Le métier de charpentier à la loupe

Le métier de charpentier à la loupe

Le bois a toujours été une matière de qualité reflétant l’excellence. Pour avoir des formes précises, il faut le travailler. Ayant diverses provenances, il n’est pas toujours évident de traiter le bois ou de l’utiliser à bon escient.

Mais dans tous les cas, il faut le faire pour arriver à une forme finale définie. Dans une perspective de mettre en place une construction définie, il faut assembler ces bois. Et c’est le métier du charpentier. Un métier qui a duré depuis des siècles.

Si les outils utilisés s’innovent, le métier garde les techniques adaptées pour l’assemblage. Zoom sur ce métier qui garde toujours une place privilégiée dans le travail du bois.

Qui est le charpentier ?

wood-working-2385634_1280(1)

Le charpentier ou la charpentière est la personne qui se spécialise dans la charpente ou l’assemblage du bois. Il réalise et pose des assemblages participant à la constitution de l’immeuble dont les composantes sont l’ossature générale et la charpente.

Autrefois, avant la révolution industrielle, le charpentier se limitait seulement au travail du bois. Mais avec le développement de la sidérurgie, on parle alors de charpente en fer et métallique. Lors des constructions, le charpentier est celui qui est à la charge de la construction en question, la mise en place et l’entretien des charpentes définitives.

Le charpentier intervient de ce fait dans tous les types de construction d’envergure variable. Dans son métier il réalise aussi des coffrages pour les maçons, des plafonds à la française et des maisons en bois.

Quelles missions doit-il effectuer ?

tool-belt-739152_1280

Le charpentier construit généralement des toitures. Le charpentier métallique, lui, réalise des ouvrages basés sur le métal comme les pylônes ou encore des ponts. Dans tous les cas, leurs missions sont les mêmes.

Ils réalisent le tracé des éléments indispensables à la construction de l’ouvrage en se basant sur des plans effectués par des architectes. Ils assurent la découpe des pièces. Ils font des essais d’assemblage pour vérifier si l’ensemble est solide.

C’est par la suite qu’ils effectuent la fixation de ces éléments sans oublier le passage du levage avec une équipe complète. Tous les travaux en relation avec les assemblages sont suivis de près par le charpentier.

Quelles qualités faut-il avoir ?

On ne devient pas charpentier du jour au lendemain. Il faut posséder certaines qualités. Elles sont requises dans la réalisation d’un bon travail. Ce métier est un métier à la dure. C’est-à-dire que le corps travaille beaucoup.

Il faut donc être une personne robuste et ne craignant pas le vertige. Le charpentier reste souvent perché en hauteur et travaille parfois dans des positions inconfortables.

Le charpentier peut aussi travailler dans des conditions de temps déplorables. Une raison pour laquelle il faut qu’il soit en de très bonnes conditions physiques. Il devra aussi connaitre les règles de sécurité et savoir les appliquer à la lettre.

Des connaissances en dessin industriel, le sens de la géométrie- et particulièrement de la projection dans l’espace – lui seront indispensables pour interpréter et réaliser les plans des architectes. Il devra aussi savoir utiliser un ordinateur car la CFAO (Conception et fabrication assistées par ordinateur) est de plus en plus répandue.

Une bonne connaissance des matériaux (résistance, caractéristiques techniques, difficulté d’utilisation) et des composants industriels lui sera également nécessaire. Enfin il devra faire preuve de rigueur et de minutie pour découper ou boulonner les différents éléments au millimètre près.

On peut être recruté comme charpentier à plusieurs niveaux : CAP, Bac pro , BTS . Quelques années d’expérience et une bonne maîtrise des techniques de fabrication et de pose offrent à l’ouvrier charpentier différentes possibilités d’évolution.

En usine, il peut devenir chef d’équipe ou chef d’atelier. S’il est capable de gérer les délais, il pourra aussi passer chef de chantier. Il arrive même que certains charpentiers très qualifiés intègrent des bureaux d’étude.

Enfin, comme dans tous les métiers du bâtiment, il est possible de se mettre à son compte. Dans ce cas il faut prévoir de réaliser d’importants investissements (machines sophistiquées, appareils de levage, etc.).

Le charpentier à travers l’histoire

Le charpentier a déjà existé depuis des millénaires. Durant la préhistoire, le charpentier utilisait une hache de pierre attachée avec des lanières de cuir sur une manche de bois.

A travers le temps, on note une évolution importante des formes des outils et de leurs efficacités. Même dans d’autres manipulations, comme la pierre par exemple, l’on faisait appel au charpentier.

Les outils regroupaient des instruments capables de façonner le bois ou la pierre et ceux en mesure de faire des assemblages. Bien que le charpentier soit limité à une certaine appellation d’assembleur, il était aussi un génie de la construction.

En effet, chez les Romains d’antan, le charpentier fabriquait des machines de guerre extrêmement puissantes. Ce sont les compétences acquises et les techniques mises en œuvre qui font la spécificité du métier de charpentier.

es années plus tard, plus que des charpentiers en bois ils devinrent aussi charpentier hydraulique, naval et d’usine.

Quels outils pour le charpentier ?

roofing-1808936_1280

Même si la révolution industrielle a permis des innovations, le métier de charpentier sans mécanisation garde toujours une place importante. Dans sa version très artisanale, le charpentier utilise les mêmes outils qu’un menuisier : règle graduée, équerre, différents traceurs, des scies, outils de tranchage, de serrage, de frappe, de perçage, de finition et d’autres comme le pied de biche ou encore le tournevis.

Avec la mécanisation, ces outils sont améliorés pour réduire le temps de travail au maximum. Mais bien que les machines offrent des résultats minutieux, la méthode artisanale garde toujours une qualité impressionnante.

Quelle formation pour devenir charpentier ?

algebra-1238600_1280(1)

Autrefois, des milliers d’années auparavant surtout, devenir charpentier ne nécessitait pas forcément des formations. Les charpentiers apprenaient surtout de ce qu’ils savaient en testant et en faisant passer les connaissances.

Aujourd’hui, c’est règlementé. Pour devenir charpentier professionnel, le moyen le plus rapide est de passer le CAP en deux ans. Vous pouvez également choisir parmi les formations suivantes : charpentier bois, réalisation en chaudronnerie, constructeur bois, charpentier de marine et serrurier métallier.

Ce sont les options CAP à faire après la classe de troisième. Après le Bac, vous pouvez préparer un bac pro sur les spécialisations dans le domaine. Et éventuellement vous pouvez passer un Bac+2 en préparant un BTS.

La spécialisation se fait dans la charpente couverture, la construction métallique, les systèmes constructifs bois et habitat, la conception et la réalisation en chaudronnerie industrielle. Même dans le cas d’un apprentissage pour une formation entièrement artisanale, il faut passer par ces étapes.

Quelle situation pour le métier ?

money-2724241_1280(11)

L’embauche des charpentiers varie en fonction de leur spécialisation et du secteur. Il faut miser sur les zones pour  trouver un poste. Dans le contexte actuel, le charpentier naval laisse peu de possibilité.

En effet, dernièrement les chantiers marins ont diminués et ne sont plus en marche dans certains pays. Ce n’est pas donc une bonne option sauf si vous voulez effectuer des réparations. Le charpentier en bois a toujours de belles perspectives d’avenir.

Celui dans le métal trouvera facilement du travail dans une PME du secteur de la métallurgie ou du BTP. Le salaire pour un débutant est de 1 430 euros net par mois. Mais il évoluera avec le temps.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s