Catégorie : Jardin

À quoi sert le purin d’orties ?

À quoi sert le purin d’orties ?

Les vertus de l’ortie dans la vie des hommes et sur celle des plantes sont connues depuis l’antiquité.

Sur le plan culinaire, cette grande plante aux tiges aériennes fait de nombreux partisans. En effet, malgré le côté urticant de l’ortie, elle peut être transformée en soupe et en tartare. Elle entre également dans la préparation des quiches, des crackers, etc.

Du côté jardinage, l’unique manière de l’utiliser consiste à la transformer en purin.

De nos jours, à l’heure où la tendance est le naturel, l’homme essaie de se réconcilier avec la nature. Les jardiniers adeptes du bio louent les qualités du purin d’orties. Celui-ci donne aux plantes tout ce que les orties ont extrait du sol.

C’est quoi un purin d’ortie ?

stinging-nettle-785292_1280(1)

Comme son nom l’indique, un purin d’ortie est une préparation réalisée à partir d’orties. La solution rassemble toutes les vertus de cette plante. Elle a certes une très mauvaise odeur, mais son action sera bénéfique pour vos plantes.

L’ortie est une plante bio-indicatrice. Elle pousse généralement sur un sol riche en azote. Le purin d’ortie est donc un mélange naturel très riche en azote et également en d’autres éléments nutritifs, tels que les oligo-éléments et des minéraux comme le fer, magnésium ou le potassium.

Lire la suite

A quoi sert la bouillie bordelaise ?

A quoi sert la bouillie bordelaise ?

Est-ce une nourriture ? Une variété de soupe bordelaise qui s’apprécie bien avec un bon pain agrémenté de quelques arômes ? Eh bien ! Vous êtes assez loin du compte. Le nom est assez trompeur. On ne parle pas ici de nourriture mais d’un produit que l’on utilise dans une vigne généralement.

Ce produit à base de composants chimiques est aussi utilisé sur des arbres fruitiers. Il est utilisé principalement pour prévenir le mildiou ou encore à s’en débarrasser. Si vous possédez des arbres fruitiers, une vigne ou encore des plantes à fruits, connaitre la bouillie bordelaise et à quoi sert-elle est important.

La bouillie bordelaise : c’est quoi ?

La bouillie bordelaise est un fongicide à base de cuivre et de chaux. Le tout est mélangé avec de l’eau pour obtenir une bouillie claire bleu verdâtre. Le produit obtenu est utilisé pour être pulvérisé sur les feuilles et fruits des arbres fruitiers mais aussi des vignes. Elle est utilisée en tant que traitement préventif contre le mildiou. Cependant, en fonction de la dose, elle peut affecter le métabolisme des plantes.

Lire la suite

Tout savoir sur la plante serpent

Tout savoir sur la plante serpent

Très utilisée dans le domaine de la décoration d’intérieur depuis quelque temps, la plante serpent mérite toute notre attention. En effet, que vous soyez ou non fan de botanique, que vous ayez ou pas la main verte, tout savoir sur la Sansevieria Trifasciata ne serait pas un luxe. Il en va de l’esthétisme de votre maison.

La Sansevieria Trifasciata : c’est quoi ?

La Sansevieria Trifasciata  est une plante verte plus connue sous le nom de « la langue de belle-mère » ou de « couteau ». C’est une plante herbacée assez simple à entretenir et qui s’adapte à n’importe quel style de décoration. Après tout, mettre un peu de verdure dans son intérieur est devenu très tendance ces dernières années.

Si l’on s’attarde sur le côté scientifique de la chose, on pourrait dire que cette plante, de son nom scientifique « Sansevieria Trifasciata » est de la famille des Plantaes Thrachaebionta. Elle fait partie des espèces de Asparagacea. Cela se voit d’ailleurs par sa forme. Ces dernières se présentent comme des feuilles rigides qui se dressent depuis le sol.

Disponible directement en pot auprès des fleuristes, la Sansevieria Trifasciata se présente sous plusieurs formes. Les plantes adultes, qui sont largement plébiscitées par les experts en décoration et les amateurs de jardinage, peuvent atteindre les 180 cm de hauteur et les 6 cm de largeur.

Lire la suite

Nid de guêpes, que faire ?

Nid de guêpes, que faire ?

C’est l’été ! Et comme chaque année, on prévoit de profiter à bon escient de son jardin et du soleil. On fait d’ailleurs bien plus que de simplement lézarder au bord de la piscine en cette période. On invite quelques amis pour un déjeuner dehors. Il n’y a rien de tel pour se détendre.

Mais avant de faire un tel projet, il faudrait en amont parler du nid de guêpes qui se trouve sur  votre arbre à côté de votre terrasse qui peut-être dangereux pour vous et vous enfants. En effet, bien que la guêpe soit utile, notamment pour se débarrasser de certains insectes, elle est souvent considérée comme un invité indésirable chez soi.

Attention toutefois, ce n’est pas la peine de déranger les pompiers pour un simple nid de guêpes à la maison. Plusieurs solutions sont proposées par les experts en jardinage pour vous aider à résoudre une bonne fois pour tous vos problèmes d’invasion de guêpes.

Prévenir l’invasion chez soi : quelques astuces à mettre en place

Il est fortement déconseillé de tuer les guêpes. Même si vous en avez peur et qu’elles vous dérangent, ce n’est pas une manière d’agir pour la protection de l’environnement. Au mieux, vous pouvez réguler la population de guêpes qui s’installera dans votre jardin. Pour ce faire, quelques actes de prévention sont de mise.

Vous devez savoir en amont que les guêpes sont généralement attirées par tout ce qui est sucré. Bien qu’elles soient insectivores, elles apprécient tout de même les fruits et les aliments humides.

Pour prévenir l’invasion de guêpes, vous devez donc mieux entretenir vos espaces, aussi bien intérieur qu’extérieur. Commencez par couvrir les restes d’aliments que vous avez encore envie de consommer et de jeter directement les déchets.

Ne laissez jamais vos boissons ouvertes et dans la mesure du possible, évitez les eaux stagnantes de quelques ordres que ce soit.

Lire la suite

Connaissez-vous le Rhododendron Simsii ?

Connaissez-vous le Rhododendron Simsii ?

Le Rhododendron Simsii est une plante à végétation vivace originaire d’Asie et d’Europe. Toutefois, on en rencontre des versions retravaillées d’origine japonaise et chinoise. Ainsi, de nos jours, il existe plusieurs sous-genres de cette plante, à savoir : le Candidastrum, l’Azaleastrum, le Therodron, le Mumeazalea et le Pentathera. Quoi qu’il en soit, ceux-ci n’ont rien à envier aux originaux.

Le Rhododendron Simsii Azalée est d’une beauté rare avec ses magnifiques fleurs d’une couleur rose vif. On le rencontre surtout dans les sous-bois dont l’environnement est propice pour son développement.

Cela ne veut pas pour autant dire qu’on ne peut pas la planter si on n’en dispose pas près de sa maison. En effet, il est tout à fait envisageable de planter cette belle fleur, pour apporter un certain style à sa demeure, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Il suffit juste de connaître quelques bases pour assurer la pérennité de votre Rhododendron Simsii.

Les différentes versions du Rhododendron Simsii

Le Rhododendron Simsii Azalée se décline en plusieurs formes : en arbuste, en arbre ou en bonzaï. Le choix dépend du goût de chacun. Néanmoins, le plus réputé d’entre tous est l’arbuste un peu arrondi et étalé.

Les espèces d’Azalée peuvent atteindre une hauteur de 2,5 mètres et sont adéquates tant pour une décoration intérieure que pour un aménagement d’extérieur.

Les Azalées sont de couleurs roses mais on peut très bien rencontrer des boutures avec des fleurs jaunes, blanches, pourpres, violettes, etc. Pour plus d’originalité et pour varier les couleurs dans votre extérieur, certains particuliers mettent dans chaque recoin de leur jardin une espèce de chaque couleur. De toute façon, leur culture et leur entretien sont les mêmes.

Lire la suite

Comment réaliser une citrouille pour Halloween ?

Comment réaliser une citrouille pour Halloween ?

La citrouille pour Halloween est une tradition. Chaque année pour cette grande fête, elle fait partie des décors indispensables, à mettre aussi bien en intérieur qu’en extérieur. Faisant référence notamment à la légende de jack O’Lantern, la citrouille Halloween finit avec soin l’aménagement de votre espace, du moins pendant quelques semaines.

Sans compter qu’avec la lanterne que vous allez placée à l’intérieur, vous allez pouvoir éclairer comme il se doit votre jardin. Il ne reste plus alors qu’à la fabriquer.

En effet, il ne s’agit pas uniquement de placer n’importe quelle citrouille. Il est également de mise de la décorer comme il se doit. C’est d’ailleurs une activité que vous pouvez partager en famille. Voici les étapes à respecter pour ce faire.

Commencer par choisir une citrouille

Comme d’habitude, vous allez devoir commencer par choisir le matériel de base, à savoir une citrouille. Cette dernière doit être assez grosse pour vous permettre de la personnaliser comme il se doit. Dans la mesure du possible, optez pour une citrouille qui soit assez ferme. Cela facilite notamment la création des détails sur la structure externe de cette dernière.

Néanmoins, rien ne vous impose de chercher une citrouille parfaitement ronde. Les modèles un peu en ovale peuvent très bien faire peur en guise de décoration. Il suffit d’un peu plus d’imagination.

Lire la suite