Tout savoir sur la plante serpent

Tout savoir sur la plante serpent

Très utilisée dans le domaine de la décoration d’intérieur depuis quelque temps, la plante serpent mérite toute notre attention. En effet, que vous soyez ou non fan de botanique, que vous ayez ou pas la main verte, tout savoir sur la Sansevieria Trifasciata ne serait pas un luxe. Il en va de l’esthétisme de votre maison.

La Sansevieria Trifasciata : c’est quoi ?

La Sansevieria Trifasciata  est une plante verte plus connue sous le nom de « la langue de belle-mère » ou de « couteau ». C’est une plante herbacée assez simple à entretenir et qui s’adapte à n’importe quel style de décoration. Après tout, mettre un peu de verdure dans son intérieur est devenu très tendance ces dernières années.

Si l’on s’attarde sur le côté scientifique de la chose, on pourrait dire que cette plante, de son nom scientifique « Sansevieria Trifasciata » est de la famille des Plantaes Thrachaebionta. Elle fait partie des espèces de Asparagacea. Cela se voit d’ailleurs par sa forme. Ces dernières se présentent comme des feuilles rigides qui se dressent depuis le sol.

Disponible directement en pot auprès des fleuristes, la Sansevieria Trifasciata se présente sous plusieurs formes. Les plantes adultes, qui sont largement plébiscitées par les experts en décoration et les amateurs de jardinage, peuvent atteindre les 180 cm de hauteur et les 6 cm de largeur.

Mais en fonction de l’espace disponible chez vous, vous pouvez choisir des plantes plus petites. Dans un cas comme dans l’autre, les feuilles seront d’un vert optimal. De quoi apporter une note de couleur à votre aménagement.

Pour votre information, quand bien même on parlerait d’une culture en pot, pour en faire un élément de décoration d’intérieur, sachez que la Sansevieria Trifasciata s’adapte parfaitement à une culture en sol.

Cela peut apporter d’ailleurs un peu plus de volume à votre espace extérieur. De toute manière, cette plante serpent peut supporter n’importe quelle condition climatique.

Bien qu’originaire du Congo, elle se rencontre désormais dans presque tous les pays du monde, et notamment dans les grandes villes.

La Sansevieria Trifasciata pour la décoration de votre chambre : c’est possible !

Généralement, on déconseille aux personnes de mettre une plante verte dans leur chambre à coucher. C’est loin d’être sûr. En effet, la majorité des espèces végétales font une photosynthèse pendant la nuit. C’est-à-dire qu’elles absorbent l’oxygène de la pièce pendant que vous dormez. Ce n’est pas le cas de la Sansevieria Trifasciata.

Cette dernière fait partie des rares plantes dépolluantes, comme se plaisent à le dire les experts. Pendant la nuit, elle produit de l’oxygène. Ce qui vous permettra d’ailleurs de profiter d’un meilleur confort pendant vos heures de repos.

C’est donc tout à fait possible de parfaire la décoration de votre chambre à coucher avec cette plante. Par contre, pour vous assurez de la réussite de l’aménagement, il importe de lui trouver le bon emplacement.

La tendance penche actuellement pour des plantes en pot XXL à poser simplement dans un coin de la pièce. Il semble important de le souligner.

Aussi bien dans la chambre que dans les pièces à vivre, de petites tailles trônant sur une étagère de la maison ou une plante adulte à placer dans un coin : la Sansevieria Trifasciata est à la fois pratique et esthétique.

Elle fait partie de ces plantes qui ne nécessitent pas davantage de traitement pour bien se développer. C’est l’alliée idéale pour s’initier dans la botanique.

Planter sa propre Sansevieria Trifasciata : les bons à savoir

Vous avez le choix pour adopter une Sansevieria Trifasciata chez vous. Soit, vous l’achetez directement en pot auprès des fleuristes et il ne vous reste plus qu’à l’entretenir ; soit, vous vous lancez dans un nouveau passe-temps : le jardinage. Si vous avez opté pour la seconde option, voici notamment quelques bons à savoir.

Pour commencer, il faudra choisir l’emplacement idéal pour la culture de votre plante serpent. Aussi bien en extérieur qu’en intérieur, les normes de températures idéales, afin de garantir le bon développement de la plante, restent les mêmes : 10 °C tout au moins.

Par ailleurs, il est également de mise de souligner que la Sansevieria Trifasciata ne supporte pas très bien une forte luminosité. Il sera donc nécessaire de trouver la bonne exposition pour votre plante. En intérieur, c’est plus ou moins facile dans la mesure où il suffit de cacher le soleil avec des rideaux ou des volets. En extérieur, la démarche est un peu plus complexe. Généralement, les jardiniers optent pour un terrain ombragé : à côté d’un arbre, au ras des clôtures, etc.

En outre, le sol dans lequel vous allez la planter doit être peaufiné avec soin. Un mélange de terreau, et de sable sera nécessaire. Le but étant d’avoir une acidité neutre.

Vous devez également choisir le bon moment pour commencer culture qui sera au Printemps. Le climat se prête à une mise en terre de la Sansevieria Trifasciata et garantit un développement dans les normes de votre plante. Il suffira alors de créer un sillon où vous allez mettre les boutures de feuilles.

L’espace nécessaire pour réussir une plantation de Sansevieria Trifasciata varie au cas par cas. Tout dépend notamment de la densité que vous souhaitez avoir dans votre jardin. Pensez simplement à réserver un espace de 5 cm entre chaque bouture et à suivre un mouvement vertical dans leur plantation.

Attention cependant, choisir de planter une Sansevieria Trifasciata c’est aussi savoir faire preuve de patience. En effet, il faudra attendre plusieurs mois avant que la plante ne se développe correctement et atteint l’âge adulte.

Il est possible de commencer la plantation de votre Sansevieria Trifasciata en extérieur et de faire un rempotage de cette dernière après 3 à 4 ans.

Dans ce cas cependant, on vous conseille de trouver un pot en terre cuite de préférence et avec un trou dans le fond pour une meilleure irrigation de l’eau pendant les séances d’arrosages.

Entretenir sa Sansevieria Trifasciata

Oui, la Sansevieria Trifasciata  est facile à entretenir et ne nécessite pas de grands soins. Néanmoins, il y a tout de même quelques démarches à faire pour vous assurer de la robustesse et la durabilité de votre plante.

Certes, il ne sera pas utile de tailler la plante, mais passer sur ces feuilles 2 à 3 fois par semaine avec un chiffon. Le but étant de retirer les poussières qui s’y accumulent et de lui donner un peu plus de charme. C’est notamment une démarche obligatoire pour les plantes d’intérieur.

Pensez également à retirer les feuilles mortes de votre plante. Ce sont celles qui sèchent, ou qui sont un peu jaunies.

Pour ce qui est de l’arrosage, sachez que la Sansevieria Trifasciata ne supporte pas l’humidité, mais a tout de même besoin d’eau pour rester en forme. Raison pour laquelle, vous devez lui donner de l’eau environ une fois par semaine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s