Comment fonctionne un sanibroyeur ?

Comment fonctionne un sanibroyeur ?

Un accessoire pouvant coûter entre 170 et 600 euros, bruyant et occupant énormément de place dans les toilettes, le sanibroyeur ne semble pas présenter grand intérêt. Et pourtant, ce matériel s’invite de nos jours dans la majorité des maisons, anciennes ou nouvelles constructions.

Plus communément appelé « broyeurs de WC » ou « broyeur adaptable », le sanibroyeur présente des arguments de taille qui n’a pas manqué d’en convaincre plus d’un, et ce, malgré notamment les différents inconvénients citer plus haut.

Différents types de sanibroyeur

loo-1891630_1280

Sachez que sur le marché, vous avez le choix entre différents types de sanibroyeur. Le prix et le mode de fonctionnement varient au cas par cas. Il en sera de même pour ce qui est de la performance.

  • Le sanibroyeur adaptable

Le sanibroyeur adaptable est idéal pour ceux qui souhaitent utiliser ce système, sans pour autant quitter leur ancienne cuvette en céramique avec leur réservoir traditionnel. Comme son nom l’indique, il est simplement à installer dans une partie de l’évacuation du sanitaire. Ce qui revient à faire quelques économies dans la mise en place du sanibroyeur.

  • Le sanibroyeur monobloc

Le monobloc quant à lui est un wc à part entière dans laquelle est compris le sanibroyeur. Pour ce système, vous allez devoir démonter et remplacer intégralement votre sanitaire. Mais l’avantage est que vous ferez un peu plus d’économie d’espace et le rendu sera un peu plus esthétique.

Néanmoins, le sanibroyeur monobloc est plus souvent utilisé dans les nouvelles constructions que dans les rénovations.

Quelques bases sur le fonctionnement d’un sanibroyeur

gears-1359436_1280

Toutefois, peu importe le type de sanibroyeur que vous utilisez, les bases restent les mêmes. Cet accessoire vise à une réduction de la pression dans les tuyaux d’évacuation en réduisant la taille des déchets et des selles à 22 ou 40 mm contre 100 mm pour des toilettes classiques.

Il est doté d’un moteur puissant qui permettra une évacuation efficace et rapide, et ce, même sur une hauteur de 6m et d’une longueur de 30 m environ. Soit, assez pour atteindre les canaux d’évacuations aussi loin soient-ils ?

Mais attention, pour que le sanibroyeur fonctionne, vous devez le brancher sur une source d’alimentation électrique. Il existe bien des modèles qui fonctionnent avec des piles. Mais outre d’être rares, ils sont peu pratiques.

En tous les cas, le sanibroyeur est à installer à l’arrière de la cuvette de préférence. Il en va du design de l’espace et le confort de vos toilettes. Et il ne sera pas la peine de se lancer dans de gros travaux pour ce faire. Il suffit de le placer contre un mur.

Par ailleurs, il est possible de classer les sanibroyeurs via leurs systèmes de dilacération intégrés.

En ce sens, on peut avoir trois types d’appareils:

  • Celui à couteaux

C’est le modèle classique et le plus simple, mais aussi le plus modique de tous. Le sanibroyeur avec dilacération à couteaux embarque des accessoires coupants faits en inox avec une turbine puissante. Le tout permettra une meilleure destruction des matières pour les rendre liquides.

Parmi les marques les plus prisées pour ce genre de sanibroyeur, on peut citer entre autres LOmac, SBS, SFA. Dans tous les cas, le moteur n’est que partiellement immergé dans le but de permettre aux couteaux de facilement agir pour la dilacération.

  • Celui à râpe

C’est dans ce genre de système que se sont spécialisées les entreprises comme Claramatic et bien d’autres. Bien évidemment, ici, à la place des couteaux, on a plutôt des râpes fixées sur une turbine. La technologie est un peu plus poussée, ce qui explique surement le prix de l’accessoire.

Le sanibroyeur à râpe a l’avantage d’être un peu plus silencieux que le précédent. En matière de confort donc, surtout pour des toilettes annexées à une chambre, ce peut être une bonne idée.

  • Et celui à aspiration-pulsion

Et enfin, vous avez le sanibroyeur à dilacération aspiration-pulsion. C’est le must des sanibroyeurs disponibles sur le marché. Il embarque une turbine centrifuge faite à base de Nylon qui propulse les matières à une vitesse phénoménale et les détruit au passage.

Ici, le moteur est immergé. Ce qui ne met nullement en péril la performance du sanibroyeur. Mais attention, vu la finesse de l’accessoire et la technologie utilisée dans sa fabrication, cette dernière option reste la plus chère de toutes.

Un broyeur sanitaire : oui, mais pourquoi faire ?

question-mark-463497_1280

Il faut dire qu’il présente quelques intérêts:

  • Pas que pour les selles

Contrairement aux idées reçues, les sanibroyeurs ne servent pas uniquement à liquéfier les selles. Ils peuvent aussi être utiles pour broyer le papier toilette ou le carton du papier toilette tombés dans la cuvette. Le tout, sans risquer que les sanitaires ne se bouchent.

En somme, le moteur de l’appareil est à même de venir à bout de n’importe quel déchet de petite ou de grande taille tombée dans les toilettes.

  • Pour un meilleur entretien de la canalisation

Le sanibroyeur est aussi une alternative pratique, simple et modique afin de mieux entretenir la canalisation de la maison. Avec un matériel de ce genre, on ne risque pas de soumettre la tuyauterie à une trop forte pression. Ce qui assure une plus grande longévité à vos sanitaires.

Parlons de l’installation

pincers-228009_1280

Pour des toilettes classiques, comme pour les nouveaux modèles avec monobloc, la performance d’un sanibroyeur dépend de la qualité de son installation. On ne peut donc éviter de parler de sa mise en place.

  • ­Pour les toilettes classiques

Comme susmentionné, pour les toilettes classiques, il est préférable de se tourner vers les sanibroyeurs adaptables. Et en ce sens, l’installation se fera dans une partie de la canalisation, et notamment de l’évacuation d’eau usée. Le sanibroyeur doit être placé entre les réservoirs et les systèmes de récoltes et de traitement d’eaux usées de la maison. Il faudra alors adapter la tuyauterie en conséquence.

  • Pour les monoblocs

Il s’agira d’un travail d’installation de sanitaire comme bien d’autres. Il faudra alors faire preuve de minutie et de rigueur dans la réalisation des démarches nécessaires pour la mise en place de la nouvelle toilette : ajuster l’emplacement des systèmes d’évacuation, installer la cuvette à la place réservée pour, vérifier la chasse d’eau, etc.

  • Des plombiers pour vous aider

Pour être sûr de la performance de votre sanibroyeur, un conseil : faites appel à un plombier. Ils sont aujourd’hui nombreux à être spécialisés dans la mise en place et le branchement de ce type d’appareil. Vous pouvez donc facilement faire jouer la concurrence.

Le plombier peut même vous être utile bien avant l’installation de l’appareil proprement dit. Vu le choix possible en la matière sur les plateformes dédiées, l’avis d’un expert pourrait être une bonne chose. Ainsi, vous éviterez les dépenses superflues dans l’adaptation du sanibroyeur à vos toilettes déjà présentes.

Nos 3 derniers articles:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s