Connaissez-vous le Rhododendron Simsii ?

Connaissez-vous le Rhododendron Simsii ?

Le Rhododendron Simsii est une plante à végétation vivace originaire d’Asie et d’Europe. Toutefois, on en rencontre des versions retravaillées d’origine japonaise et chinoise. Ainsi, de nos jours, il existe plusieurs sous-genres de cette plante, à savoir : le Candidastrum, l’Azaleastrum, le Therodron, le Mumeazalea et le Pentathera. Quoi qu’il en soit, ceux-ci n’ont rien à envier aux originaux.

Le Rhododendron Simsii Azalée est d’une beauté rare avec ses magnifiques fleurs d’une couleur rose vif. On le rencontre surtout dans les sous-bois dont l’environnement est propice pour son développement.

Cela ne veut pas pour autant dire qu’on ne peut pas la planter si on n’en dispose pas près de sa maison. En effet, il est tout à fait envisageable de planter cette belle fleur, pour apporter un certain style à sa demeure, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Il suffit juste de connaître quelques bases pour assurer la pérennité de votre Rhododendron Simsii.

Les différentes versions du Rhododendron Simsii

Le Rhododendron Simsii Azalée se décline en plusieurs formes : en arbuste, en arbre ou en bonzaï. Le choix dépend du goût de chacun. Néanmoins, le plus réputé d’entre tous est l’arbuste un peu arrondi et étalé.

Les espèces d’Azalée peuvent atteindre une hauteur de 2,5 mètres et sont adéquates tant pour une décoration intérieure que pour un aménagement d’extérieur.

Les Azalées sont de couleurs roses mais on peut très bien rencontrer des boutures avec des fleurs jaunes, blanches, pourpres, violettes, etc. Pour plus d’originalité et pour varier les couleurs dans votre extérieur, certains particuliers mettent dans chaque recoin de leur jardin une espèce de chaque couleur. De toute façon, leur culture et leur entretien sont les mêmes.

Le meilleur moment pour planter le Rhododendron Simsii Azalée

Il est préférable de cultiver le Rhododendron Simsii en automne ou au printemps. On pourra ainsi profiter de sa beauté qu’il fleurisse à temps ou tardivement.

En général, la floraison de l’Azalée se passe en Avril ou Mai si on commence le travail au début du printemps. Il fera alors 1,5 m ou 2,5 m de hauteur selon son espèce.

Les techniques de base pour la culture du Rhododendron Simsii

La culture du Rhododendron Simsii Azalée se fait par une bouture. Pour se développer, il nécessite un sol très acide. Cette plante éricacée demande également une forte hygrométrie. L’idéal serait donc de le placer dans un lieu accessible à l’eau.

Concernant l’exposition, les Azalées n’ont besoin que de très peu de soleil. Le mieux serait, de ce fait, de les planter dans un endroit tourné vers le Nord-Est qui sera à mi-chemin entre les rayons du levée de soleil et l’ombre des fins de soirée.

Pour ce qui est du bouturage, il faut creuser un trou ayant 50 cm de profondeur. Pour la largeur, elle est fonction de la taille des ramures. On aura à la fin un petit arbuste ou une végétation vivace selon le nombre de bouturages. Dans les deux cas, les Rhododendrons Simsii Azalées demandent un entretien minutieux pour leur survie.

Si vous voulez planter du Rhododendron Simsii pour votre intérieur afin de le décorer, il faut acheter un joli pot. Le choix de celui-ci est une étape vraiment importante. En effet, c’est aussi un critère de réussite de la culture en plus de ce qui a été dit un peu plus haut.

Ainsi, il est indispensable de planter l’azalée dans un pot qui convient à sa taille pour qu’elle puisse se développer sainement et dans les règles de l’art.

Enfin, il convient de noter que la culture en pot est plus exigeante car elle manque de repères.

Comment faire pour entretenir efficacement son Rhododendron Simsii Azalée ?

L’azalée est vraiment exigeante par rapport aux autres espèces de fleurs bien qu’elle n’a pas besoin de taille. Les techniques d’entretien sont différentes pour chaque espèce. Ainsi, les Rhododendron Simsii à feuillages persistants nécessitent, par exemple, un traitement avec du terreau de feuilles ou de l’écorce de pin, avant la saison hivernale.

L’objectif est d’assurer une humidité optimale du sol même s’il y a une variation de température. Pour les Azalées à feuillages caducs, elles doivent être bien arrosées durant l’été pour ne pas se faner et leurs feuilles doivent être protégées du vent si on veut les planter en guise de haie.

Mais l’entretien de l’Azalée ne consiste pas juste à assurer sa protection pour sa floraison. Pour son bon développement et sa santé, il faut aussi prévenir toutes les maladies qui peuvent l’affecter et la protéger contre les nuisibles.

On parle entre autres de la chlorose, des taches foliaires ou encore d’oïdium. Ce dernier problème peut toucher les Rhododendrons Simsii Azalées si on les cultive dans un environnement inadéquat à leur développement : trop chaud ou bien trop sec.

Les tâches foliaires sont des taches brunes qui se présentent sur le feuillage des Rhododendrons. C’est le problème le plus rencontré chez cette espèce. Elles sont causées par les champignons.

Si les tâches ne sont pas très importantes, il suffit juste d’enlever les feuilles qui sont atteintes de la maladie, sinon utilisez un fongicide pour les traiter. Quant à la chlorose, elle se manifeste par la décoloration du feuillage.

Elle est due soit par la culture du Rhododendron sur un sol calcaire soit par son arrosage avec de l’eau contenant du calcaire. Pour éviter ce genre de problème, il faut éviter l’eau calcaire et préférer plutôt l’eau de pluie. Aussi, pour apporter de l’acidité au sol, il faut y mettre de l’engrais à base de chélate de fer au printemps.

Un autre problème peut également affecter le rhododendron : la non floraison. Pour éviter cela, il ne faut l’arroser que très peu durant la période estivale car c’est durant cette saison que se forment les boutons qui vont donner des fleurs. Il faut aussi utiliser un engrais sans excès d’azote ; Ce dernier qui favorise grandement le développement du feuillage.

  • Faut-il tailler son rhododendron ?

La réponse est non et c’est même déconseillé. En effet, chaque rameau coupé ne donnera pas de fleur avant deux ans. Il existe quand même une exception : les hybrides précoces.

Ainsi, dans ce cas, on peut très bien rabattre les gros sujets encombrants ou trop compacts après la floraison.

  • Quelle est la meilleure période pour apporter de l’engrais aux Rhododendrons ?

Le mieux serait de faire cette tâche au début de l’hiver, c’est-à-dire en fin du mois de Novembre. Composez l’engrais lentement pour apporter les éléments essentiels au développement de vos Rhododendrons.

  • La meilleure saison pour déplacer son Rhododendron Simsii

Si vous envisagez de transplanter votre Rhododendron, la meilleure saison pour le faire est entre fin Octobre et fin Février qui est la période de repos végétatif. Par contre, les petits sujets peuvent faire l’objet d’une transplantation quelle que soit la saison du moment qu’il n’y a pas trop de chaleur.

  • Les entretiens particuliers au Rhododendron Simsii d’intérieur

Comme il a été dit un peu plus haut, les azalées cultivées dans des pots demandent beaucoup plus d’attention. Ainsi, il faut bien soigner la température de leur environnement. Les spécialistes recommandent une température ambiante de 10 à 15 degrés Celsius. Cette culture en pot requiert également une très bonne exposition au soleil ainsi qu’un arrosage à outrance.

Nos 3 derniers articles:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s