Comment purger un radiateur en fonte ?

Comment purger un radiateur en fonte ?

Au Canada, un radiateur est appelé calorifère. C’est un dispositif spécialement conçu pour assurer un échange de chaleur dans un espace réduit. Un radiateur sert principalement, soit à évacuer la chaleur d’un appareil, ceci, afin d’éviter sa surchauffe, soit à chauffer un espace.

Le domaine d’utilisation des radiateurs est très vaste. Cependant, dans ce vaste domaine, leur utilisation pour réchauffer un local figure en bonne position. Ainsi, c’est généralement dans les habitations que les radiateurs sont les plus sollicités.  Ils servent surtout à chauffer et maintenir une maison ou un endroit à une certaine température. Ils sont alors connus communément sous le nom de radiateur domestique ou chauffage central.

Le nom de radiateur vient du mode de transfert thermique de l’appareil. Dans la grande majorité des cas, ce transfert se fait suivant deux modes : la convection et le rayonnement. C’est ce dernier mode qu’on peut également appeler mode par radiation, qui a donné le nom de radiateur.

Dans la pièce où il est installé, le radiateur assure le transfert de chaleur du fluide caloporteur, c’est-à-dire l’eau, à l’air ambiant. Ce qui nécessite l’installation d’un ou plusieurs radiateurs par pièce. Le contact entre l’air de la pièce et le circuit de chauffage est assuré par l’importante surface de l’appareil.

En général, le radiateur est construit dans un matériau qui a une forte conductivité thermique. Ce qui lui permet de fournir une chaleur très homogène, douce et agréable. Ainsi il est connu comme le système qui offre le plus grand confort dans une maison.

Des radiateurs aux couleurs et aux formes innovantes, aux designs variés et parfaitement adaptés à tous les types de décoration intérieure sont proposés sur le marché.

Les différents types de chaleurs produites

fire-2266566_1280

Les deux modes de transfert thermique produisent deux types de chaleur :

  • La chaleur convective

Les radiateurs aspirent de l’air froid qui est par la suite réchauffé. Comme l’air chaud est plus léger, il s’élève jusqu’au plafond pour diffuser de la chaleur convective. Une fois refroidi, l’air redescend et la boucle reprend.

Cette forme de chauffage indirect se répartit dans une pièce de façon plus ou moins uniforme.

  • La chaleur radiante 

Elle est aussi appelée chaleur rayonnante et forme le chauffage direct. La chaleur se propage par ondes horizontales, offrant ainsi une sensation beaucoup plus agréable, car plus chaleureuse.

Comment fonctionnent les radiateurs en fonte ?

heating-463496_1280

Un système de chauffage central est constitué d’un générateur de chaleur, la chaudière, qui peut être à bois, à fioul, à gaz ou électrique, où l’eau est chauffée. L’eau chaude est ensuite conduite par des tuyaux aux radiateurs. Ces derniers ont la charge de diffuser la chaleur de l’eau dans toute la maison, permettant ainsi de garder une certaine température ambiante dans les pièces.

Une fois que l’eau est refroidie, un autre réseau de tuyaux la ramène à la chaudière. Dans ce système de chauffage, la circulation de l’eau s’effectue en boucle car le circuit est hermétique. C’est un réseau fermé qu’on appelle aussi la boucle de l’eau.

La chaleur est propagée par l’air qui circule. En effet, le radiateur dégage de l’air chaud qui va s’élever en hauteur. Lorsqu’il se refroidit, cet air retombe et le cycle recommence.

Un radiateur en fonte présente plusieurs avantages :

  • Il a une durée de vie particulièrement longue et s’adapte parfaitement, même aux pièces de moyenne surface mal isolées.
  • Il est simple d’installation et se règle facilement
  • La chaleur s’accumule même si l’appareil est en état d’arrêt. Ainsi, il continue à restituer la chaleur emmagasinée. Ce qui réduit grandement la consommation d’énergie.

Les différents types de radiateur en fonte

fonte

En ce qui concerne la purge, deux types de radiateur en fonte se distinguent. On a d’un côté, les radiateurs équipés d’un purgeur à volant. D’habitude, ce purgeur à volant se présente sous forme de roulette.

De l’autre côté, il y a les radiateurs dotés de vis de purge. Ce dernier type ne nécessite pas de clé quand le temps d’effectuer une purge est venu.

C’est uniquement dans les lieux privés qu’on peut trouver un radiateur avec un purgeur à volant. Pour faire évacuer l’air, il suffit tout simplement de tourner la roulette.

Dans les lieux publics, par contre, afin d’éviter toute interférence avec le bon fonctionnement du système de chauffage, tous les radiateurs sont dotés de purgeur à vis de purge, dont l’ouverture nécessite l’usage d’une clé.

  • Pourquoi purger un radiateur en fonte ?

La purge d’un radiateur est une opération qui consiste à chasser l’air dans le système de chauffage. En effet, ce dernier produit de l’air en fonctionnant. Une accumulation excessive d’air engendre des pertes d’énergies.

Le radiateur ne chauffe plus de façon homogène car l’eau chaude ne circule plus correctement dans tous ses éléments. Le fonctionnement de l’installation se trouve ainsi grandement réduit.

Un radiateur a besoin d’être purgé s’il devient bruyant ou émet des bruits bizarres, comme des gargouillements ou des sifflements.  Il se peut aussi qu’il ne marche pas alors que la chaudière est allumée, ou que seule sa partie basse est chauffée, tandis que la partie haute reste froide.  Tous ces signes indiquent qu’il est temps de procéder à une purge si on veut optimiser les performances du système.

Un bon entretien des radiateurs permet de prolonger la durée de vie de la chaudière car celle-ci sera moins sollicitée. Cette opération permet aussi de réaliser des économies car un radiateur plein d’air engendre une surconsommation d’énergies.

  • Comment purger un radiateur en fonte ?

Après l’hiver, Il se peut que de l’air se soit infiltré dans le circuit de chauffage où il a pris la place de l’eau. Pour prévenir et éviter tout problème de chauffe au moment où on en a le plus besoin, il est conseillé de purger les radiateurs, au moins une fois par an.

Cette tâche est généralement réalisée en automne, avant de remettre en marche la chaudière pour affronter de nouveau le froid.

Avant de commencer le travail, il faut se munir des outils nécessaires :

  • Une bassine ou un récipient qui servira à accueillir l’eau évacuée du radiateur
  • Un tournevis à tête plate
  • une clé à pan carrée
  • une pince à multiprise ou tout autre outil adapté pour la vis de purge
  • des gants car l’eau qui sort du radiateur est très chaude
  • un chiffon utile à la fois pour protéger la purge et nettoyer les lieux.

Purger un radiateur en fonte est une opération très facile qui doit être effectuée à froid.  Ce qui nécessite l’arrêt complet de la chaudière. Elle peut être réalisée par soi-même, en suivant scrupuleusement les étapes suivantes.

  • Étape 1 : Éteindre la chaudière

La désactivation du chauffage central constitue la première étape de tous les travaux de purge d’un radiateur. La chaudière doit être éteinte quelques minutes avant la manipulation. Au cas où cela s’avère impossible, une deuxième solution consiste à configurer la chaudière sur la position « été ». Il faut ensuite attendre un certain temps pour que les radiateurs refroidissent.

D’une manière générale, ce sont seulement les radiateurs placés en fin de circuit qui sont concernés par la purge. Cependant, il est plus judicieux de purger tous les radiateurs afin de permettre au système de chauffage de retrouver toutes ses performances.

Dans ce cas, c’est à partir du radiateur qui est le plus proche de la chaudière que l’opération débutera.

  • Étape 2 : Desserrer la vis de purge

Vous devez maintenant vérifier le système de purge des radiateurs. C’est habituellement sur la partie haute du radiateur que se place le purgeur. Quant au robinet, il se situe toujours à l’extrémité opposée du purgeur et en bas du radiateur. Ce robinet peut être doté ou non d’un réglage thermostatique.

Lorsque le système de purge est localisé, il est temps de placer le récipient en-dessous de la vis de purge et de mettre les gants de protection. Comme la forme du purgeur peut varier selon le modèle du radiateur, il faut toujours se munir des outils nécessaires pour l’ouvrir.

La vis de purge ne doit jamais être forcée. Elle doit être desserrée le plus délicatement possible, en desserrant dans le sens opposé des aiguilles d’une montre, jusqu’à ce qu’un petit sifflement se fait entendre.

C’est l’air qui sort du radiateur qui émet ce bruit. Il faut faire très attention lors de cette opération car de l’eau brûlante pourrait jaillir si vous effectuez des mouvements brusques.

Pour permettre à l’air emprisonné de s’échapper complètement, la vis de purge doit être ouverte d’un quart pendant quelques secondes.

  • Étape 3 : Procéder à la purge du radiateur

Lorsque le robinet de purge est ouvert ou, selon le cas, la vis de purge est dévissée, l’air s’échappe du radiateur. Des gouttes ou des petits jets d’eau qui sortent de la purge indiquent que l’air a été totalement expulsé. Il faut laisser cette eau s’écouler pendant quelques instants avant de fermer.

Comme pour le dévissage, la fermeture du purgeur nécessite de la douceur. La fermeture peut être faite à main nue ou à l’aide d’un tournevis, sans forcer, car cela risque d’abîmer le pas de vis et bloquer le radiateur pour la prochaine purge. Toutefois, il faut toujours s’assurer qu’elle soit réalisée de manière correcte et qu’il n’y a aucun écoulement.

Pendant toute la durée de cette étape, il faut veiller à ce que l’eau échappée soit recueillie dans une bassine ou un autre récipient. Le sol doit également être bien nettoyé pour ne pas abimer le revêtement.

On peut remarquer que l’eau recueillie présente une coloration marron.  Ce n’est pas grave. C’est son séjour dans le circuit de chauffage qui a donné cette couleur.

  • Étape 4 : Réinjecter de l’eau et rétablir la pression

L’écoulement d’une certaine quantité d’eau lors de la purge a causé une diminution de la pression dans le système de chauffage.  Pour rétablir la pression, il est nécessaire d’ajouter de l’eau dans le circuit, en utilisant le robinet de remplissage de la chaudière.

Avant cet ajout, il est recommandé de procéder à la vérification du manomètre de pression.  La pression moyenne d’une chaudière se situe entre 1 bar et 1,5 bar pour une maison basse, et 1,8 à 2 bars pour une maison à étages.

Pour être sûr d’avoir la bonne pression, mieux vaut se référer sur la notice de la chaudière. La pression adaptée pour obtenir un fonctionnement maximum du système y est inscrite. Enfin, il faut savoir que la pression peut varier en fonction du modèle de chauffage.

  • Étape 5 : Procéder à une ultime vérification

Lorsque toutes les étapes indiquées ci-dessus ont été passées, il est très important de procéder à une dernière vérification de l’état des vis de purge des radiateurs. Ces vis viennent, en effet, de subir des contraintes plus ou moins fortes lors du dévissage et des resserrages successifs.

Vous devez donc vous assurer qu’il n’y a aucun écoulement qui persiste et que le radiateur ne fuit pas. Au cas où quelques gouttes apparaissent ou si une fuite, aussi infime qu’elle soit, est décelée, il faut serrer la vis de purge.

C’est seulement lorsque que vous êtes sûr qu’il n’y a aucun problème et que tout est en ordre qu’on peut dire que les travaux de purge sont terminés. La chaudière peut être de nouveau rallumée.

Le robinet thermostatique des appareils de chauffage peut donc être mis en température normale en toute sécurité. Sachez que le circuit a besoin de quelques heures pour pouvoir redémarrer à fond.

Si, après avoir effectué la purge des radiateurs, le problème de fuite d’eau, de sifflement ou de gargouillement continue, c’est tout le système de chauffage qui a besoin d’un entretien complet.

Si tel est le cas, la solution préconisée est de solliciter l’intervention d’un plombier ou d’un chauffagiste qui va effectuer tous les travaux nécessaires pour cela.

Une purge automatique en service

demonteur

Avec le développement technologique, il n’est plus nécessaire de procéder au purge des circuits de chauffage les plus récents.  Désormais, les chaudières de la nouvelle génération sont équipées de systèmes de purge automatique. On n’a plus besoin d’aucune manipulation car c’est directement sur la chaudière que le purgeur est intégré.

Les recherches technologiques ont également permis de doter certains modèles de radiateurs de purgeurs automatiques. Ce qui permet d’éviter les travaux de purge car les bulles d’air seront éliminées dès qu’elles se forment dans le circuit.

Mais le problème c’est que, si ces appareils perdent leur efficacité, c’est sûr qu’ils ont des problèmes techniques difficiles à déceler. La réparation et l’entretien vont alors coûter beaucoup plus chers qu’une simple purge.

Comment choisir un radiateur de chauffage central ?

question-mark-2123967_1280(19)

Il a été dit plus haut que c’est dans un matériau qui a une forte conductivité thermique que le radiateur est construit. Ce matériau permet donc de déterminer ses performances.

  • Les radiateurs en fonte sont caractérisés par une forte inertie. Ils peuvent ainsi stocker une grande quantité de chaleur, dont la restitution s’effectue sur un temps plus long. Avec cette caractéristique, ils sont conseillés pour une maison avec une isolation moyenne.
  • Les radiateurs en acier ou en fonte d’aluminium ont une inertie moindre. Ce qui permet de moduler plus aisément la température ambiante, à la hausse comme à la baisse.

Quant à la puissance d’un radiateur, elle tient compte de plusieurs facteurs, dont les dimensions de la pièce à chauffer, la hauteur sous plafond et aussi l’isolation de toute la maison.

Vous n’avez plus besoin de vous casser la tête avec des équations complexes car avec internet, il est désormais possible de déterminer la puissance nécessaire pour toutes les pièces de votre maison en seulement quelques clics.

Le design à la rescousse

Les radiateurs à eau chaude sont aussi caractérisés par leur grande résistance.  Ces appareils, en fonction de leur qualité, peuvent durer des dizaines d’années. Il est donc vivement conseillé de ne pas négliger le choix que vous allez faire lors de l’acquisition. En effet, en plus du fait que ces radiateurs sont particulièrement très visibles dans une maison, ils vont aussi y rester pendant un temps relativement long.

De nos jours, la décoration intérieure est un domaine en plein essor. Dans cette discipline, l’aménagement de l’espace en lien avec les goûts est important. La sélection et la position des objets et des meubles, ainsi que les couleurs, permettent, en effet, de créer une ambiance.

Les designers et les fabricants de radiateurs ont adopté ce besoin pour diversifier leurs produits. Ainsi, que le radiateur soit en fonte, en acier ou en fonte d’aluminium, l’esthétique est toujours de mise et les radiateurs sont devenus également des objets design.

Il est donc possible actuellement de trouver des appareils qui peuvent être adaptés à tous les styles de décoration. Il est même possible d’avoir des radiateurs sur mesure si on le souhaite.

En ce qui concerne les prix, c’est généralement la puissance et le design qui les déterminent. Des appareils de grandes marques et qui portent la griffe d’un designer renommé peuvent valoir une fortune.

Quoi qu’il en soit, pour un excellent rapport qualité/prix, rien ne remplace les appareils proposés par les grandes enseignes de bricolage.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s