Comment trouver le bon artisan pour ses travaux ?

Comment trouver le bon artisan pour ses travaux ?

Lorsque vous sentez ne pas avoir l’étoffe d’un bricoleur ou que les travaux à réaliser sont trop importants, il est plus judicieux de solliciter l’aide d’un artisan qualifié. Ce dernier est le garant de la réussite des travaux, que ce soit d’aménagement, de réparation ou de dépannage.

Le succès de tous les travaux repose entièrement sur les épaules de cet acteur incontournable. Ainsi, le choix de ce professionnel doit être fait de la manière la plus minutieuse possible.

De quel projet s’agit-il ?

work-3480187_1280(16)

La définition du projet constitue la première étape pour rechercher un bon artisan. L’objectif, ainsi que les besoins et le budget doivent être définis au préalable, dans le cadre d’un projet de construction.

Lire la suite

Quelles sont les étapes pour rénover une habitation ?

Quelles sont les étapes pour rénover une habitation ?

La rénovation d’une maison d’habitation est, bien évidemment, moins délicate que la construction d’une neuve. Toutefois, la difficulté d’un tel chantier ne doit jamais être sous-estimée. Une rénovation complète peut s’étaler sur plusieurs mois.

Et selon l’état initial de la maison, elle peut nécessiter le recours à de nombreux spécialistes, notamment les maçons, les plombiers, les électriciens, ainsi que les peintres, les rénovateurs et les architectes.

Deux options s’offrent à ceux qui souhaitent réaliser cette opération :

  • Le recours à des artisans

Ce premier choix va sûrement faire augmenter le budget de rénovation. Toutefois, certains professionnels, tels que les plombiers et les électriciens, sont indispensables car ils vont assurer la disposition d’une installation efficace et aux normes de construction françaises.

Lire la suite

À quoi sert la feuille aluminium multicouche ?

À quoi sert la feuille aluminium multicouche ?

Trouver une feuille multicouche  n’est pas difficile actuellement. Sur la toile, vous avez des prestataires spécialisés en la matière. S’adressant la plupart du temps à des professionnels à des grandes marquent, ces produits peuvent servir tant dans les projets de rénovation immobilière que dans la protection des aliments.

Dans un cas comme dans l’autre, il y a quelques normes à connaître et à respecter. Retour sur les bons à savoir sur l’utilisation de ce type d’accessoire.

Les feuilles d’aluminium multicouche pour l’isolation mince PMR

construction-worker-569149_1280(1)

Les feuilles d’aluminium peuvent être utilisées dans le cadre d’une construction ou d’une rénovation immobilière. Dans ce cas l’utilisation et l’installation des accessoires sont à laisser à la prérogative des professionnels qualifiés.

  • Comment ça marche ?

Les feuilles d’aluminium sont utilisées pour une isolation mince PMR. C’est une technique d’isolation qui nécessite plusieurs couches de feuilles d’aluminium collées entre elles par soudure ou un autre procédé. Le but étant de limiter les déperditions énergétiques de la maison.

Lire la suite

Quel volet roulant pour son extérieur ?

Quel volet roulant pour son extérieur ?

Les volets roulants peuvent présenter quelques avantages dans l’aménagement de vos espaces extérieur. Outre d’être design, ils optimisent également la sécurité de votre résidence.

Et aujourd’hui, afin de s’adapter au  style général de votre architecture, les grandes marques proposent plusieurs collections dans ce domaine. Il reste à trouver le modèle idéal adapté à vos besoins et à votre budget.

Prendre des mesures sur vos ouvertures

measure-2737004_1280(1)

Il ne faut pas choisir vos volets roulants au hasard au risque de payer davantage dans le réaménagement de votre infrastructure. Le premier détail à prendre en compte est par exemple la taille de vos ouvertures.

  • La taille standard sur les plateformes dédiées

Dans la majorité des cas, les volets roulants disponibles sur les plateformes dédiées sont d’une taille standard. Ils s’adaptent à la majorité des ouvertures : fenêtres ou portes.  Faits en PVC ou en métal, les modèles garantiront à chaque fois la sécurité de votre appartement ou maison.

Lire la suite

Nos conseils pour choisir sa pompe à chaleur

Nos conseils pour choisir sa pompe à chaleur

Un indispensable en été comme en hiver, la pompe à chaleur ou plus communément appelée PAC ne se choisit pas par hasard. À titre de rappel,  il s’agit d’un appareil qui peut transformer les calories dans l’air, l’eau ou le sol afin de chauffer une pièce de manière uniforme.

Pratique, mais surtout facile d’utilisation, ce genre d’appareil séduit de plus en plus de particuliers ces dernières années. Si bien que les marques se sont attelées à proposer plusieurs modèles en la matière afin de pallier à tous les besoins.

Comme il s’agit d’un investissement de plusieurs centaines d’euros, se faire accompagner par un expert en la matière pour être sûr de faire le bon choix semble être de mise.

Mais, en plus, vous attardez sur quelques détails vous facilitera certainement la tâche. Quels sont-ils ? Le point.

À chacun sa pompe à chaleur

Il ne suffit pas de copier le voisin pour choisir votre pompe à chaleur. En effet, le matériel idéal variera en fonction des besoins de chacun, ou plus précisément, de la taille de la pièce dans laquelle l’appareil va être placé.

Pour rappel, une pompe à chaleur peut produire dans les 3 à 5 kWh à partir de 1 kWh d’électricité. Sur la base de cette information, vous devez choisir votre équipement. Ceci vous évitera de payer davantage pour un appareil dont vous n’avez pas besoin au final.

Afin d’évaluer la puissance d’une pompe à chaleur PAC, vous devez vous baser entre autres sur le coefficient de performance.

Plus celui-ci est élevé, plus vous aurez droit à un équipement de grande performance.  Pour information, ce coefficient est calculé sur la base de la température extérieure. Autrement dit, une pompe à chaleur peut être de qualité ou non en fonction des régions.

Pour comparer les offres de pompe à chaleur, en se basant notamment sur le coefficient de performance, il faut prendre uniquement en compte le COPA ou le COP saisonnier. Il peut varier d’un modèle à un autre et en fonction des marques.

Vous pouvez également utiliser les températures de référence sur le France pour estimer la qualité et la performance d’une pompe à chaleur. Ce sont des indications moyennes du climat d’une région à une autre.

Par exemple dans le Sud-est, ce sera de -3 °C contre -9 °C dans le Grand Ouest. La formule à utiliser étant : la puissance d’une pompe à chaleur est égale au volume multiplié par le coefficient de construction multiplié par la différence de température. Le résultat sera exprimé en kW.

Tout dépend de votre bâti

fire-2086370_1280

Outre la taille de la pièce, il faudra aussi prendre en compte l’état du bâti pour être sûr de faire le bon choix. Notamment, les besoins diffèreront pour une nouvelle construction qui obéira aux normes d’isolations en vigueur et pour une ancienne construction qui aura besoin d’un équipement beaucoup plus performant.

Le coefficient de construction est un détail important à prendre en compte pour le choix de votre appareil. Il varie entre 1.6 et 0.6 en fonction de l’état de votre immeuble. 1.6 étant le coefficient pour une maison très mal isolée et 0.6 pour une construction dans les normes RT 2012.

Une évaluation de l’état des lieux par un professionnel vous permettra de mettre l’accent sur le genre de bâtiment que vous avez et sur les meilleures pompes à chaleur à acheter en conséquence.

Prendre en compte les installations déjà existantes

En outre, vous devez prendre en compte les installations déjà existantes pour le chauffage de la maison. En fonction que vous ayez adopté un radiateur, un plancher chauffant ou autres systèmes de chauffer la pièce, il faudra choisir une PAC différente.

Le cas échéant, l’entretien d’une pompe à chaleur et son fonctionnement au quotidien engagera davantage de frais.

Différents types de pompe à chaleur

Il convient de noter qu’il existe plusieurs types de pompe à chaleur sur le marché.

On peut entre autres les classer en 3 grandes catégories dont chacune s’adapte à un besoin spécifique :

  • Le PAC aérothermique pour un chauffage par l’air
  • Le PAC géothermique pour un chauffage par le sol
  • Et un PAC hydrothermique pour un chauffage par l’eau.

Si les deux premières catégories peuvent être utilisées dans n’importe quel bâti, la dernière semble plutôt s’adresser à des nouvelles constructions. Et pour cause,  son installation est pour le moins complexe. En outre, elle nécessite la réalisation de quelques démarches administratives.

Rénovation ou nouvelle construction ?

dilapidated-983952_1280(8)

Selon les professionnels, le besoin et le choix en pompe à chaleur peuvent aussi varier selon le projet de chaque propriétaire. Dans une cadre d’une rénovation par exemple, afin de ne pas engager de surcoût, il est plus conseillé de choisir les PAC Air/eau pour le chauffage de l’air.

Ces dernières sont amplement suffisantes pour vous permettre de profiter d’un maximum de confort. En fonction des modèles et des marques, le chauffage peut couvrir une large pièce.

Pour les constructions toutefois, vous pouvez vous permettre le PAC air et eau. Les modèles haut de gamme en la matière peuvent même remplacer votre ballon d’eau chaude.

Une pompe à chaleur mixte de préférence

Les grandes marques proposent différents types de pompe à chaleur. Il y a entre autres celle à basse température qui promet une diffusion entre 35 et 45 ° en moyenne. Elles fonctionnent notamment avec un radiateur classique et assure un confort d’utilisation optimal.

Il y a aussi le PAC à haute température, qui diffuse jusqu’à 65 °C. C’est la solution idéale pour ne pas avoir à remplacer votre radiateur à haute température dans le cadre de la remise aux normes de vos installations.

Mais pour un rendement optimal et sûr, on conseille davantage le PAC mixte. Les appareils de cette catégorie assurent une diffusion optimale et homogène de la température, et ce, dans n’importe quelle pièce.

Une question de budget

money-2724241_1280(11)

Bien évidemment, le choix de votre pompe à chaleur doit aussi prendre en compte une question de budget. Pour ceux dont le financement est assez petit, tenter les modèles les moins chers du marché, sans pour autant lésiner sur la qualité du matériel et sa performance est de mise.

On conseille pour ce genre de situation le PAC aérothermique. Comme susmentionné, ce type d’appareil permet le chauffage par l’air de l’air et de l’eau.

Toutefois, choisir une pompe à chaleur aérothermique peut avoir quelques inconvénients. Notamment, vous devez adapter votre équipement de chauffage en conséquence. Le PAC ne fonctionne qu’avec un radiateur ou un système de chauffage par le sol.

En outre, la performance d’un PAC aérothermique peut varier en fonction de votre région. Pour un maximum de confort, avoir un climat doux est nécessaire.

Toutefois, puisqu’il est question de budget, sachez que vous pouvez profiter de nombreux systèmes de financement pour le remplacement ou l’installation d’une pompe à chaleur. Ainsi, vous pourriez vous permettre davantage de choses, et ce, à moindre coût.

Eco PTZ, crédit d’impôt, subventionne Anah et bien d’autres encore sont disponibles, pour la plupart, sans condition de revenus et sont cumulables afin de réduire au maximum vos dépenses.

Un professionnel pour vous aider

La meilleure solution, pour éviter de faire le mauvais choix et de mettre en péril votre confort, est de faire appel à un professionnel chauffagiste. Ce dernier vous aidera également dans l’installation et l’entretien de votre équipement.

Nos conseils pour bien peindre votre intérieur

Nos conseils pour bien peindre votre intérieur

La couleur de votre maison est d’une importance capitale. Il en va de la réussite de votre aménagement et de votre confort. Si la peinture extérieure doit être renouvelée chaque année, celle de l’intérieur peut attendre vos envies et le temps que vous ayez réuni le budget nécessaire pour une peinture de qualité.

Pour réaliser ce genre de projet, vous pouvez travailler seul ou avec un professionnel. Dans un cas comme dans l’autre, voici quelques éléments à savoir pour tout mener à bien.

Choisir la bonne peinture

brush-3207946_1280

La première étape afin de garantir la réussite de vos travaux de peinture consiste à choisir la bonne couleur et les bons matériaux.

  • Comment choisir la couleur ?

Pour ce qui est de la couleur, tout est une affaire de goût. Pour les plus originaux notamment, les tons vifs sont à prioriser. Mais attention tout de même à ne pas en faire de trop. En général, on préconise une touche de couleur pour chaque pièce avec le même fil directeur pour un maximum de confort dans votre maison.

Il y a quelques couleurs que vous devez bannir en fonction des pièces. Les experts en aménagement d’intérieur évitent par exemple le vert dans la salle de bain pour éviter d’avoir le teint grisonnant. En outre, dans les chambres à coucher, il est de mise de préconiser des couleurs neutres qui favorisent l’endormissement.

Exit dans ce cas le jaune, le bleu clair, etc. Pour la chambre des petits, adopter des tons neutres et chics est aussi de mise. Évitez surtout le jaune pour ne pas tomber dans le classicisme.

  • La qualité de la peinture compte

Outre la couleur, la qualité de la peinture est un détail à prendre en compte. Quitte à payer des dizaines d’euros en plus, investir dans un pot haut de gamme et de marque est conseillé. Il en va de la durabilité de vos couleurs.

Vous avez le choix entre une peinture à l’huile ou à l’eau. La première est préférable pour des travaux intérieurs. Elle est plus résistante, notamment si vous avez des enfants en bas âge.

  • Opter pour les produits de marque

Plusieurs marques sont disponibles sur le marché. On peut citer entre autres la peinture Zolpan. Résistant à toute épreuve, ce sont des peintures de qualité.

  • La bonne peinture pour la bonne surface

Enfin, vous devez choisir la bonne peinture pour la bonne surface. Si vous avez des revêtements en carrelage, il faudra choisir le bon matériel pour lui donner une seconde vie. Il en sera de même pour le bois et pour le béton. Il en va du rendu de vos travaux.

Une peinture neutre : plus facile et plus rapide

renovate-3293498_1280(4)

On conseille les peintures neutres. C’est plus facile à faire et plus rapide. Pour peu que vous soyez un amateur de bricolage, vous seriez à même de réaliser vos travaux vous-même.

  • Une couleur vive dans chaque pièce

La règle est simple : une couleur vive dans chaque pièce. Le reste des murs doit être neutre pour éviter de surcharger la décoration.

Lire la suite

DIY peinture : vous souhaitez transformer votre pièce ?

DIY peinture : vous souhaitez transformer votre pièce ?

Entre les magazines déco, internet ou conseil en magasin déco il est très facile de s’y perdre.

Choisissez la pièce que vous souhaitez transformer, choisissez une couleur et choisissez le bon matériel : les 3 C.

Préparation est une étape clé

painter-1246619_1280(7)

Ne négligez pas la préparation : c’est l’étape la plus importante. Assurez vous de bien protéger votre sol, vos meubles et murs que vous ne souhaitez pas peindre. Optez pour une bonne marque de ruban de masquage adhésif (pas de sous marque, la peinture va fuser en dessous).

Préparez votre mur avant de vous lancer dans la peinture. Veillez à ce qu’il n’est pas de surfaces rugueuses, ou trous non rebouchés. Votre mur doit être propre et lisse.

Lire la suite