de chaudière ?

Passer l’hiver dans une maison sans chauffage n’est pas facile. Afin de rendre votre habitation confortable, il est préférable d’opter pour une chaudière performante. Une chaudière performante permet d’alimenter les radiateurs et de produire de l’eau chaude dans votre foyer. 

Cependant, afin d’assurer votre confort, il faut bien choisir sa chaudière pour répondre à vos besoins, en fonction de votre logement choisissez une chaudière adaptée à celui-ci.

Mais avant toutes choses, il faut faire la différence entre une chaudière simple et une chaudière mixte. Une chaudière est simple lorsqu’elle sert seulement de chauffage pour votre habitation et ne produit pas d’eau chaude, tandis qu’une chaudière mixte, s’occupe du chauffage et de la production de l’eau chaude en une seule installation

Maintenant, que vous savez la différence entre une chaudière mixte et une chaudière simple, voici les différents modèles de chaudière.

La chaudière à gaz

La chaudière à gaz provient d’une fermentation de matière économique qui est une ressource renouvelable qui n’a pas besoin de stockage. Cependant, il existe différentes chaudières à gaz tels que : la chaudière à gaz à condensation fonctionne grâce à du gaz tel que le butane ou bien le gaz naturel.

Lire la suite