Quand tailler un olivier ?

Quand tailler un olivier ?

Tailler votre olivier efficacement vous permet à la fois d’en favoriser l’aspect décoratif et d’obtenir une meilleure fructification à l’avenir. Cependant, certaines techniques sont de mise lors de la taille de votre plante à olives.

Aussi, il faut choisir le moment opportun pour le faire. En général, il suffit d’attendre la fin de la période de gel et de ne pas dépasser celle de la floraison.

Sur le plan esthétique, il est toujours conseillé de tailler ses plantes. Pour réaliser la taille de votre olivier, vous avez le choix entre trois principales techniques. La quatrième vous servira uniquement lors de temps frileux. Pour ce faire, vous devez opter pour la période appropriée, notamment celle entre le gel et la floraison. Il faudra également vous munir de quelques équipements.

Tailler régulièrement l’arbre en lui-même vous permet de vous débarrasser des branches mortes qui ne font qu’occuper de la place ainsi que celles retombantes qui deviendront les rameaux morts par la suite.

Les nouvelles pousses peuvent ainsi prendre le relais et vous offrir une plus belle récolte à l’avenir. Par contre, certaines anciennes branches peuvent toujours servir. Dans ce cas, il suffit de les raccourcir.

Toutefois, l’entretien de l’olivier ne se limite pas qu’à la taille. Il est également nécessaire d’entreprendre certains rituels indissociables du jardinage comme l’arrosage. Et malgré sa robustesse, l’olivier peut aussi être affecté par certaines maladies.

Si le cas se présente, certains traitements adaptés sont accessibles. Néanmoins, il est toujours préférable de les prévenir en optant pour une aération optimale pour la plante.

L’olivier : Un arbre symbolique

olive-trees-4253749_1280

L’olivier fait partie de la grande famille des arbres dits fruitiers. En effet, il produit un fruit doté de nombreuses vertus appelé olive. Depuis des millénaires, ce dernier sert à fabriquer bon nombre de produits transformés visant à simplifier le quotidien de l’Homme. Plus concrètement, il est utilisé pour accompagner certaines recettes culinaires, dans la conception d’huile alimentaire ou de divers articles cosmétiques.

D’origine méditerranéenne, on le trouve aujourd’hui dans plusieurs autres régions, cultivé en pot ou en pleine terre en guise d’ornement pour son jardin. Les adeptes du jardinage semblent fortement apprécier le caractère majestueux de cette plante. L’olivier perdure toute une année durant sans tenir compte de la variation climatique. Ainsi, il fait également partie de la variété de végétaux dits persistants.

Sur le plan historique, l’olivier se présente comme étant un arbre fictif. Il a servi à représenter la victoire lors des Jeux olympiques à Athènes. De par sa robustesse, la plante symbolise aussi la force. Mais encore, il est considéré comme figure emblématique de la fidélité, longévité et espérance. À une certaine époque, il a déjà été utilisé pour signifier la paix et la réconciliation.

Pourquoi tailler votre olivier ?

olives-4195769_1280

La taille de l’olivier est une étape importante, voire obligatoire, dans le cadre de son entretien. D’un point de vue général, il s’agit de l’une des conditions indispensables pour favoriser une production optimale d’olives sans trop de fluctuation d’une année à une autre.

Cette initiative permet une meilleure aération de votre arbre et évite la propagation d’éventuelles maladies.

Plus précisément, le fait de tailler votre olivier vous permet de favoriser une production d’olives plus régulière et plus quantitative toute une année durant. Cela facilite aussi la pollinisation. En ayant moins d’amplitude, la lumière arrive à pénétrer plus facilement le cœur de l’arbre. D’autant que si vous disposez d’un espace réduit, un arbre trop dense pourrait très rapidement alourdir le décor.

La taille de l’olivier est surtout essentielle pour des raisons esthétiques. Désormais, cet arbre est cultivé non seulement pour pouvoir en récolter les fruits, mais aussi à des fins ornementales.

Ainsi, vous avez la possibilité de lui donner une forme spécifique en le taillant. Dans le cas où c’est son aspect naturel qui vous intéresse, il est aussi possible de le laisser pousser sans jamais le tailler.

Comme déjà précisé plus haut, l’olivier est un arbre à feuillage persistant. Les feuilles de la plante se renouvellent donc en permanence, peu importe la saison. Cependant, la chute de feuilles peut s’avérer plus marquée lors de mauvaises périodes.

La taille de l’olivier sert justement à établir un équilibre entre la chute et le renouvellement du feuillage. Elle permet de favoriser le remplacement des feuilles perdues en favorisant l’apparition de nouveaux rameaux.

  • En quelle période faut-il le faire ?

Pour tailler efficacement votre olivier, il est important de tenir compte de nombreux facteurs avant d’entreprendre une quelconque manœuvre liée à la taille de l’arbre. Le choix du moment propice fait partie des éléments essentiels à tenir compte.

Plus concrètement, vous êtes dans l’obligation de choisir la saison opportune pour tailler les branches de votre arbre à olives.

Dans ce sens, il est recommandé de planifier une intervention vers le début de la saison printanière. Autrement dit, la période entre le mois de mars et le mois d’avril est la plus favorable.

Cela permet d’achever la réalisation bien avant l’apparition des premières fleurs ou périodes de floraison et d’éviter de le faire durant la période du gel. En effet, l’éclosion des fleurs est comprise entre mai et juin.

Si vous réalisez la taille de votre olivier durant la période propice pour se faire, c’est sûr que vous ne tarderez pas à voir le rendu de votre initiative. Dans le cas contraire, vous risquez de faire du mal à votre arbre et cela va se montrer peu à peu au fil du temps.

Il est même préférable de le laisser pousser sans le tailler d’une quelconque manière que de réaliser une taille sans prendre en compte les conditions optimales pour le faire.

Quel est le matériel nécessaire ?

secateurs-498632_1280

Si votre plante à olives n’est pas trop dense, vous pouvez vous servir d’un kit outillage peu exigeant pour la taille. Le premier équipement dont vous aurez besoin sera le sécateur à main.

Pour atteindre les branches beaucoup plus en hauteur, il vous faut un sécateur déporté. Assurez-vous également d’avoir à votre disposition une scie d’élagage. Il est parfois nécessaire d’utiliser un produit de cicatrisation pour les grosses coupes.

Dans le cas où vous souhaitez tailler un vieil arbre, vous aurez sûrement à faire à de grosses branches. Dans ce contexte, vous aurez besoin d’un matériel plus vigoureux que le précédent.

Le recours à une tronçonneuse ou à un sécateur électrique peut être de mise. Cependant, il est très important de rappeler la nécessité de faire très attention au niveau de la manipulation de cet engin. Il s’agit d’une machine quelque peu dangereuse.

Optez pour un modèle léger pour éviter des cas de fatigue. Au moment de l’utilisation, il est fortement conseillé de faire régulièrement des pauses. Si vous ne vous tenez pas sur le sol, choisissez un support suffisamment stable. Le port des équipements de protection est bien évidemment obligatoire. Cela concerne notamment le casque, les gants, les lunettes ainsi que des habits résistants et épais.

Les personnes ayant des problèmes de santé relatifs à des effets de faiblesse lors d’activités physiques sont priées de ne pas se servir du matériel. Pareillement, toutes difficultés dans le maniement de l’appareil représentent un risque pour l’utilisateur.

Ainsi, il est préférable de déléguer la tâche à une personne plus robuste. Le meilleur moyen d’assurer votre sécurité est d’ailleurs de faire appel à un professionnel en la matière.

Comment tailler votre plante à olives en cascade ?

olives-4195771_1280

Pour commencer, il faut travailler au niveau de l’intérieur de l’arbre. Cette méthode permet une meilleure ventilation au cœur de la plante. Ainsi, elle est préservée d’éventuelles maladies.

Réalisez tout d’abord une taille de nettoyage au centre. Cela consiste à éliminer les bois morts entremêlés entre les différents rameaux de votre olivier. Tant que vous y êtes, profitez-en pour éclaircir davantage les zones de végétation trop épaisses.

C’est uniquement après cette étape préparatoire que vous pourriez choisir la taille que vous souhaitez faire. Celle dite en cascade est très fréquente dans le jardinage. La technique sert simultanément à favoriser le renouvellement du feuillage et la production de fruits. Le principe consiste à porter toute votre attention sur les branches fructifères. Il s’agit généralement des rameaux légèrement courbés à cause du poids des olives.

Les vieilles branches sont à éliminer laissant plus d’espaces pour les plus récentes. Ces dernières sont à conserver puisqu’elles serviront à supporter la nouvelle fructification. Cette méthode a cependant tendance à éloigner la fructification des charpentières. Raison pour laquelle il est préconisé de raccourcir complètement les rameaux. Ce qui permettra de rapprocher les nouvelles pousses des branches principales.

  • Comment faire une taille de formation ?

Cette technique s’applique principalement sur les jeunes arbres. Le principe consiste à éliminer l’intégralité des rameaux durant les quelques années de croissance de la plante.

Plus concrètement, il faut uniquement garder le tronc de l’arbre durant les trois à quatre années de plantation. Lorsque l’arbre atteindra entre 1 à 1,50 mètre de hauteur, vous serez autorisé à garder quelques branches latérales.

Il faudra conserver quatre ou cinq des plus belles branches disposées à des hauteurs différentes autour du tronc principal. Vous coupez tous les autres rameaux. Cela favorise un meilleur esthétisme au niveau de la coupe.

Votre olivier paraîtra en effet plus raffiné et sera encore plus décoratif pour votre jardin. L’entretien que vous réservez à votre arbre se reflètera par votre régularité à en réaliser la taille.

La taille de formation favorise l’aération au niveau du centre de la plante. Ainsi, comme d’ores et déjà indiqué précédemment, cela permet d’éviter certaines maladies. Évitez les tailles en saison frileuse et n’attendez pas la période de floraison pour le faire.

Si vous disposez de temps réduit pour vous occuper de vos plantes, vous avez toujours la possibilité de recourir à l’aide d’un spécialiste du jardinage.

  • Comment réaliser la taille de fructification ?

Comme son nom l’indique, l’élément principalement pris en compte dans cette technique est la production des olives. La méthode se pratique tous les deux ou trois ans. Dans ce sens, les vieilles branches ayant déjà porté des fruits sont à éliminer au profit des nouvelles pousses.

En sachant que l’olivier ne fleurit que sur un bois de deux ans, il faut faire attention à ne pas supprimer les potentiels rameaux fructifères.

L’aération du feuillage fait partie des éléments essentiels qui entrent en ligne de compte dans le cadre de cette pratique. Cela vise à faciliter la pollinisation. Ce qui favorisera la fructification.

Coupez les branches croisées ou celles qui poussent à l’intérieur pour faire entrer la lumière. Et bien évidemment, les rameaux morts ou retombants sont aussi à supprimer.

À savoir que les fruits qui poussent près du tronc sont les plus goûteux. Dans ce contexte, il est préférable de favoriser une fructification la plus proche du tronc de l’arbre. Pour ce faire, raccourcissez les branches fructifères d’un tiers de leur longueur.

Vous allez avoir les meilleures récoltes en plus de gagner en aération. Et si l’on vous demande le secret du goût de vos olives, n’hésitez pas à le partager à d’autres adeptes du jardinage.

  • Comment procéder à une taille d’entretien ?

Cette technique se pratique plus régulièrement que les deux précédentes. Dans les détails, elle se réalise tous les ans. Elle a pour vocation de favoriser l’esthétisme de l’olivier en raccourcissant les branches latérales sur le tronc, en éliminant les rejets à la base et en favorisant l’aération du cœur de l’arbre.

La taille doit être effectuée avec finesse de sorte que vous puissiez aboutir à un rendu final harmonieux.

Les bois morts ou retombants ne vous servent plus à grand-chose. Supprimez ces rameaux pour favoriser la croissance de nouvelles pousses. D’ici deux à trois ans, elles commenceront à porter leurs fruits.

Ce qui favorisera une récolte à perpétuité. Les anciens rameaux toujours fructifères peuvent être conservés, mais il faut les raccourcir un peu, car ils sont certainement trop longs.

Si vous avez affaire à une plante malade ou gelée, il faut que vous réalisiez le recépage. Ce type de taille n’est à pratiquer qu’en dernier recours si les cas de figure précédemment cités se présentent. Elle est quelque peu complexe au niveau de sa réalisation. La pratique est plus délicate étant donné qu’elle concerne des sujets malades ou gelés. Ainsi, il est préférable de faire appel à un expert en la matière.

Comment entretenir votre olivier ?

watering-can-1466491_1280(2)

Malgré son caractère robuste et persistant, l’olivier, à l’image de bien d’autres plantes, peut présenter certaines vulnérabilités face au gel. Scientifiquement parlant, l’arbre en lui-même peut résister à une température pouvant atteindre jusqu’à 10 ou 15°C. Mais les rameaux peuvent ne pas être immunisés contre des températures aussi basses dans le cas de longue durée d’exposition. Si le cas se présente, pensez à recouvrir votre arbre d’une voile de protection.

Certaines personnes sont parfois tentées de fortifier leur plante à l’aide de produits spécifiques sans pour autant consulter un expert du jardinage au préalable. Sachez que l’olivier n’a nul besoin d’être fortifié. Il est d’ores et déjà assez résistant. Les apports en engrais ne sont donc nullement nécessaires. D’ailleurs, ils sont fortement proscrits pour des plantes âgées de moins de 5 ans.

Le besoin en eau de la plante n’est pas écarté même s’il présente de fortes capacités d’adaptation à un climat sec. De ce fait, il est indispensable de l’arroser de temps en temps, et ce, surtout durant la saison chaude et sèche, notamment l’été.

Il est du moins nécessaire de bien s’y prendre. Plus concrètement, il faut bien reproduire un effet de pluie fine et suffisamment brève.

Diverses maladies à prévenir

ladybug-196297_1280(3)

L’olivier peut aussi être affecté par certaines maladies malgré sa robustesse. La cochenille fait partie des cas les plus récurrents en matière de jardinage. Votre plante à olives est touchée par cette infection lorsque certains insectes se nourrissent de la sève de votre arbre.

Difficile à apercevoir lorsqu’elle est de couleur noire, il faut être très attentif aux signes comme de nombreuses fourmis qui grimpent le long du tronc de votre plante.

Un excès d’humidité pourra également entraîner l’apparition de champignons sur votre arbre. Ces éléments sont en raison des maladies fumagines qui influencent le noircissement et la chute des feuilles touchés. La bouillie bordelaise peut en venir à bout. Cependant, il faut intervenir dans les meilleurs délais au risque de perdre une quantité importante de feuillage.

La maladie de l’œil-de-paon est aussi causée par les champignons. Mais contrairement aux maladies fumagines, elle entraine le jaunissement des feuilles avant leur chute. Pour lutter contre cette infection, il faut aussi de la bouillie bordelaise.

Les mouches de l’olivier sont aussi néfastes à votre plantation. Ces insectes pondent dans les olives qui finissent par pourrir après leur passage. Les traitements à pulvériser sont adéquats dans ces cas-là.

Enfin, si vous avez peu de temps à accorder à votre espace de jardinage ou encore si vous êtes novice dans le domaine, vous pouvez opter pour l’accompagnement d’un professionnel en la matière.

En effet, il vaut mieux recourir à l’aide d’un expert que de tout faire soi-même au risque de réaliser de mauvaise manipulation pouvant provoquer une certaine vulnérabilité au niveau de sa plantation.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s