Comment préparer un purin d’ortie ?

Comment préparer un purin d’ortie ?

Le jardin est souvent assimilé à un havre de paix. Des plantes agencées, en pleines santés et arborées de fleurs resplendissantes, il est convenable de garder une telle image. Mais comme n’importe quels êtres vivants, les plantes sont parfois fragiles, celles-ci peuvent être victimes d’attaques.

Et au-devant de la scène nous retrouverons toujours les pucerons. Ces petites bêtes sont très fréquentes dans les jardins et sont capables de faire des ravages importants sur les plantes. Celles-ci perdent alors de leur splendeur mais aussi de leur force.

Heureusement, des solutions existent pour éradiquer les pucerons. Et bien que les alternatives chimiques soient toujours mises en avant, l’idéal est toujours de préférer les solutions naturelles. Et parmi les préparations les plus conseillées, on retrouve le purin d’orties.

Qu’est-ce que le purin ?

gulle-4999708_1280

Si les orties sont bien connues, le purin d’orties un peu moins. Le purin peut avoir deux sens. Le premier concerne le déchet liquide produit par les mammifères domestiques. Le second est le résultat de macération de végétaux dans l’eau.

C’est la seconde définition qui nous intéresse. Les purins végétaux sont des préparations en vogue depuis quelques dizaines d’années. Elles permettent de lutter contre les petits ravageurs tout en étant de bons activateurs biologiques.

Bizarrement, le purin végétal possède presque les mêmes effets que le purin animal. En effet, chacun agit positivement sur l’agriculture.

Toutefois, l’odeur n’est pas toujours plaisante. Étant donné qu’il s’agit d’une fermentation, le purin contient de ce fait des principes actifs indispensables pour les plantes.

Les orties

orto

Les orties sont des plantes catégorisées dans la famille des urticacées. On retrouve principalement cette plante dans quelques pays européens.

Mais avec le développement de la culture, on peut retrouver cette plante dans d’autres pays. Dans certaines régions, c’est la grande ortie qui est la plus courante mais aussi l’ortie brûlante. Les orties sont des plantes herbacées à feuilles opposées.

La plante est dotée de poils raides qui secrètent du liquide irritant. L’ortie est une plante à fleurs. On retrouve des fleurs mâles de couleur jaune et femelles de couleur verte qui sont séparées. On peut voir ces fleurs sur le même pied ou sur des pieds différents.

  • Préparer un purin d’orties

Le purin d’ortie est essentiel pour nourrir les plantes mais aussi pour combattre les pucerons. Pour la préparation, il faut trouver de l’ortie. De ce fait, il est préférable d’arracher tout d’abord les orties à la main. Le purin se prépare avec de l’eau.

En récoltant ainsi 20 kg d’orties, il vous faudra 20 litres d’eau. Cette quantité est suffisante pour préparer du purin.

Voici les étapes suivantes :

  • Broyez les orties avec les mains de préférence et les mettre directement dans un filet. Si le broyage à la main vous déplait utilisez une machine.
  • Pour ce qui est de l’eau utilisée, les eaux sans additifs sont les plus conseillées. C’est-à-dire les eaux de sources naturelles comme celles provenant des montagnes ou encore les eaux de pluie. L’eau du robinet peut aussi faire l’affaire.
  • Mettez la quantité d’eau dans un grand seau.
  • Laisser par la suite macérer les orties contenues dans le filet dans le seau pendant 15 jours. Couvrir pour élever la température rapidement. La température doit être comprise entre 18 et 20 degrés. Mélangez votre purin tous les trois jours. Cela permet aussi de vérifier la présence de petites bulles pendant que vous brassez.
  • Mettez votre préparation dans un coin à l’extérieur de votre maison car l’odeur dégagée n’est pas agréable.
  • Une fois le délai passé, vérifiez que le purin ne contient plus de bulles remontant à la surface. Si c’est le cas alors la préparation est prête.
  • Filtrez le tout pour ne garder que le liquide. Attention ! On ne va pas tout de suite utiliser celle-ci car elle est très forte.
  • Pour cela, mélanger 1 litre de ce purin à 10 litres d’eau. Avec 20 litres de purin alors vous avez 200 l d’engrais dilué pour vos plantes.

Utilisation et conseils utiles

mpmp

Une fois que le purin est prêt, l’utilisation dépend de vous. Pour une filtration grossière par exemple, il faut utiliser un arrosoir. Pour des résultats plus fins, vous pouvez mettre le purin dans un pulvérisateur.

Mais dans ce cas, une filtration fine est indispensable. Si vous avez préparé une grande quantité de purin alors il est nécessaire de passer par une filtration très fine. Il ne faut laisser que le liquide pour arrêter définitivement la fermentation.

Le purin est utilisé pour les fins suivantes :

  • Afin de lutter contre les parasites végétaux : on pulvérise le purin directement sur le sol. Il lutte ainsi contre le mildiou, algues ou encore les petits champignons nocifs pour les plantes.
  • Lutte contre les parasites et les insectes s’incrustant dans les plantes ou se trouvant dessus. On pulvérise le purin directement sur les feuilles. Cela aide principalement à lutter contre les pucerons en les éliminant directement.
  • Le purin c’est aussi un activateur de croissance. Le purin est à utiliser en début de saison et arrosez les plantes tous les 15 jours. Le purin étant riche en sels minéraux, il constitue de la bonne nourriture pour les plantes.
  • Les arbres bloqués par la terre et souffrant de carences trouvent aussi leur compte en se faisant aider par une bonne dose de purin. Pour revigorer l’arbre, tracez un cercle dont la circonférence équivaut au houppier que forment les branches les plus grosses de l’arbre. Faites ensuite un trou de 30 cm. Versez le purin dedans pendant un mois puis tous les 15 jours. Cette opération à effectuer jusqu’à la saison hivernal.
  • En agissant en tant qu’activateur de compost, le purin est utilisé pur et il n’est pas obligatoire de faire une filtration.
  • Le purin stimule la croissance des plantes tout en les aidant à se fortifier.

Une fois que la fermentation est terminée, vous obtiendrez du purin. Faites attention car l’odeur est très forte et le produit est très concentré. Prenez toutes les précautions nécessaires. Notez que l’ortie est une plante dotée de poils urticants.

C’est-à-dire qu’au contact de la plante vous pouvez en être victime. Les poils urticants de cette plante contiennent de l’acétylcholine, de la sérotonine et de l’histamine. Ces éléments sont la cause de l’irritation de la peau.

Ces poils servent ainsi de défense pour la plante pour les animaux qui s’approchent un peu trop. Les poils sont très fragiles et se cassent facilement. Tout le contenu est alors libéré rapidement.

Portez un masque qui filtre l’odeur si vous ne supportez pas la mauvaise odeur du purin. Le purin contient une forte quantité d’azote. Bien qu’il soit très bénéfique aux plantes, évitez d’en pulvérisez sur des plantes à fleurs.

En effet, l’azote favorisera plus le feuillage au détriment des fleurs. Si vous voulez que vos plantes à fleurs bénéficient entièrement des bienfaits du purin, utilisez le produit au début du printemps ou après la floraison et fructification des plantes.

L’ortie dans nos assiettes

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’ortie est une plante non seulement bénéfique pour ses sœurs mais aussi pour nous. Ses feuilles sont aussi entièrement comestibles. Dans nos assiettes, elles se déclinent en salade, en sauce et même en omelette.

Si le purin a une odeur désagréable, à noter que les feuilles d’orties ne le sont pas du tout. Et comme de nombreuses plantes, les feuilles d’orties sont aussi utilisées dans les tisanes. Car en consommant ces feuilles, notre corps profite de vitamines, fer, magnésium, zinc, etc. Cela aide ainsi notre corps à développer ses défenses immunitaires.

Mais outre ces vertus médicinales, l’ortie c’est aussi :

  • Une tonicité plus avancée pour notre corps,
  • Des inflammations qui se calment plus rapidement,
  • Un arrêt des saignements,
  • Un plus important pour soigner les rhumes pour ceux qui en souffrent,
  • Prévient l’anémie,
  • Soigne les acnés mais aussi les démangeaisons,
  • Améliore les articulations en calmant progressivement les rhumatismes,
  • La plante est diurétique car permettant l’augmentation de la sécrétion urinaire, utile pour certains patients,
  • Si la personne souffre d’angine, l’ortie est aussi très conseillée en tant que bain de bouche,
  • Pour les femmes enceintes, la plante joue également un bon rôle en stimulant la production de lait maternel.

Attention avec le purin d’ortie !

wn

Nombreuses sont les personnes qui ne tarissent pas d’éloges en ce qui concerne les bienfaits qu’apportent le purin d’ortie. Cela est d’ailleurs incontestable car les effets spectaculaires sur les plantes sont très notables.

Et en tant que solution naturelle, le purin est très prisé. Mais certaines personnes n’utilisent pas cette plante à bon escient d’où des conséquences regrettables. Nous avons spécifié plus haut que le purin est très riche en azote.

Une raison pour laquelle on l’utilise dans le sol afin de permettre aux plantes de bien pousser tout en restant en bonne santé. Or, pulvérisé sur les plantes le purin aide à lutter contre les pucerons. Sachez de ce fait qu’un sol bien menu en purin permet à une plante de profiter du maximum d’azote possible. La plante sera alors trop vigoureuse.

Et qui aime les plantes vigoureuses ? Les pucerons. Vous serez alors peiné de constater que votre plante devient rapidement le garde-manger de tous les pucerons aux alentours. Mais aussi des autres ravageurs. Alors faites attention quand vous utilisez la plante dans votre sol.

Si on dit souvent que le purin d’orties est très bénéfique pour les plantes, ce n’est pas le cas pour toutes ces dernières. Certaines plantes n’ont pas besoin d’azote contenu dans l’engrais liquide. Elles captent l’azote atmosphérique pour se développer dans les meilleures conditions.

C’est le cas principalement pour les légumineuses. Il est alors inutile de se servir du purin comme engrais. Pour autant, en tant qu’insecticide naturel il marche toujours. Notez aussi que la plante suit toujours un équilibre parfait.

Il faut qu’elle arrive à développer toutes les parties de son être dans des proportions adéquates. Or, en abusant du purin, il arrive souvent que le feuillage se développe au détriment des tubercules, racines, bulbes, etc. Votre plante sera alors déséquilibrée. Il est possible alors qu’elle ne fleurisse pas. Et ce déséquilibre la rend encore plus vulnérable face aux attaques diverses.

Dans un potager naturel, gardez toujours en tête qu’abuser du purin n’est pas toujours une bonne idée en soi. Car le déséquilibre peut vite tuer une plante. Une raison pour laquelle il faut en utiliser de préférence durant la croissance initiale.

N’oubliez pas aussi que le purin est un engrais dit coup de fouet. Il booste rapidement la croissance alors le mieux est toujours d’essayer tout d’abord d’avoir un sol riche. A défaut d’un bon sol c’est par la suite que l’on passe à cet engrais liquide.

L’infusion d’ortie

tititi

En infusion, l’ortie est tout aussi efficace pour vos plantes. Moins courante, elle est toutefois conseillée mais malheureusement pas pour toutes les plantes. L’infusion est préférée pour protéger les choux d’une invasion de charançon gallicole.

Pour cette préparation, il faut suivre les étapes suivantes :

  • Il faut découper 200 g de feuilles fraiches. Faites en sorte que les feuilles soient vraiment fraiches.
  • Placez par la suite ces feuilles dans un récipient non métallique
  • Faites bouillir un litre d’eau et versez la ensuite dans le récipient contenant les feuilles.
  • Couvrez avec quelque chose de propre et laisser infuser jusqu’à ce que cela se refroidisse complètement.
  • Laissez par la suite reposer pendant 24 heures.
  • Pulvérisez la préparation sur les jeunes plantes de choux.

L’ortie en tant que préparation selon la loi

ortip

Arrêté du 18 avril 2011 autorisant la mise sur le marché du purin d’ortie en tant que préparation naturelle peu préoccupante à usage phytopharmaceutique.

Le ministre de l’agriculture, de l’alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l’aménagement du territoire.

Vu la directive 91/414/CEE du Conseil du 15 juillet 1991 modifiée concernant la mise sur le marché des produits phytopharmaceutiques ;

Vu le règlement (CE) n° 1107/2009 du Parlement européen et du Conseil du 21 octobre 2009 concernant la mise sur le marché des produits phytopharmaceutiques ;

Vu le code rural et de la pêche maritime, notamment l’article L. 253-1 ;

Vu le décret n° 2009-792 du 23 juin 2009 relatif à la mise sur le marché de préparations naturelles peu préoccupantes à usage phytopharmaceutique ;

Vu l’arrêté du 6 septembre 1994 portant application du décret n° 94-359 du 5 mai 1994 relatif au contrôle des produits phytopharmaceutiques ;

Vu l’arrêté du 8 décembre 2009 relatif à la procédure simplifiée d’autorisation de mise sur le marché des préparations naturelles peu préoccupantes à usage phytopharmaceutique,

  • Fabrication et ingrédients
  1. Faire macérer les feuilles d’orties (choisir des pousses jeunes et non montées en graines) dans de l’eau (eau de pluie ou de source de préférence) à raison de 1 kg pour 10 litres d’eau, sans aucun autre ajout. La fermentation est plus facile si l’ortie est préalablement hachée.
  2. Brasser le mélange tous les jours.
  3. Laisser macérer 3 à 4 jours à 18° C pour obtenir un effet insecticide et fongicide.
  4. Filtrer la macération et diluer le filtrat dans environ 5 fois son volume d’eau (eau de pluie ou de source de préférence) dans un récipient fermé et identifié.

S’assurer que le pH du purin obtenu sera de l’ordre de 6 à 6,5, gage d’une fabrication et d’une conservation dans de bonnes conditions.

  • Utilisations préconisées
  1. Usage fongicide : notamment contre le mildiou.
  2. Usage insecticide : principalement contre les pucerons, les acariens.
  3. Activateur ou régulateur de croissance des végétaux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s