Nos conseils pour s’occuper de la taille de son figuier

Nos conseils pour s’occuper de la taille de son figuier

Arbre fruitier de la Méditerranée, le figuier se plante dans toutes les régions françaises, selon la variété. En centre-ville, il est cultivé dans l’angle d’un mur orienté au Sud. Facile à entretenir et à semer, cet arbre s’adapte au petit comme au grand jardin.

De plus, son beau feuillage verdoyant lui donne un aspect tout à fait ornemental. Si vous vous en occupez bien, il peut s’élever jusqu’à 10 m de haut.

Voici nos conseils pratiques pour avoir un figuier de belle silhouette et qui fournit des fruits délicieux.

Description du figuier

Le figuier est un arbre fruitier figurant dans la famille des Moracées. Si les conditions sont bonnes, il se développe bien et peut atteindre entre 5 à 10 m de haut, selon l’espèce plantée.

Cette plante est très rustique, mais le figuier a besoin de beaucoup de soleil et d’être abrité du vent. Les rameaux sont souples, moelleux et gros ne supportent pas le froid. Les feuilles découpées de couleur vert brillant foncé présentent 5 à 7 lobes et sont plutôt rugueuses.

Elles peuvent atteindre entre 20 à 30 cm de long. Les fleurs sont tout à fait exceptionnelles. Elles sont enfermées dans un sycône et peuvent être mâle ou femelle. À maturité, elles se transforment en un fruit juteux exquis de teinte violette, verte ou blanche.

Les origines

fig-tree-1658686_1280

Le figuier est l’un des anciens arbres fruitiers domestiqués dans le monde. Originaire d’Afghanistan et de Syrie, il a été déjà cultivé durant l’Égypte antique en Mésopotamie. Au IIIe siècle av. J.-C., Théophraste, un philosophe célèbre, recommande son emploi pour les travaux d’échafaudage.

Son utilisation alimentaire s’est développée dans les régions tropicales, notamment en Asie centrale. Plus tard, il apparaît autour de la Méditerranée, dans le Midi et en Corse.

Comment planter un figuier ?

rake-2915742_1280(5)

En général, le figuier se plante entre le mois de mars et d’avril. De cette manière, vous éviterez les périodes de gelées. Certains jardiniers le mettent en terre en automne. Cet arbre requiert une exposition sud ou sud-ouest, de préférence, dans un endroit bien abrité du vent.

Si vous décidez de semer plusieurs arbres en même temps, respecter une distance de 4 mètres minimum entre les deux plants. Sachez que le figuier peut se mettre en terre ou en bac. La plantation est tout à fait différente. Suivez les détails ci-dessous.

  • Plantation en terre

Pour commencer, vous devez creuser un trou d’au moins 50 cm de profondeur et de largeur. Si votre sol est de nature argileuse, prévoyez une fosse encore plus profonde de 80 cm. Retirez bien les racines, les mauvaises herbes ainsi que les cailloux. Ensuite, il faut mettre du fumier composté tel que le Lombricompost, recouvrez de terre. Ainsi, les racines ne seront pas en contact direct. À défaut de ce produit, vous pouvez toujours ajouter une poignée d’engrais spéciale mélangée à de la terre.

Avant de placer le figuier au centre du trou, recouper les extrémités des racines. Collez-le bien au niveau du sol. Et pour finir, il suffit de combler, tasser et former une sorte de cuvette au pied de l’arbre.

Puis arrosez abondamment avec 10 à 15 litres d’eau. Vous pouvez commencer à tailler les rameaux à environ 20 cm du bout.

  • Plantation en bac

Peu de gens le savent, mais les figuiers peuvent très bien se développer dans un bac ou en pot. Il suffit de bien respecter les conditions de plantation et de favoriser une espèce à plus petit développement.

En tout cas, le travail est bien plus simple et facile que le précédent. Voici comment procéder : choisissez un grand récipient de 50 cm de diamètre et de profondeur au minimum. Installez-y l’arbre après avoir mélangé 1/3 de terre de jardin, 1/3 de sable et 1/3 de terreau de plantation. Comblez et tassez puis arrosez copieusement.

Les exigences du figuier

fig-3622427_1280

Comme il a été dit précédemment, le figuier nécessite un endroit ensoleillé, tempéré et chaud. En principe, le figuier pousse dans n’importe quel sol, mais il préfère une terre profonde, calcaire et fertile.

Il est aussi capable de se développer dans les endroits secs et sans irrigation. Par contre, cet arbre fruitier redoute les situations trop ventées. D’ailleurs, les fruits ne mûrissent qu’avec des températures régulières et élevées.

L’entretien des figuiers

fig-2612609_1280

Au printemps, apportez de l’engrais spécial fruitier riche en phosphore et en potasse à votre plant. Renouvelez ce geste au mois de juin et juillet. Lorsqu’il fait froid, protégez le figuier à l’aide d’un bon paillage.

Vous pouvez également rajouter un voile d’hivernage si vous habitez dans un pays à climat froid. N’oubliez pas de protéger les plants en bac avec une motte de terre. Et enveloppez le pot dans un voile d’hivernage. Quand vous constatez que les fruits commencent à grossir, arrosez régulièrement.

À quel moment tailler le figuier ?

watering-can-1466491_1280(1)

Dans la majorité des cas, la taille se fait en hiver. Pourtant, elle dépend de la région où vous habitez et du climat qui y règne. Dans les régions au climat doux, la taille est effectuée après la récolte au mois de novembre.

Dans les régions au climat rude, il faut attendre que les gelées soient passées c’est-à-dire vers fin février. Ainsi, les cicatrices n’auront pas à supporter le gel.

  • La taille de formation

Dans les pays nordiques, le taillage se fait l’hiver suivant la plantation. Dans ce cas, conduisez le figuier en cépée en le rabattant à trois yeux au-dessus du sol. Dégagez bien le centre en équilibrant la ramure. Certaines personnes le laissent se développer sans le tailler. À vous de choisir.

  • La taille de fructification

Dans certains cas, les figues ont besoin d’une ramification pour pouvoir fructifier. Pour ce faire, pincez le bout des rameaux en avril. Enlevez les premières pousses au niveau de l’aisselle des jeunes figues au mois de mai.

Après la récolte, en septembre, supprimez définitivement les pousses qui ont donné des fruits. Si vous habitez dans le sud de la France, retirez une partie des pousses de l’année en août.

Cela permet d’éviter l’épuisement du figuier en favorisant le développement de nouveaux bourgeons. Ces derniers vont porter des figues en fin de saison, en juillet.

  • Comment se passe le taillage en hiver ?

La taille du figuier en hiver consiste à éliminer les vieilles branches qui viennent de fructifier. Coupez-les près de la souche toujours en biseau. Si nécessaire, utilisez un sécateur ou une scie pour sectionner les branches. Inutile de mettre un produit cicatrisant sur les cicatrices, car le latex qui s’écoule s’en occupe.

  • La taille d’un jeune figuier

Pour avoir une belle charpente à l’arbre, enlevez les branches qui poussent irrégulièrement. Cela permet à la lumière de pénétrer à l’intérieur des branches. Après un certain temps, d’innombrables pousses se développent à la base de la souche. Ne les gardez pas toutes, car elles risquent de fatiguer l’arbre. Gardez seulement les plus vigoureuses.

  • La taille d’un vieux figuier

La taille de rajeunissement ne se pratique que sur les vieux arbres. Elle doit se faire tous les 25 ans au minimum. Cette méthode consiste à rabattre toutes les branches pour laisser apparaître les jeunes tiges.

Comment se déroulent la cueillette et la conservation des figues ?

figs-2071408_1280

Comme vous le saviez, le figuier donne des fruits entre le mois d’août à septembre. Ceux qui sont mûrs auront tendance à se ramollir, à se craqueler. Certains tombent même sur le sol. C’est le moment idéal pour récolter les fruits.

En principe, les figues se conservent 1 à 2 jours seulement à condition de les mettre dans le réfrigérateur. Si vous les placez au congélateur, elles peuvent être gardées pendant des mois. En revanche, les figues séchées doivent être mises dans un sac hermétique, au frais, au sec et à l’abri de la lumière.

Les particularités du figuier

fig-tree-2509794_1280

Le figuier ou ficus carica est une plante exceptionnelle. Il enchante par la beauté de ses branchages, mais aussi de la qualité de ses fruits. Sans aucun doute, il figure dans la liste des plus beaux arbres fruitiers. Seuls les pucerons peuvent l’importuner. Pour éviter cette invasion, il faut seulement lui administrer un traitement bien ciblé et adapté.

Grâce à la forme et la taille de ses feuilles, vous pouvez profiter d’un coin d’ombre lorsque la chaleur est insupportable. En période hivernale, n’hésitez pas à buter la base du pied de votre arbre. Une gelée sévère risque d’endommager cette partie.

Les différentes variétés de figuiers

ficus-glomerata-300560_1280

Il existe plus de 800 variétés de figuiers à travers le monde. Les unifères ne produisent qu’une seule récolte tandis que les bifères produisent deux par an. Voici les tableaux récapitulatifs résumant les différentes espèces de figues.

  • Les variétés unifères
  Variétés Blanches Marseillaise Variété Violette de Solliès Variété Sucre Vert
Autres noms Marseillaise, Blanquette, Petite Grise, Couille du Pape, Athènes Bourjassote noire, Solliès Barnisotte, Parisienne Figue Reine, Mussega, Higo Blanco, Courgoudane
Production Autofertile et très productif Autofertile, mais très tardive
Apparence du fruit Petite taille, douce et savoureuse. La chair est rosée, parfumée et sucrée. De couleur bleue noir légèrement gros et aplatie. La chair est sucrée, parfumée et rouge. Une peau verte qui se pique de brun. La chair vert pâle, mielleuse et bien sucrée
Cueillette Mi-août
Développement de la plante Petit ou moyen développement. S’étale avec l’âge. Développement important avec des racines puissantes et étendues Développement moyen : environ 3,5 mètres de haut
Régions de cultivation fréquente Pays à climat méditerranéen ou atlantique Au sud de la France ou sur la façade atlantique
Autres remarques Résiste à une température de -12 °C Possède une AOP
  • Les variétés bifères
Variété Sultane Variété Longue d’août Variété Grise de Tarascon
Autres noms Noir de Bellone Figue banane, figue poire, Jérusalem Dauphine, Rouge d’Argenteuil, Grosse de juillet, Boule d’or
Production Autofertile, très précoce et productif En début et fin de la période estivale Autofertile. Production importante au mois de juillet
Apparence du fruit Piriformes, de taille moyenne et rebondie. Couleur violette. La chair est rouge, parfumée et sucrée. Grosse avec une peau bosselée. La chair est rosée à blanc vert. Grosse à peau gris violet. La chair est rose, juteuse, charnue et sucrée.
Cueillette En automne En automne Première récolte en juillet. Seconde récolte en septembre-octobre
Développement de la plante Peut atteindre une hauteur de 7 mètres Développement moyen à port étalé L’arbre tend à drageonner avec un port retombant
Régions de cultivation fréquente
Autres remarques N’a pas besoin d’un autre figuier pour pouvoir fructifier. Les figues se consomment fraîches, en confiture ou sèches. Les fruits résistent à l’humidité et aux gelées. Les fruits se consomment frais ou en confiture
  • Les variétés anciennes
Variété Goutte d’or Variété Madeleine des deux saisons Variété Ronde de Bordeaux
Autres noms Dorée, Figue d’or, Goutte d’or de Carpentras Angélique, Early lemon, Madeleine des 4 saisons

 

Production Autofertile Autofertile Autofertile et très productif
Apparence du fruit Figues à la peau fine de couleur jaune violet. La chair est rosée douce, juteuse et sucrée Forme aplatie de teinte marron jaune. La chair est rosée et juteuse. Petite à peau noire. La chair est bien sucrée.
Cueillette Juillet et mi-août Juin-juillet, mi-août et septembre Fin juillet
Développement de la plante Petit développement à port étalé Moyennement vigoureux affichant un port érigé. Hauteur maximum : 4 mètres. Développement important
Régions de cultivation fréquente
Autres remarques Idéal pour les petits jardins ou la culture en bac Se prépare en confiture ou se mangent fraîches. Résiste au froid (-15 °C). Se déguste fraîches, séchées, cuites ou en confitures.
  • Les variétés blanches
Variété Blanche de Versailles Variété Bourjassotte blanche Variété Dottato
Autres noms Blanche d’Argenteuil
Production
Apparence du fruit Fruits très sucrés à la peau verte et fine. La chair est blanc ambre Taille moyenne à peau épaisse vert-jaune. La chair est rouge et sucrée. À maturité, la peau devient peau jaune. La chair est ambrée, miellée et douce.
Cueillette septembre En automne
Développement de la plante Forte développement Rustique, de vigueur moyenne
Régions de cultivation fréquente Région très froide à moins de 25 °C Régions chaudes et sèches
Autres remarques Donne une bonne qualité gustative Origine italienne. Présente peu de grains. Bénéficie d’AOP en Italie.
  • Les variétés à cultiver en pot
Variété Rouge de Bordeaux Variété Précoce de Dalmatie Variété Black Jack
Autres noms Pastilière, Hirta du Japon, Pastelière Dalmatie, San Pietro
Production Autofertile Autofertile
Apparence du fruit Taille moyenne de teinte noir violet. La chair est rose dorée montrant peu de grains. Saveur douce et sucrée.  

 

 

Affiche une peau jaune-vert. La chair est charnue, sucrée.

Grosse figue noire à chair rouge-orangé clair
Cueillette Mois d’août Juillet et entre la fin août et octobre
Développement de la plante Taille variable : petite à moyenne à environ 3 mètres. Port très compact Petit développement Petit développement
Régions de cultivation fréquente
Autres remarques Variété idéale pour une culture en bac ou pour les petits jardins. Sensible aux maladies. Les fruits se fendent facilement Résiste très bien au froid et à la pluie. Supporte l’humidité. Maturité se prolonge jusqu’aux premières gelées.
  • Les variétés résistantes au froid
Variété Brown Turkey Variété Brunswick Variété Hardy Chicago
Autres noms Negro Largo, Common blue, Brown Naples, Aubique noire, English brow turkey Mognolia, Castle Kenned, Madonna
Production Autofertile Autofertile
Apparence du fruit Taille moyenne ou petite. La chair est brun-rouge goûteuse. Grosses figues ou petites avec une peau brun rouge clair Petites figues violettes au long et fort pédoncule. La chair est de couleur fraise, miellée et douce.
Cueillette Été et automne Juillet, septembre, octobre. Récolte très abondante
Développement de la plante Affiche un port buissonnant et compact Faible développement
Régions de cultivation fréquente Nord-est
Autres remarques Résiste au gel jusqu’à -30 ° C. Peut-être cuisinée, mangée fraîche ou préparée en confitures Résiste à la sécheresse Résiste au froid

Les bienfaits de la figue sur la santé

fig-tree-2484060_1280

  • Les apports nutritifs de la figue

Contrairement aux fruits et agrumes, la figue contient moins de vitamine C. En revanche, c’est une véritable source de minéraux, de fibres et d’antioxydants. Elle joue un rôle équilibrant dans l’alimentation. Cet aliment apporte de la vitamine B et des substances anthocyaniques pour maintenir la santé des petits vaisseaux sanguins.

La figue est aussi riche en oligo-éléments tels que : potassium, fer et cuivre. Sa peau et sa chair procurent des composés phénoliques à savoir des flavonoïdes et des caroténoïdes. Elle est considérée comme le fruit des femmes puisqu’elle élimine plusieurs maladies comme le fibrome, la dysménorrhée, l’anovulation, les coliques menstruelles, etc. La consommation de figue permet de dilater rapidement le col de l’utérus lors de l’accouchement.

A part cela, ce fruit se retrouve dans la liste des remèdes de grand-mère pour traiter les plaies de la peau ou les infections cutanées. Il sert aussi d’abcès dentaire, fortifie les gencives et permet d’éviter les gingivites.

La figue aide aussi à dissoudre les sécrétions des bronches. De ce fait, elle peut guérir l‘asthme, les bronchites chroniques, l’angine, les trachéites et les laryngites. Enfin, c’est une très bonne alliée contre les crises de coqueluche ou de pneumonie.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s