Pour ou contre le carrelage à clipser ?

Pour ou contre le carrelage à clipser ?

Le carrelage a déjà attiré et continue encore d’attirer de nombreux propriétaires actuellement. Cela n’est pas étonnant du fait des nombreux avantages non négligeables qu’il propose. En effet, ce matériau de recouvrement s’adapte à tout type de maison car il est particulièrement résistant à l’humidité en étant hydrophobe.

Le nettoyer est également un jeu d’enfant. Entre autre, il est très réputé pour sa longévité. Ainsi, en général, les carreaux ne s’abiment que s’ils sont mal posés ou s’ils subissent un impact violent.

Par ailleurs, il existe un éventail de modèles de carrelage. Vous n’aurez donc pas du mal à en trouver un qui vous plaira. Enfin, faire appel à un carreleur n’est pas du tout une tâche compliquée.

Le seul inconvénient des carreaux c’est qu’en général, les surfaces qu’ils recouvrent sont froides et dures que tout le monde ne sera pas ravi d’y marcher pieds nus. Quoi qu’il en soit, cet inconvénient semble ne pas beaucoup compter aux yeux des propriétaires qui préfèrent quand même le carrelage par rapport aux autres matériaux de recouvrement de sol.

Mais si les carreaux ont déjà été là depuis la nuit des temps, ils ont connus une révolution en ce qui concerne leur méthode d’installation avec l’apparition du carrelage à clipser. Ce dernier vient s’ajouter aux deux autres techniques de pose de carrelage que sont : le carrelage collé et le carrelage scellé.

Les questions qui se posent souvent sont : Que penser de cette nouvelle technique d’installation de carrelage ? Pourquoi choisir ou pas le carrelage à clipser ? Pour ou contre le carrelage à clipser ? Pour pouvoir répondre à toutes ces questions, il parait logique de mettre d’abord un accent sur les deux autres types de pose : le carrelage collé et le carrelage scellé.

Puis, on va détailler les avantages et les inconvénients du carrelage à clipser.

Quelques mots sur le carrelage collé et scellé

Le carrelage scellé consiste à mettre les carreaux sur une couche de mortier. C’est la technique d’installation de carrelage la plus répandue. Or, c’est la plus complexe de tous. En effet, l’accomplissement de ce type de pose demande une grande minutie car le revêtement se descelle très souvent et ne dure guère si l’installation n’est pas bien effectuée.

Dans ce cas, une rénovation s’impose. Donc, le carrelage scellé doit être fait des mains d’un expert en la matière.

En ce qui concerne le carrelage collé, il est moins difficile que le carrelage scellé. Il consiste à poser le carrelage sur un autre ancien ou bien sur une couche de béton, à l’aide d’un mortier colle.

Que ce soit sur le mur ou sur le sol, cette technique de pose ne demande que quelques simples préparations en maçonnerie. Ainsi, elle peut très bien être réalisée par un professionnel, un artisan carreleur ou même un bricoleur digne de ce nom.

Le carrelage à clipser

Le carrelage à clipser, aussi appelé « carrelage clipsable » ou « carrelage à pose flottante », se répand de plus en plus. Et ceci, grâce à sa facilité de faire ce qui fait notamment sa réputation. Mais, à part cette grande particularité, cette méthode de pose de carrelage présente également d’autres avantages intéressants.

Néanmoins, comme toute chose, il possède également quelques zones d’ombre.

Les avantages du carrelage clipsable :

  • Sans joint ni colle : cette nouvelle méthode de pose de carrelage séduit avant tout les non bricoleurs ou ceux qui ne veulent tout simplement pas bricoler puisque la pose est vraiment facile par rapport aux types de pose traditionnels (scellé et collé). Ce système permet également de changer la décoration en toute facilité si vous êtes du genre à ne pas hésiter à relooker votre intérieur trop souvent. En effet, le carrelage à clipser se réalise sans joints ni colle car il est intégré. Les carreaux clipsables se posent via un système de clips qui s’apparente à la technique d’installation des parquets stratifiés clipsables. Ainsi, ils s’emboitent grâce à des crans « males » et « femelles ». Vous avez donc d’un côté des languettes et de l’autre, des encoches. Avant, les carrelages à clipser se contentaient juste de cette méthode d’emboitement. Par contre, les modèles récents, en grès céramiques, sont souvent dotés d’un châssis. Ce dernier joue un rôle d’isolant acoustique et sert également à renforcer l’assemblage. Quant aux joints, soit ils sont incorporés aux carreaux, soit ils sont tout simplement supprimés pour offrir un look plus moderne au carrelage. Ils sont également d’une étanchéité considérable. Ce qui permet l’installation des carreaux à clipser dans toutes les pièces de la maison, même dans la salle de bains.
  • Sans temps de séchage : Si avec le carrelage scellé ou collé vous allez avoir besoin d’un temps de séchage, avec le carrelage clipsable, vous pouvez tout de suite marcher dessus dès qu’il sera posé.
  • Facile à réparer ou à changer : pour changer les carreaux clipsables abimés, vous n’aurez qu’à les déclipser et en mettre des nouveaux. C’est si simple que ça. Il en va de même si vous désirez changer leur couleur. Vous pouvez même les enlever facilement pour les réutiliser dans une autre pièce.

Les inconvénients du carrelage à clipser :

  • Le coût : la facilité de pose de ces beaux carreaux a vraiment un prix. En effet, le prix des carrelages clipsés est encore élevé. Ainsi, prévoyez à peu près 30/40 euros le m2. Même si vous épargnez quelques euros sur la colle, le revêtement en carrelage clipsable est généralement plus cher qu’un carrelage posé de façon traditionnelle.
  • Une faible résistance aux chocs : Là, les carreaux collés gagnent un point. En effet, s’ils sont bien fixés, vous pouvez être sûr que les chocs ne leur feront pas peur. Par contre, la résistance aux chocs du carrelage à clipser est vraiment moindre. Et cela, même si son installation se fait dans les règles de l’art.
  • Une longévité non encore démontrée car il s’agit d’une technique de pose de carrelage assez récente. Ce qui est sûr jusqu’à maintenant c’est que les joints intégrés sont les parties les plus sensibles des carreaux clipsables en ce sens qu’ils peuvent être sujets à une usure prématurée.
  • Même si la gamme des carrelages clipsés évolue, le choix des coloris et des modèles reste quand même assez réduit. D’ailleurs, vous ne pourrez pas poser les carreaux comme bon vous semble. Le sens de pose doit être respecté. Niveau finition, les carreaux clipsables, qui sont la plupart du temps en grès cérame, ne donneront pas les mêmes effets que les carrelages les plus luxueux.

Faut-il opter ou non pour le carrelage clipsable ?

Vu les avantages du carrelage à clipser qu’on vient d’élucider, ce produit est loin d’être mauvais. En revanche, ce n’est pas non plus une solution miracle.

Pour plus de longévité, il n’y a rien de mieux que les méthodes de pose traditionnelle. D’autant plus que le carreau clipsable coûte encore assez cher si on compare son prix à sa qualité.

En revanche, le carrelage clipsé fera bien l’affaire si vous souhaitez carreler une pièce que vous n’utilisez pas très souvent. Si vous faites également tout le travail, le coût de la pose sera sûrement inférieur à un carrelage scellé ou collé par un artisan.

Gardez cependant en tête que la longévité reste encore une question sans réponse.

Nos 3 derniers articles:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s