Comment installer un WC suspendu ?

Comment installer un WC suspendu ?

Aussi élégante et attractive que soit ce type de toilettes, il n’en demeure pas moins que son installation est d’une grande importance. Il en va de son bon fonctionnement, et donc de votre confort, mais aussi de la réussite de l’aménagement de votre espace. Raison pour laquelle suivre scrupuleusement toutes les démarches pour ce faire est cruciale. Il reste à savoir quelles sont ces démarches.

Choisir son WC Suspendu

Pour la petite histoire, le WC suspendu est  » la nouvelle génération de toilette « . Elle marque notamment l’évolution du WC classique et remplace aussi les toilettes japonaises sur le devant de la scène.

Malgré que leur renommée ne soit fulgurante que depuis peu, il n’en demeure pas moins que le WC suspendu n’est pas véritablement une nouveauté. D’ailleurs, depuis son apparition, plusieurs modèles et styles ont pu voir le jour.

Ce qui ne rend pas vraiment facile le choix du meilleur type de toilettes.

  • Une cuvette blanche comme d’habitude

Si vous ne souhaitez pas vraiment sortir de l’ordinaire, une cuvette blanche comme d’habitude semble être de mise. Dans ce cas, le WC suspendu sera fait de PVC. Il sera à la fois robuste, mais facile à installer et à entretenir. Il vous proposera un maximum de confort simplement.

L’avantage avec ce choix, c’est aussi qu’il s’adapte avec n’importe quel style d’aménagement et ne choisit pas de couleur sur les murs. Et comme n’importe quelle toilette suspendue, il vous permettra de faire des économies d’espaces et d’aérer simplement la pièce.

  • Des toilettes en métal

Pour vous qui rêvez cependant d’un maximum d’originalité, des toilettes en métal semblent être une meilleure alternative. Encore assez rare, c’est le must have des salles de bain si vous avez envie d’une décoration personnalisée. Mais attention, pour le confort, il faudra l’accessoiriser de siège en bois, chauffant de préférence, mais simple si vous n’avez pas le budget pour ce faire.

Les toilettes de ce genre ont l’avantage d’être ultra résistant. Et dans un cas comme dans l’autre, les prochaines démarches pour l’installation du WC suspendu restent les mêmes.

La mise en place proprement dite

Une fois que vous avez fait votre choix, qu’il soit basé sur le budget ou sur le design, il reste à se lancer dans l’installation proprement dite.

Il en va de la réussite du projet, voici quelques bons à savoir:

  • La préparation

La mise en place d’un WC suspendu touche aussi la plomberie de la maison, et non seulement une partie des murs de la salle de bain. En ce sens, afin d’éviter les dégâts des eaux, vous devez commencer par fermer les vannes. Cela facilitera aussi les travaux à venir.

Si vous comptez troquer votre ancienne toilette par un WC suspendu, vous devez évidemment désosser l’ancienne cuvette, une fois l’arrivée d’eau coupée.  Il faudra dévisser quelques points et de dégonder le siège. Vous aurez peut-être besoin d’aide pour ce faire, notamment si votre ancien accessoire est en acrylique.

Après quoi, nettoyer la surface. Le but étant de permettre une meilleure adhérence du nouvel accessoire et de travailler sur une base sans poussières ni résidus.

  • Monter le réservoir

A la livraison, le WC suspendu est livré avec toute une panoplie d’accessoires de montage en tout genre. Il faudra les sortir et les fixer. Travaillez sur le sol pour commencer : ce sera plus pratique ainsi.

Prenez en amont les montants et les renforts latéraux. Il faudra les placer l’un face à l’autre sur le châssis. Puis utiliser les vis qui vous ont été données pour les fixer ensemble.

Il faudra ensuite prendre le réservoir d’eau et le placer sur la fixation précédemment montée. Afin de faciliter les choses, placez le tube de chasse d’eau avant que le réservoir en place. Le tout ne devrait vous prendre normalement que quelques minutes. Pour la mise en place, commencez par le coude du tube et descendez vers le réservoir. Il faudra appuyer un peu pour que le tout se fixe sur le châssis. Mais attention à ne pas être trop brutale au risque de détruire votre réservoir.

Le réservoir est en place ? Vissez le tout avec le châssis. Vous aurez besoin d’une clef pour cela.

  • La bride d’évacuation

De l’autre côté du châssis, en face notamment du tube de chasse d’eau, il faudra placer la bride de pipe d’évacuation essentielle à toute toilette. Il suffira de l’emboiter pour ce faire. Pour rappel, il s’agit d’un petit accessoire en forme de demi-cercle, noir. Il sera également livré avec l’appareil.

  • Travaillons sur le mur à présent

Il est des normes à respecter dans l’installation d’un WC suspendu. On parle surtout de mesure. En moyenne, les propriétaires demandent une mise en place à 400 mm du sol. Mais vous pouvez en faire plus. Dans tous les cas, il faudra prendre des mesures pour être sûre de fixer le WC suspendu à la bonne place et de la bonne manière.

Utilisez un niveau à bulle pour les marquages. Ainsi, vous serez sûr d’avoir une ligne droite et d’avoir les bonnes mesures. Si la cuvette est à 400 mm du sol, deux autres points devront aussi être marqués : à 1m et à 1,08 m. Ces derniers équivalent à l’emplacement des fixations de la cuvette.

Sur le second point de repère, vous devez marquer aussi les 235 mm à droite et à gauche du trait. Cela vous simplifiera la mise en place de l’évacuation.

  • L’installation du WC suspendu

Commençons par le battis avec sa bride d’évacuation et sa pipe. Placez-le dans le système d’évacuation de vos toilettes, le tout, suivant l’orientation de votre WC. Pour information, le châssis en question devrait être à 230 mm du mur.

Au point de fixation du WC suspendu, vous devez percer des trous de fixation. Généralement, on parle de trou de 10 mm dans lesquels vous devez placer des chevilles pour un peu plus de robustesse.

Ajustez la hauteur du châssis en fonction des points de repère que vous avez précédemment placé sur le mur, puis fixez-les solidement pour un maximum de stabilité. Puis retirer le cache du réservoir d’eau avant de fixer les tuyaux avec vos systèmes de canalisation.

Pour information, il faudra impérativement fixer le robinet vers la droite avant de placer le flexible. Faites des tests d’étanchéité en ouvrant de nouveau les vannes de votre maison. Si aucun problème ne survient, vous avez presque fini votre installation.

Placez ensuite le bouton poussoir qui actionnera la chasse de l’extérieur après le passage aux toilettes et habiller le châssis avec des plaques de placo que vous devez découper aux endroits stratégiques : cuves d’évacuation, etc. Marquez les points de fixation comme toujours pour faciliter ensuite la mise en place de la cuvette en elle-même et sa fixation avec des vis. Une fois la cuvette en place, vous êtes paré pour d’autres aventures dans votre salle d’eau.

Nos 3 derniers articles:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s