Catégorie : Maçonnerie

Qu’est-ce qu’un béton autonivelant ?

Qu’est-ce qu’un béton autonivelant ?

En ce début du XXIe siècle, le monde est devenu un grand chantier où la sur-construction est de mise. La course est engagée pour des travaux de construction toujours plus grands, toujours plus hauts et toujours plus imposants.

Dans cette course effrénée, dans le but de faciliter la mise en œuvre du béton sur les chantiers, des recherches étaient engagées dans le domaine de la construction.

Le problème du parfait remplissage lors du coulage du béton dans les coffrages a toujours constitué un vrai casse-tête. Une seule bulle d’air qui se forme lors de l’opération peut provoquer la création d’un vide dans la structure. Ce vide, aussi minime soit-il, va diminuer sa solidité et sa résistance à la compression.

Ce problème est partiellement résolu par l’application de vibrations au béton armé. Donc, pour éviter la formation des bulles, une aiguille vibrante est plongée dans le béton durant le coulage et avant la prise. Cependant, l’utilisation de ce dispositif vibrant nécessite du personnel qualifié, sans pour autant annuler le risque du possible défaut de remplissage.

Avant, pour obtenir un béton plus fluide, la technique consistait à rajouter de l’eau au mélange. Mais le fait d’ajouter de l’eau au béton ne fait que le rendre moins résistant.

Dans les années 1980, un béton révolutionnaire a vu le jour au Japon : le « Béton Autonivelant ou BAN ».  Ce nouveau type de béton est obtenu en ajoutant des adjuvants au béton classique. Il s’est développé en France vers la fin des années 1990. Actuellement, il est devenu une référence en matière de bâtiments industriels et de constructions agricoles.

L’appellation « Béton Autoplaçant » ou « Béton Autonivelant » vient du fait que le béton, tellement fluide, peut s’épandre et pénétrer par gravité dans les maillages fins, les semelles, les treillis ainsi que les divers ferraillages, tout en gardant ses capacités de résister aux compressions.

Les caractéristiques du béton autonivelant

Le béton « autoplaçant » ou béton « autonivelant » est également connu sous l’appellation de béton « autocompactant ». Il est caractérisé par son importante fluidité. Cette superfluidité est obtenue  grâce aux divers adjuvants qui le composent.

  • Les adjuvants

Utilisés couramment dans la fabrication du béton, les adjuvants sont des produits chimiques. Pour la préparation de cet important matériau, ces produits, ajoutés à faible dose, permettent d’améliorer certaines caractéristiques, telles que l’étanchéité ou le temps de prise du béton.

Avec les différents types d’adjuvants qui existent, il est possible d’obtenir un béton avec les caractéristiques spécifiques qu’on veut lui donner.

Lire la suite

Quel est le bon dosage pour réaliser un ciment ?

Quel est le bon dosage pour réaliser un ciment ?

Un incontournable des travaux de construction et de rénovation, la fabrication et le dosage du ciment nécessite toute votre attention. Il peut servir tantôt de liant, et tantôt de mortier, et ce, aussi bien pour les réparations de murs et de sol que pour la création de ces derniers.

Il en va de la robustesse et de la stabilité de vos infrastructures, sachez que le dosage de ciment varie au cas par cas.

Le ciment comme mortier : les bons à savoir

Le mortier sert essentiellement de liant. Il est fait de ciment, d’eau et de sable. Chaque élément qui le constitue doit être étudié avec soin pour éviter les fissures dans les murs et les sols.

  • Un dosage en volume

Les experts se servent de volume pour mesurer le taux normal de ciment de sable et d’eau dans un mortier. Il s’agit d’avoir 1 volume de ciment pour 2 à 4 volumes de sable et 1/3 d’eau.

Cette technique est utilisée notamment dans la fabrication de parpaings, de briques ou même de murs, etc.

Lire la suite

Comment bien monter un mur en parpaings ?

Comment bien monter un mur en parpaings ?

Pour vos projets de rénovation ou pour la construction d’une annexe dans votre cour, voire pour la clôture de votre propriété, apprendre à monter un mur en parpaing serait indispensable. Incontournable dans le domaine de la construction, en effet, ce matériau est un des plus solides et des plus esthétiques qui soient. Il est assez facile à manipuler.

Choisir en amont votre parpaing

Contrairement aux idées reçues, il existe plusieurs sortes de parpaings sur le marché. Pour votre projet, notamment la création d’un mur, il faudra le modèle 50*20*20.

Pour ce qui est des modèles, outre les parpaings classiques, vous aurez aussi besoin de parpaings d’angles et de parpaings pleins. Les premiers sont à utiliser dans les chainages, ou dans la création d’angle dans les murs. Les seconds vous aideront à avoir des fondations plus solides.

Lire la suite

Quelle est la différence entre le béton et le ciment ?

Quelle est la différence entre le béton et le ciment ?

Béton et ciment : ce sont tous deux des matériaux, que l’on utilise dans la construction ou la rénovation. Autant l’un comme l’autre, ils sont très prisés par les artisans. Et bien souvent, ceux qui ne sont pas initiés en la matière tendent à les confondre. Il faut dire qu’ils peuvent avoir les mêmes formes.

Cependant, si vous souhaitez vous lancer dans des travaux, en tant qu’amateur de bricolage que vous êtes, savoir faire la différence entre ces deux matériaux semble être de mise. D’où l’importance notamment de cet article.

Rien que dans la forme, le ciment et le béton sont foncièrement différents

La différence béton et ciment est d’ores et déjà visible dans la forme et la définition. Il est donc quasiment impossible de les confondre.

  • Le béton

Le béton est un mélange de plusieurs matériaux, dont les composants les plus fréquents sont le ciment, le sable et le gravier. Il sert pour des constructions et/ou des rénovations. Il sert notamment dans la fabrication de mur, de revêtement de sol, de terrasse voire dans la construction des fondations des maisons. Son coulage nécessite un savoir-faire spécifique qui le différencie également du ciment.

Lire la suite