Tout savoir sur l’échalion

Tout savoir sur l’échalion

Les amateurs de cuisine ne peuvent se passer des légumes bulbes dans le cadre de la préparation de leurs œuvres culinaires. L’échalion, dit échalote banane ou échalote cuisse de poulet, est aujourd’hui devenu un élément indissociable de l’univers de la cuisine.

Certains adeptes du jardinage l’ont aussi intégré dans leur décor. Souvent confondu avec l’échalote et l’oignon, il est temps de s’imprégner de la particularité de cette plante à bulbe.

L’échalion, également appelé échalote cuisse de poulet ou échalote banane, est un type de légume bulbe cultivé et cuisiné d’une manière similaire avec l’oignon ou encore l’échalote.

Bon nombre de personnes ont d’ailleurs tendance à le confondre avec ces derniers. Certes, il possède quasiment les mêmes propriétés que les précédents. Cependant, certaines spécificités s’imposent.

Les principales particularités de l’échalion reposent dans ses caractéristiques physiques. Présentés sous une forme élancée, les connaisseurs décrivent le bulbe comme étant élégant tout en étant savoureux. Pouvant être considéré comme étant membre de la famille des alliacées, l’échalion est doté de certaines des vertus spécifiques des plantes à bulbes.

Ces bienfaits sont non négligeables. Ainsi, il est fortement recommandé de l’intégrer parmi vos diverses recettes culinaires tout comme les autres condiments à bulbes comme l’ail, l’oignon ou encore l’échalote elle-même.

D’autant que ces types de végétaux peuvent aider à prévenir de graves maladies comme le cancer. Pour les adeptes du jardinage, certaines bonnes pratiques sont de mise en vue de favoriser une récolte fructueuse.

Qu’est-ce qu’un échalion ?

Echalion

L’échalion est une variété de plantes cultivées comme légume bulbe souvent confondu avec l’échalote ou l’oignon en raison d’une similarité au niveau de leur aspect. Il se présente sous une forme élancée teintée de la même couleur cuivrée que l’échalote.

De par sa forme, elle est parfois appelée échalote cuisse de poulet du Poitou. En effet, elle évoque une morphologie assez similaire à une cuisse de volaille.

Sa particularité repose du moins dans sa nature à ne dégager aucune odeur. Et contrairement à l’échalote et aux oignons, celui-ci ne pique pas les yeux. Il est plus résistant face à la pourriture.

Ce qui lui vaut la faculté de très bien se conserver. Cependant, il est utilisé aux mêmes finalités que ces deux semblables. On le retrouve fréquemment dans des recettes culinaires, sauces ou encore vinaigrettes.

Le goût du bulbe d’un échalion oscille entre l’oignon et l’échalote. Mais sa saveur douce se rapproche davantage du premier. En matière d’apport organique, il est très riche en zinc, en fer, en potassium, en calcium, en fibres ainsi qu’en vitamine B et C.

Elle agit aussi très positivement sur le système cardio-vasculaire. Elle peut aider dans la digestion et se mange aussi bien crue que cuite.

Quelle différence avec l’échalote ?

Echalion_3

Bien que la ressemblance soit trompeuse, l’échalion et l’échalote sont deux légumes bulbes bien distincts. La différence entre les deux plantes réside dans certaines propriétés divergentes.

Au niveau de la plantation, le premier se reproduit en semis. Ce qui n’est pas le cas de l’échalote. Concernant la forme, cette dernière est à la base ronde même s’il existe certaines variantes plus ou moins allongées.

Toutefois, elles ne seront jamais plus élancées que l’échalion. Si l’on parle de l’aspect intérieur, celui-ci ne possède qu’un seul caïeu contre deux ou trois chez l’échalote. Comme déjà mentionné plus haut, il existe une certaine différence au niveau du goût. Plus concrètement, l’échalote cuisse de poulet du Poitou a une saveur plus subtile plus proche de l’oignon que de l’échalote.

Les deux variétés de plantes à bulbe marquent aussi une grande différence au niveau de la base. Chez l’échalion, elle est étroite et chevelue. Tandis que la base d’une échalote est plus nette du fait de la division des bulbilles.

D’un simple coup d’œil, il est très facile de confondre ces deux espèces de végétal comestibles. Mais force est de constater qu’il réside une grande différence entre les deux légumes bulbes.

Comment en cultiver ?

seedling-4121696_1280

La culture d’échalion se réalise très simplement et la croissance de la plante est aussi très rapide. Attention cependant à privilégier les sols sableux que l’humidité excessive. Pour cultiver des échalotes cuisse de poulet du Poitou, il faut choisir le moment propice pour commencer à semer. La période préconisée est celle comprise entre le mois de février et celui d’avril.

Prenez soin de bien espacer chacune des plantations d’une distance de 20 à 25 centimètres. Vous pouvez en planter sur une terre exposée au soleil ou à mi-ombre selon vos préférences. Ainsi, si vous faites partie de la grande famille des adeptes du jardinage, vous avez aussi la possibilité de planter des échalions sur votre espace. Ce serait un bon moyen de joindre l’utile à l’agréable.

Vous pourrez commencer à récolter le produit de vos efforts entre le mois d’août et celui d’octobre. Dans le cadre d’une conservation optimale, il est nécessaire de récolter vos échalions dans de bonnes conditions. Il faut choisir un temps sec pour le faire. De ce fait, vous devrez vous assurer d’avoir eu deux à trois jours de beaux temps avant le moment de la récolte.

Une fois le moment opportun choisi, vous allez commencer à arracher vos échalions de la terre de culture. Assurez-vous que les tiges soient complètement desséchées. Puis, laissez sur le sol durant quelques jours, le temps qu’ils dessèchent au soleil.

Après avoir vérifié s’ils sont parfaitement desséchés, vous allez pouvoir les placés dans un endroit à l’abri de l’humidité.

Comment préparer son sol à la culture d’échalion ?

equipment-2047314_1280(6)

À savoir que les oignons se plaisent bien sur tous les types de sols, mais surtout les terres plus ou moins sèches. L’échalion croit dans ces mêmes conditions de culture. Ainsi, si vous souhaitez en cultiver, il faudrait commencer par vérifier l’état de votre espace de culture.

Dans le cas de terre récemment amendée, il est préférable de patienter quelques jours le temps que le sol s’assèche davantage.

Les échalions tout comme les oignons ne supportent pas les sols trop humides. Vous aurez du mal à aboutir à un rendu optimal si vous insistez à semer vos échalions sur une terre fortement exposée à l’humidité. En ce qui concerne l’arrosage, il est fortement recommandé de s’y prendre modérément. Autrement dit, arroser abondamment vos cultures ne servira qu’à freiner la croissance de vos échalotes cuisse de poulet du Poitou.

Dans ce contexte, si vous avez des plantes qui ont besoin d’une surabondance en arrosage dans les environs, il faudra penser à trouver un autre emplacement pour cultiver vos échalions.

De toute façon, ce type de légume croît très rapidement. Au bout de quelques mois, vous pourrez déjà faire une récolte. Dans le cas où vous avez besoin du terrain à d’autres fins, il est tout à fait possible d’en être libéré l’année même de la plantation.

Comment cuisiner l’échalion ?

bears-garlic-2160258_1280

L’échalion se cuisine crue, cuite ou encore marinée. D’ailleurs, il parvient très facilement à remplacer l’oignon dans vos recettes. La saveur moins prononcée de cette plante à bulbe pourrait même s’avérer plus appropriée que celle de l’échalote ou de l’oignon.

Ces derniers ont tendance à nécessiter un usage avec finesse. En effet, l’utilisation d’une forte quantité d’oignon ou d’échalote dans vos plats risque d’en gâcher le goût.

Bon nombre d’amateurs de cuisine aiment bien l’utiliser pour concocter leurs œuvres culinaires. Cuite, la saveur subtile de l’échalion accompagnera délicieusement vos plats de viandes ou de volailles.

Poêlé ou confit, il servira à relever le goût de tous types de délices salés. Si vous le servez cru, le goût plus ou moins piquant ajoutera du dynamisme à vos vinaigrettes, salades, créditées ou en guise d’accompagnement pour vos huitres.

L’échalion est aussi très fréquemment utilisé pour les soupes ou d’autres recettes culinaires à base de pâtes. Ainsi, si vous avez des échalotes cuisse de poulet du Poitou en trop dans votre cuisine, vous ne risquez pas de ne pas savoir quoi en faire.

Pour la simple et bonne raison qu’ils se cuisinent avec quasiment tout et accompagnent très facilement une quelconque recette de cuisine.

  • Comment conserver l’échalion ?

Le mode de conservation suspendu est conseillé si les tiges le permettent. Plus concrètement, vous allez faire des tresses à l’aide de ces tiges pour pouvoir par la suite suspendre les bottes d’échalion. Si elles ont toutes été rabattues avant la récolte, vous avez toujours la possibilité de déposer les fruits de votre récolte dans des récipients bien aérés dans un lieu sombre, frais et sec.

Ces conditions de conservation éloignent la pourriture. Toutefois, il est essentiel de vérifier qu’aucun bulbe n’est atteint d’une quelconque blessure au risque d’affecter l’ensemble de votre récolte.

Attention à ne pas mettre les échalions dans un endroit exposé à de fortes températures. Cela provoque des germes. Assurez-vous de remplir toutes ces conditions pour conserver vos échalions.

Si ces contraintes sont remplies, vous pourrez garder vos échalions aussi longtemps que possible sans qu’ils ne pourrissent jusqu’à 5 à 7 mois de conservation. Mais, bien évidemment, il est sûr et certain que vous allez en consommer au fur et à mesure de vos besoins. Malgré leur forte capacité de conservation, il est toujours préférable d’utiliser et de consommer des ingrédients frais.

À savoir que les oignons peuvent éloigner la mouche de la carotte. Ce serait donc une bonne idée d’associer les deux légumes. En outre, ils peuvent aussi s’associer avec les betteraves, les fraises ou encore les laitues.

Cependant, ils bloquent la croissance des fèves, des pois ainsi que des haricots. Ces petites astuces vous aideront sûrement dans l’organisation de votre potager, mais aussi de l’emplacement de vos légumes chez vous.

Quels en sont les bienfaits ?

antibiotic-2179294_1280

L’échalion peut être considéré comme étant partie intégrante de la grande famille des plantes dites alliacées. Ces dernières sont dotées de multiples bienfaits considérables. Dans les détails, ces variétés de végétaux intègrent de nombreuses vertus antioxydantes, anti-cancérigènes, cardio-vasculaires, anti-infectieuses et thérapeutiques.

Ainsi, le principe actif des alliacées s’ajoute facilement à celui des autres ingrédients composants de votre plat.

Bien évidemment, les recommandations s’orientent davantage vers la consommation de produits frais malgré la grande capacité de conservation de ces types de légumes bulbes.

Aussi, il est préférable de les consommer crus ou à peine cuits pour en garder les apports nutritionnels. En ce qui concerne l’échalote cuisse de poulet, on le retrouve très fréquemment dans une salade.

L’inconvénient principal dans la consommation d’alliacée est l’haleine que ces produits ont tendance à laisser après leur passage dans votre bouche. Et bon nombre de personnes semblent être gênées par ce désagrément.

Pour y remédier, pensez à mastiquer de la menthe ou du persil. Ces deux plantes vertes possèdent d’ailleurs autant de vertus que les alliacées elles-mêmes.

Qu’en est-il des vertus de l’oignon ?

onions-3151644_1280

L’échalion et l’oignon sont tous deux des plantes à bulbes comestibles. Mais contrairement à l’échalote banane, le deuxième a tendance à piquer les yeux jusqu’à en verser des larmes.

Pour éviter ce souci, il suffit de les immerger dans l’eau avant de les préparer. Au niveau de l’odeur qu’il laisse sur les mains après la préparation, elle s’enlève facilement avec du jus de citron.

Tout comme l’échalion, l’oignon a un effet cardio-vasculaire et digestif ultra-favorable. Il est aussi doté d’une forte capacité diurétique. Parfois, il est utilisé pour brûler les graisses indésirables. Ce condiment intègre parmi ces facultés une vertu anti-infectieuse. Cela permet de combattre les maladies du système respiratoire. Sans parler des vitamines qui peuvent aider sur le plan cosmétique.

Les oignons s’utilisent de la même manière que l’échalion. Vous pouvez les couper en rondelle pour orner vos salades. Sinon, ils accompagnent délicieusement de nombreuses recettes culinaires à base de viandes ou de volailles. Dans ce contexte, il faut en consommer le jus pour éviter de perdre les antioxydants qu’ils contiennent. Également, il n’est pas rare de trouver de fines tranches d’oignon sur des quiches ou des tartes.

Quels bienfaits ont les échalotes ?

shallots-1585053_1280

Si certains optent exclusivement pour la douceur de la saveur des échalions, d’autres préfèrent le goût prononcé de l’échalote. Les propriétés de cette dernière ne s’éloignent pas de celles des bulbes d’oignon ou encore des gousses d’ail.

Plus concrètement, l’échalote possède également des vertus thérapeutiques similaires. Et sur le plan gustatif, elle se mange aussi bien crue que cuite.

L’échalote crue ou hachée est très fréquemment utilisée comme condiment. Découpées en jolies rondelles, elles donneront plus de goûts à vos sauces vinaigrette pour l’accompagnement de vos salades et crudités.

Elles apportent aussi du contenu organique au jus de vos soupes et relèvent davantage la saveur de vos recettes à base de poissons ou de viandes.

L’usage de l’oignon, de l’échalote et de l’échalion est quasiment identique. Pareillement, en plus de leurs similitudes au niveau de la morphologie, ces plantes à bulbes intègrent toutes des bienfaits non négligeables.

Utilisées en tant que condiments, elles apportent non seulement des vertus nutritionnelles à vos plats, mais également plus de saveur. Ainsi, il est fortement conseillé d’en consommer, mais toujours avec modération.

  • Comment utiliser les alliacées en dehors de la cuisine ?

Les vertus des plantes dites alliacées ne se limitent pas qu’aux murs de votre cuisine. Ces variétés de végétaux peuvent très bien servir à d’autres fins. Plus concrètement, elles peuvent être utilisées en tant qu’insecticides.

L’odeur désagréable des alliacées permet de repousser les insectes indésirables. Cela concerne notamment les moustiques. Vous pouvez par exemple en disposer sur votre terrasse.

Le souffre contenu dans l’oignon permet également de se débarrasser des poux qui ont planté leurs tentes dans les cheveux. Il suffit d’en récupérer le jus en l’écrasant dans un récipient.

L’étape suivante consiste à enduire le liquide obtenu sur les cheveux et de masser le cuir chevelu avec. Une fois ceci fait, laissez reposer pendant quelques heures. Dès que le temps de pause est achevé, assurez-vous de réaliser un shampoing minutieusement pour éliminer les poux.

L’opération est à répéter durant les deux jours qui suivent. Les enfants de moins de trois ans ne supportent pas le traitement. Il est aussi déconseillé pour les personnes qui ont une allergie aux alliacées.

Si vous n’êtes pas en connaissance de votre état de santé, il est préférable de consulter un professionnel avant de s’exposer à un quelconque produit contenant des composants que vous pourrez ne pas supporter.

Pour finir

L’échalion est un légume bulbe similaire à l’échalote, mais différent de par quelques spécificités à ne pas négliger. Les amateurs de cuisine semblent apprécier son côté élégant et les adeptes du jardinage ont commencé à l’intégrer dans leur décor.

D’autant que la culture d’échalion ne présente aucune complexité que ce soit. Ce type de végétal présente de nombreuses vertus considérables sans oublier la place qu’il occupe déjà dans le monde de l’art culinaire.

Mis à part l’échalion, les autres plantes dites alliacées semblent vanter de bon nombre de bienfaits. Cela concerne notamment l’ail, l’échalote ou encore l’oignon. En effet, ces végétaux à bulbe intègrent plusieurs composants organiques pouvant prévenir, voire traiter, certaines maladies néfastes.

Raison pour laquelle il est fortement recommandé d’user de ces condiments comme accompagnement pour vos divers plats culinaires. Et ils peuvent aussi servir dans certains mélanges cosmétiques.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s