Quelle est la différence entre le béton et le ciment ?

Quelle est la différence entre le béton et le ciment ?

Béton et ciment : ce sont tous deux des matériaux, que l’on utilise dans la construction ou la rénovation. Autant l’un comme l’autre, ils sont très prisés par les artisans. Et bien souvent, ceux qui ne sont pas initiés en la matière tendent à les confondre. Il faut dire qu’ils peuvent avoir les mêmes formes.

Cependant, si vous souhaitez vous lancer dans des travaux, en tant qu’amateur de bricolage que vous êtes, savoir faire la différence entre ces deux matériaux semble être de mise. D’où l’importance notamment de cet article.

Rien que dans la forme, le ciment et le béton sont foncièrement différents

La différence béton et ciment est d’ores et déjà visible dans la forme et la définition. Il est donc quasiment impossible de les confondre.

  • Le béton

Le béton est un mélange de plusieurs matériaux, dont les composants les plus fréquents sont le ciment, le sable et le gravier. Il sert pour des constructions et/ou des rénovations. Il sert notamment dans la fabrication de mur, de revêtement de sol, de terrasse voire dans la construction des fondations des maisons. Son coulage nécessite un savoir-faire spécifique qui le différencie également du ciment.

  • Le ciment

Le ciment est une poudre formée par le calcaire et l’argile. Le ciment gris étant le plus connu mais il existe d’autres variétés de couleur telles que le blanc ou le noir. Il parait plus simple de dire que le ciment est un élément constitutif du béton.

Le ciment est vendu par sac de plusieurs kilos. Vous avez notamment le choix entre plusieurs marques. Bien évidemment, le prix du matériau fluctuera en fonction de la taille du produit et de l’enseigne qui l’a élaboré. Certains ciments sont plus fins, donc plus qualitatifs que d’autres.

Le choix de votre pack de ciment peut impacter sur la qualité de la construction. Donc, prendre le temps de bien comparer les propositions avant d’acheter. Vous pouvez aussi vous fier à l’avis des vendeurs qui normalement sont des experts en la matière.

Différent pour ce qui est de l’utilisation

La définition et la forme vous aideront surement à faire la différence entre le ciment et le béton. Mais il n’en demeure pas moins que les deux matériaux ne se ressemblent pas non plus pour ce qui est de leur utilisation. Ceci vous permettra sans doute de faciliter le choix.

  • Le béton pour les grands travaux

Le béton est nécessaire pour les grands travaux en eux-mêmes. Ce peut être la réalisation d’un revêtement de sol ou d’une route, pour la fabrication d’une terrasse ou le renforcement de la fondation, pour la création de mur ou même d’un plan de travail.

Selon la densité et l’épaisseur du béton, il est à même de résister à la pression du passage d’un camion de plusieurs tonnes. Sa stabilité et sa robustesse ainsi que sa durée de vie en ont fait un matériau très renommé pour la réalisation de gros œuvres. Vu son prix, il permet en effet de faire des économies dans la construction immobilière, peu importe laquelle.

  • Le ciment pour les finitions

Le ciment quant à lui ne sert que pour des travaux de finitions. Son rôle est de lisser la structure pour un rendu plus esthétique et plus moderne. En ce sens, généralement, les artisans utilisent à la fois le ciment et le béton sur un même chantier. D’autant plus qu’il est plus facile à habiller et à peindre, aussi bien en guise de revêtement de sol que de mur.

Attention toutefois, le ciment à lui seul ne permet pas d’assurer la stabilité d’une structure quelle qu’elle soit. Il est léger et étanche, certes, mais ne peut vous servir dans le renforcement de vos murs par exemple.

Les techniques pour étaler du béton

Le béton est un peu plus complexe à utiliser que le ciment, comme susmentionné. Il faut en effet une technique spécifique pour l’étaler et s’assurer de la qualité et de la robustesse de la réalisation. C’est aussi un des points de différences entre les deux matériaux.

  • ­Créer le mélange

Pour commencer, vous devez créer le mélange. Il a déjà été dit auparavant que le béton est fait d’eau, de sable, de gravier et de ciment. En fonction du genre de construction que vous souhaitez avoir et de son utilisation, la densité de chaque ingrédient peut varier.

S’il ne s’agit que d’une petite construction, vous pouvez très bien faire le mélange dans une brouette ou un seau. Néanmoins, si vous comptez vous lancer dans un projet de grande envergure, une bétonnière qui fera tourner le béton en permanence et qui en facilitera le mélange sera nécessaire.

Voici une petite indication de dosage du béton :

  • Pour les fondations, vous pouvez utiliser 1 volume de ciment, 2,5 volumes de sable, 3,5 volumes de gravier et 0,5 volume d’eau.
  • Pour les autres applications, utilisez: 1 volume de ciment, 2 volumes de sable, 3 volumes de gravier et 0,5 volume d’eau. Celle-ci est la règle du 1-2-3 : 1 seau de ciment, 2 seaux de sable, et 3 seaux de graviers. Cela vous facilite le dosage.

  • Fabriquer le coffrage

Avant de couler le béton, vous devez fabriquer un coffrage. C’est une infrastructure faite de bois et de métal qui servira de base à l’adhérence et à la forme de la structure que vous souhaitez avoir. S’il s’agit d’un mur, vous devez créer un coffrage de la même taille et hauteur que la maison à créer. Il en sera de même pour un revêtement de sol, voire pour une terrasse.

Le coffrage doit être solide et étanche. Raison pour laquelle, les artisans place une bâche en plastique à l’intérieur de l’armature en bois avant de verser le béton.

  • Respecter le temps de séchage

Une fois coulé, et réparti de manière homogène, le béton doit respecter un temps de séchage. Ce dernier varie selon l’épaisseur de la couler, entre quelques heures et plusieurs jours. Vous pouvez faire des tests en retirant une partie du coffrage. Si la structure est dure, vous pouvez passer à l’étape suivante.

  • Retirer le coffrage

 Le retrait du coffrage est la dernière étape du coulage du béton. Une fois les armatures en bois retiré, vous aurez une structure solide et de qualité, prêt à être utilisé.

Comment utiliser le ciment ?

Le ciment quant à lui est bien plus facile et rapide à appliquer. Pas besoin d’ailleurs de matériels trop spécifiques et difficiles à trouver pour ce faire. Une taloche, une spatule et une tenue de travail étanche suffiront amplement.

Pour le mélange, vous devez avoir de l’eau et du ciment. Mélanger jusqu’à avoir une pâte homogène que vous allez prendre sur votre taloche et étaler sur la surface à traiter à l’aide de la spatule. Appliquez bien de manière à avoir une superficie lice.

En fonction de vos envies et de vos besoins, le ciment peut être appliqué en couche épaisse ou plus fine. Tout est aussi question de savoir-faire. Et bien évidemment, on aurait bien du mal à vous donner une fourchette de délais pour votre chantier dans la mesure où le tout varie selon la surface à couvrir.

Dans tous les cas, avant de repeindre par-dessus le ciment, si l’envie vous en prend, vous devez respecter un délai de séchage. Ici, c’est facile de faire les vérifications. Il suffit de passer votre main sur la structure. Si le ciment ne ramollit pas et ne garde pas vos empreintes, vous pouvez vous lancer. Normalement, cela ne devrait prendre plus de quelques jours.

Pour ainsi dire, alors que l’utilisation du ciment est à la portée de tout le monde, le béton est un peu plus complexe. C’est la plus importante des distinctions entre les deux matériaux.

Nos 3 derniers articles:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s