Catégorie : Rénovation

A quoi sert la feuille de pierre ?

A quoi sert la feuille de pierre ?

Comme son nom l’indique, la feuille de pierre est un papier à base de poudre de pierre qui possède des caractéristiques étonnantes. C’est un matériau de revêtement en pierre naturelle flexible.

La feuille de pierre est fabriquée à partir de véritables pierres, comme l’ardoise et le mica. Une délicate opération sur la pierre massive a permis d’obtenir ce matériau de revêtement révolutionnaire.

Deux principaux ingrédients participent à la fabrication du papier de pierre. Ce sont le carbonate de calcium et une résine plastique qui est le « Polyéthylène Haute Densité ou PEHD ».

L’exploitation du carbonate de calcium peut se faire dans les carrières. Mais on peut également utiliser de la poudre de marbre ou de craie pour la fabrication d’une feuille de pierre.  Quant au Polyéthylène Haute Densité, il a été synthétisé en 1953 par l’allemand Karl Ziegler. Il est surtout caractérisé par sa grande flexibilité et sa forte résistance aux acides.

Habituellement, le PEHD est utilisé pour la production des caisses en plastiques hautement résistantes. Il est également utilisé comme barrière d’étanchéité dans les décharges dites « Installations de Stockage de Déchets Non Dangereux » ou « ISDND ».

Comment s’obtient la feuille de pierre ?

De nos jours, Il est possible d’intégrer la pierre dans des projets d’aménagement. Afin de conserver tous les atouts de la pierre, Il est nécessaire de décoller les fines strates à la main.

Les blocs de mica ou d’ardoise ont la particularité de présenter une structure feuilletée. Cependant, dans leur état pur, ils sont difficiles à travailler et à utiliser. Un procédé technique particulier permet de débiter ces blocs en feuilles de 1 à 2 millimètres d’épaisseur.

La fabrication de la feuille de pierre se fait en deux étapes :

  • La première étape consiste à fractionner les pierres de manière fine.
  • Chaque feuille obtenue est ensuite laminée à un substrat en fibre de verre et en résine. C’est durant la deuxième étape du processus de fabrication que cette opération a lieu. Pour ce faire, un agglutinant est appliqué sur la pierre qui est réduite en micro-grains de 3 à 5 microns. En général, l’agglutinant utilisé est une résine polyester, le Polyéthylène Haute Densité. Le mélange est réalisé à hauteur de 80 % de pierre concassée et 20 % de résine. Le PEHD, en pénétrant la roche, lui donne sa solidité. Ainsi, il permet  à la feuille d’avoir une apparence aussi naturelle que possible. Le laminage se fait à 160o L’objectif de cette opération est de rendre les feuilles moins fragiles.

La sous-couche est ensuite renforcée avec de la fibre de verre : du plexiglas. Cette matière, lorsqu’elle est rétroéclairée, offre des effets de lumière très intéressants. La fibre de verre solidifie la feuille de pierre tout en lui conférant une grande souplesse. C’est cette flexibilité exceptionnelle des panneaux de pierre qui facilite sa découpe en plusieurs dimensions et permet toutes ses applications.

Lire la suite

Tout savoir sur les toits de chaume

Tout savoir sur les toits de chaume

Le toit de chaume est une technique ancienne utilisée pour assurer l’étanchéité d’une maison. Il a notamment été délaissé par les artisans et les propriétaires de maisons modernes à cause de l’apparition des nouvelles toitures comme la tôle ou les tuiles. Aujourd’hui, il est de nouveau tendance. Et pour cause, de nombreux particuliers se sont laissé séduire par les nombreux avantages qu’il présente. Voici l’essentiel à savoir sur le sujet.

Toit de chaume : qu’est-ce que c’est ?

Le toit de chaume est une toiture qui a fait ses débuts au 18e siècle en France. On le considère notamment comme une couverture écologique et efficace. Et pour cause, le toit en chaume utilise des matériaux durables et recyclables qui ne nécessitent pas de traitement spécifique en usine pour être utilisée. Le fait qu’il soit d’ailleurs respectueux de l’environnement est un des détails qui a fait sa nouvelle renommée actuelle.

  • Composition d’un toit de chaume

Pour comprendre ce qu’est un toit de chaume, vous devez en amont savoir ce qu’est le chaume. Il s’agit en fait de tige de graminée séchée. Selon les régions, et les envies des artisans ainsi que celles des propriétaires, le chaume peut être en roseau ou en paille de blé, en bruyère ou en paille de seigle, en genêts ou en jonc. Chaque matériau propose une étanchéité optimale à la maison.

Lire la suite

Comment faire un faux plafond ?

Comment faire un faux plafond ?

Pour des raisons d’esthétique et de confort, installer un faux plafond peut s’avérer être utile. Dans la majorité des nouvelles constructions, c’est le genre de travaux de finition que l’on ne peut éluder. Cela garanti notamment une décoration de goût dans l’intérieur de la maison.

La solution la plus pratique et la plus rapide pour installer un faux plafond serait de faire appel à un artisan. D’autant plus qu’il n’en manque pas sur internet de nos jours. Mais pour ceux qui aiment mettre la main à la pâte, et ceux qui veulent aussi faire des économies dans la rénovation de leur maison, voici un guide qui vous facilitera la réalisation de ce type de travaux.

Faire un devis de vos travaux

Combien même vous n’allez pas faire appel à un artisan professionnel, le passage par un devis est crucial. Cela permettra entre autres de mieux gérer le budget et de vérifier que l’on a bien tous les outils indispensables pour la réalisation du chantier.

Pour information, le devis varie selon la superficie à couvrir par le faux plafond. Ainsi, bien évidemment, vous allez devoir commencer vos chantiers par une prise de mesures.

  • Les suspentes

Les suspentes se déclinent actuellement en plusieurs sortes sur le marché. Tout dépend surtout de la structure de base sur laquelle vous allez travailler. Dans tous les cas, pour une remise à niveau réussie, on vous conseille de choisir des articles de 25 cm de long environ.

Lire la suite

Comment percer un mur porteur ?

Comment percer un mur porteur ?

Pour avoir un espace plus fluide et plus esthétique, dans le but d’optimiser le confort de votre maison ou d’avoir un aménagement plus moderne, il se peut que vous ayez à percer un mur.

L’abattage ou le perçage d’un mur n’est pas un problème en soi quand il ne s’agit pas d’un mur porteur. Car dans ce cas, quelques techniques de pointes seront de mise afin d’éviter que cela n’affecte la robustesse de votre maison.

Le mur porteur, comme son nom l’indique, est la base de la structure même de la maison. Il supporte tout le poids de la résidence, et ce, même des étages en dessous. En général, on évite d’y toucher, combien même l’envie d’une autre disposition dans la maison est grande. Le risque est bien trop important.

Cependant, depuis quelque temps, la tendance tend à changer. De plus en plus d’artisans sont à même de vous aider dans l’abattage d’un mur porteur. Les nouvelles technologies et l’apparition de nouvelles techniques permettent de ce faire. Voici notamment un guide qui vous expliquera les essentiels à savoir sur ce genre de travaux.

Pourquoi percer un mur porteur ?

Si dans la majorité des cas, percer un mur porteur peut-être est une envie personnelle. Il y a quelques situations qui exigent d’en passer par là, et ce, malgré les risques que cela représente.

  • Pour la rénovation électrique

Pour une rénovation électrique d’une maison par exemple, le perçage d’un mur porteur peut être indispensable. Et pour cause, et c’est notamment le cas dans les anciennes constructions, les câbles peuvent passer à l’intérieur de ces derniers.

Lire la suite