Quel est le bon dosage pour réaliser un ciment ?

Quel est le bon dosage pour réaliser un ciment ?

Un incontournable des travaux de construction et de rénovation, la fabrication et le dosage du ciment nécessite toute votre attention. Il peut servir tantôt de liant, et tantôt de mortier, et ce, aussi bien pour les réparations de murs et de sol que pour la création de ces derniers.

Il en va de la robustesse et de la stabilité de vos infrastructures, sachez que le dosage de ciment varie au cas par cas.

Le ciment comme mortier : les bons à savoir

Le mortier sert essentiellement de liant. Il est fait de ciment, d’eau et de sable. Chaque élément qui le constitue doit être étudié avec soin pour éviter les fissures dans les murs et les sols.

  • Un dosage en volume

Les experts se servent de volume pour mesurer le taux normal de ciment de sable et d’eau dans un mortier. Il s’agit d’avoir 1 volume de ciment pour 2 à 4 volumes de sable et 1/3 d’eau.

Cette technique est utilisée notamment dans la fabrication de parpaings, de briques ou même de murs, etc.

  • Un dosage en litre ou en kilo

Mais pour ceux qui n’ont pas les bases en construction et rénovation immobilières, utiliser les unités de mesure classiques est bien plus facile. Pour un mortier, sachez que vous aurez besoin de 15 à 17 litres, soit d’environ 2 grands seaux d’eau pour 1 sac de ciment.

La quantité d’eau nécessaire variera en fonction des conditions climatiques. Plus la condensation sera optimale, plus vous aurez d’eau dans votre mélange.

  • Une certaine marge de manœuvre

Le dosage de ciment n’est pas exact à quelques grammes près. Vous avez une certaine marge de manœuvre. D’ailleurs, le dosage idéal dépend aussi du genre de travaux que vous avez l’intention de faire.

En moyenne, un maçon professionnel utilise une vingtaine de pelles de ciment brut pour un chantier de quelques dizaines de m2. À cela il ajoutera du sable qui peut atteindre la moitié du volume du ciment et de l’eau. Le tout est d’avoir un mélange facile à transporter.

Comment faire du ciment pour du béton ?

Pour du béton, vous aurez besoin de ciment, d’eau de sable, et du gravier. Le gravier s’assurer notamment de la robustesse du béton. Mais malgré tout, vous devriez étudier avec minutie la teneur en ciment de votre mélange pour vous assurer de la qualité de votre matériau de construction.

  • Quel volume de ciment utilisé ?

Pour la création d’un béton, vous aurez besoin de 1 volume de ciment pour 2 volumes de sable, 3 volumes de graviers et ½ volume d’eau.

Le volume est facile à obtenir dans les appareils de mesures des maçons. Il suffit de respecter les indications du bec verseur. Ce ne sera pas difficile à faire dans la mesure où le ciment est directement livré en poudre. Il suffit d’ouvrir le sac.

Bien évidemment, les volumes de ciment en question augmentent en fonction de la taille des chantiers à faire. Plus vous utiliserez de ciment, plus vous aurez besoin de sable et de gravier.

  • Comment faire le mélange ?

Pour le mélange, vous pouvez utiliser une bétonnière, une brouette ou un simple sol, voire le faire sur le sol. Tout dépend justement de la taille de votre chantier. Pour les travaux de construction de grande ampleur, vous gagnerez du temps en utilisant une machine professionnelle. Ces dernières sont disponibles en locations sur le Net et sur certaines applications.

À titre d’information, l’eau est l’élément final à incorporer dans le mélange. Vous devez en amont mélanger le sable, le gravier et le ciment. Ce sera plus pratique. Dans ce cas, vous devez utiliser des techniques bien précises. Une fois les éléments solides versés, créez un trou au milieu pour y verser de l’eau. Maniez ensuite la pelle en faisant des mouvements vers l’intérieur.

Le ciment pour la réparation des murs et du sol

Pour la réparation des murs et du sol, le ciment ne doit être mélangé qu’avec de l’eau. Sachez qu’outre les ciments de marque vendue en sac, vous avez également à disposition des ciments qui se vendent par kilos. Le but étant de vous aider à minimiser vos dépenses.

  • Quel dosage pour ce mélange ?

Le dosage de ciment idéal varie en fonction de l’utilisation finale du mélange. Pour les travaux de réparations et de scellements, on préconise 3 volumes de ciment pour 1 volume d’eau. Cependant pour les joints et les barbotines, 1 volume de ciment pour ½ volume d’eau sera amplement suffisant.

Pour les grands travaux, il est préférable de faire les mélanges de jour en jour. Cela évitera au ciment de se condenser et aux mélanges de sécher.

  • Des indications sur vos sacs de ciment

Pour certaines marques, les sacs de ciment peuvent contenir des indications de dosage. Claires et concises, mais surtout n’utilisant pas de termes techniques, ces conseils sont à la portée de n’importe quel bricoleur.

Attention cependant, les ciments prêts à être utilisé de ce genre sont le plus souvent affectés à un type de travaux bien précis : mur et colonne, sol et revêtement extérieur, dallage ou plafond. Respecter ces indications est de mise. Il en va de la réussite de vos travaux.

Mélanger au petit bonheur la chance

Il est également possible de faire un mélange au petit bonheur la chance. C’est notamment l’avantage de réaliser la préparation à la main.

  • Avoir un mélange homogène

Selon vos besoins, vous allez avoir besoin de mélanger du sable, du gravier, de l’eau et du ciment, ou quelques-uns de ces ingrédients. Comme vous allez ajouter l’eau en dernier recours, vous pouvez en rajouter jusqu’à ce que le mélange soit homogène.

Sache qu’un béton ou un mortier est parfait quand il est à mi-chemin entre l’état liquide et solide. Il doit être facile à manipuler et à étaler.

  • Ajouter un additif

Vous pouvez également ajouter un additif au mélange. Cela peut impacter sur la qualité du ciment et la robustesse de vos infrastructures. On parle ici d’ajouter deux volumes de calcaire et 6 volumes de sables pour 1 volume de ciment.

Le ménage se fait sec et à la main de préférence. Et ce dernier n’impacte en rien aux dosages que vous devez encore faire pour la création des mortiers ou des bétons. Il s’agit simplement de peaufiner le niveau d’adhérence du ciment.

  • Le dosage dépend du genre de ciment que vous achetez

Sur le marché, vous avez deux types de ciment. Il semble important de le souligner. Ce peut être du ciment sableux avec des grains fins, ou du ciment grossier avec des grains plus gros.

S’il y a de l’humidité dans l’air, sachez que vous ferez plus d’économie en optant pour des ciments grossiers. En effet, dans ces conditions climatologique, le ciment est plus sec et s’évapore plus rapidement. Cependant, opter pour ce genre de ciment peut avoir des impacts sur l’esthétisme de votre chantier.

Pour compenser le côté un peu trop sableux du ciment, certains artisans utilisent un peu plus de volume de ciment, ou choisissent avec soin le moment où faire le mélange.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s