Comment poser un Vélux ?

Comment poser un Vélux ?

Plus communément appelé « fenêtre toit », le Vélux est devenu en peu de temps un must have de l’aménagement d’intérieur. C’est notamment vrai pour la décoration des combles changés en pièce à vivre ou des halls d’entrée avec une toiture en verre.

Facile à utiliser, à poser et très esthétique, ce type de fenêtre apporte une réelle valeur ajoutée à la maison. Ce qui explique d’ailleurs pourquoi, aussi bien les anciennes constructions que les maisons modernes en sont pourvues.

Pour la pose, vous pouvez faire appel à un artisan. Ce prestataire travaille vite et bien, afin de vous garantir un confort unique dans l’utilisation de votre Velux. Mais le seul inconvénient est que le budget sera donc plus important avec la pose.

Pour vous qui avez notamment l’âme d’un bricoleur, pourquoi ne pas mettre la main à la patte. Après tout, avec les bonnes bases, cela ne devrait pas être difficile. Focus sur les différentes choses à savoir sur la pose d’un Velux.

Commençons par le choix de votre Velux

Détrompez-vous ! Le terme Velux est générique. C’est-à-dire que vous avez encore différents choix possibles en la matière sur le marché. La première étape est donc de faire le bon choix. Et en ce sens, connaitre toutes les possibilités ne serait pas du luxe.

  • Le Velux à système de rotation

C’est le modèle le plus répandu en France. Et pour cause, il permet de faire une économie de place en intérieur, tout en vous proposant un maximum de confort. C’est le type de fenêtre toit qui s’ouvre en basculant vers l’extérieur de la pièce. Idéal notamment pour les espaces restreints.

  • Le Velux avec système de projection

Le véritable avantage de cette fenêtre toit est sa facilité d’utilisation. Elle se différencie des autres accessoires de son genre par la possibilité d’avoir recours à une poignée à sa base. Ce qui permet une projection rapide et facile de la fenêtre.

Attention toutefois, ce choix n’est pas possible pour tout le monde. Seuls ceux qui ont la chance d’avoir un toit avec une pente légère peuvent l’étudier.

  • Le velux avec un système d’ouverture latérale

Puis, il y a les Velux avec un système d’ouverture latérale. C’est simplement une version toit des fenêtres classiques. Il s’ouvre avec une poignée, généralement vers l’extérieur. Ce qui permet d’avoir une meilleure vue sur l’extérieur.

  • Le Velux électrique

Le Velux électrique est une fenêtre toit assez chère, et assez compliquée à mettre en place si vous n’avez que les bases en bricolage. Néanmoins, c’est une option possible qui séduit surtout grâce à sa facilité d’utilisation. Via ce genre de fenêtre, vous n’avez qu’à appuyer sur un bouton pour que la fenêtre s’ouvre et fasse disparaitre le vis-à-vis.

  • La taille de votre fenêtre toit

Sur le marché, vous avez également plusieurs alternatives possibles en termes de taille de Velux. Bien évidemment, tout est affaire de goût et de possibilité. Mais aussi, le choix d’un Velux dépend de la taille de la pièce dans laquelle vous allez l’installer. Il en va de l’esthétisme de l’aménagement. En moyenne, pour une pièce entre 2 et 3m2, vous devez avoir une fenêtre de 55*78 cm. Pour une chambre de 9 à 11m2, il faudra 114*118cm.

  • Le PVC : un choix tendance

En termes de matériau, le meilleur choix reste le PVC. Se mariant avec tout et esthétique en tout temps, robuste et pratique, mais surtout moins cher, il est, depuis peu, le nouvel incontournable de l’aménagement d’intérieur.

Néanmoins, on tient à souligner que vous avez d’autres possibilités de Velux sur le marché. On peut citer notamment le zinc, l’aluminium ou encore le bois. Le prix variera au cas par cas.

L’installation proprement dite : le guide

Ce n’est qu’une fois que vous avez trouvé LE velux répondant à vos critères que l’on pourra s’attarder sur les différentes étapes de la mise en place d’un Velux.

  • Commençons par l’emplacement

Sujet à débat, le choix de l’emplacement d’une fenêtre toit peut être assez compliqué. Mais sachez que la norme est très explicite sur ce sujet. Le Velux doit être à un minimum de 1m85 du sol et au maximum à 2m20. Tout dépend de la taille de la pièce.

Si vous êtes très restreint au niveau de la hauteur sous plafond, vous pouvez toujours, exceptionnellement opté pour une mise en place à 1m10 du sol.

En tous les cas, sachez que choisir le bon emplacement permettra de profiter d’une meilleure exposition et donc d’un bon éclairage dans la pièce. Ce sera d’une importance capitale pour le confort des lieux.

  • Préparer le toit

Sachez notamment que la mise en place d’un Velux n’est possible que si vous avez un espace suffisant entre les chevrons de la charpente pour y placer la fenêtre. Dans le cas contraire, d’autres étapes préparatifs seront nécessaire, dont notamment la mise en place d’un chevêtre. Et dans ce cas, faire appel à un artisan est de mise.

Pour la préparation du toit, il vous faudra un matériel de découpe. Ce peut être une scie ou un cutter. Faites un test en amont pour vous assurer de la solidité de la structure et sa capacité à accueillir votre Velux. Une fois que c’est fait, découper entièrement pour dégager l’emplacement de la fenêtre. Bien évidemment, vous allez devoir délimiter cette zone via un crayon et un mètre à ruban en amont.

  • Installer les liteaux

Le but étant de consolider la structure, il faudra installer des liteaux de fenêtres. Il vous en faudra 2 exactement à placer en bas et en haut de l’ouverture. Afin de s’assurer de la stabilité de la structure, un niveau à bulle vous sera nécessaire.

Une fois cette étape passée, il vous suffira de mettre en place le Velux en lui-même. Attention toutefois, le bâti devra être détaché de la fenêtre pour en assurer la faciliter d’utilisation. Pour ce faire, vous devez en amont installer le bâti dans les liteaux avec les équerres. Après quoi, il ne restera plus qu’à remettre en place les vitres.

Faites un test pour vérifier s’il y a des jeux dans l’ouverture et la fermeture du Velux. Si tel est le cas, revérifier la mise en place de votre bâti. Le cas échéant, vous êtes parés pour l’aménagement d’une nouvelle pièce sous les combles.

  • Les travaux de finition

La fenêtre toit étant en place, vous devez faire quelques travaux de finition. Il en va du confort de votre intérieur, et notamment la pièce que vous venez d’aménager et le reste de la maison, mais aussi de l’esthétisme de votre façade.

La première étape est de remettre en place les tuiles manquantes, qui doivent se placer sur les rebords de la fenêtre. On parle ici d’un travail d’étanchéité.

Par ailleurs, il est aussi conseillé de bien mettre en place les profilés qui doivent couvrir le bâti. Ainsi, acoustiquement et thermiquement parlant, la fenêtre vous garantira un confort unique. Sans compter que cela impactera aussi sur l’étanchéité de celle-ci.

Et si vous avez installé le Velux sur le bord de votre toit, pensez à remettre en place les gouttières.

Nos 3 derniers articles:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s