Mois : mai 2018

Comment installer un WC suspendu ?

Comment installer un WC suspendu ?

Aussi élégante et attractive que soit ce type de toilettes, il n’en demeure pas moins que son installation est d’une grande importance. Il en va de son bon fonctionnement, et donc de votre confort, mais aussi de la réussite de l’aménagement de votre espace. Raison pour laquelle suivre scrupuleusement toutes les démarches pour ce faire est cruciale. Il reste à savoir quelles sont ces démarches.

Choisir son WC Suspendu

Pour la petite histoire, le WC suspendu est  » la nouvelle génération de toilette « . Elle marque notamment l’évolution du WC classique et remplace aussi les toilettes japonaises sur le devant de la scène.

Malgré que leur renommée ne soit fulgurante que depuis peu, il n’en demeure pas moins que le WC suspendu n’est pas véritablement une nouveauté. D’ailleurs, depuis son apparition, plusieurs modèles et styles ont pu voir le jour.

Lire la suite

Quelle est la différence entre le béton et le ciment ?

Quelle est la différence entre le béton et le ciment ?

Béton et ciment : ce sont tous deux des matériaux, que l’on utilise dans la construction ou la rénovation. Autant l’un comme l’autre, ils sont très prisés par les artisans. Et bien souvent, ceux qui ne sont pas initiés en la matière tendent à les confondre. Il faut dire qu’ils peuvent avoir les mêmes formes.

Cependant, si vous souhaitez vous lancer dans des travaux, en tant qu’amateur de bricolage que vous êtes, savoir faire la différence entre ces deux matériaux semble être de mise. D’où l’importance notamment de cet article.

Rien que dans la forme, le ciment et le béton sont foncièrement différents

La différence béton et ciment est d’ores et déjà visible dans la forme et la définition. Il est donc quasiment impossible de les confondre.

  • Le béton

Le béton est un mélange de plusieurs matériaux, dont les composants les plus fréquents sont le ciment, le sable et le gravier. Il sert pour des constructions et/ou des rénovations. Il sert notamment dans la fabrication de mur, de revêtement de sol, de terrasse voire dans la construction des fondations des maisons. Son coulage nécessite un savoir-faire spécifique qui le différencie également du ciment.

Lire la suite

Comment fonctionne un sanibroyeur ?

Comment fonctionne un sanibroyeur ?

Un accessoire pouvant coûter entre 170 et 600 euros, bruyant et occupant énormément de place dans les toilettes, le sanibroyeur ne semble pas présenter grand intérêt. Et pourtant, ce matériel s’invite de nos jours dans la majorité des maisons, anciennes ou nouvelles constructions.

Plus communément appelé « broyeurs de WC » ou « broyeur adaptable », le sanibroyeur présente des arguments de taille qui n’a pas manqué d’en convaincre plus d’un, et ce, malgré notamment les différents inconvénients citer plus haut.

Différents types de sanibroyeur

loo-1891630_1280

Sachez que sur le marché, vous avez le choix entre différents types de sanibroyeur. Le prix et le mode de fonctionnement varient au cas par cas. Il en sera de même pour ce qui est de la performance.

  • Le sanibroyeur adaptable

Le sanibroyeur adaptable est idéal pour ceux qui souhaitent utiliser ce système, sans pour autant quitter leur ancienne cuvette en céramique avec leur réservoir traditionnel. Comme son nom l’indique, il est simplement à installer dans une partie de l’évacuation du sanitaire. Ce qui revient à faire quelques économies dans la mise en place du sanibroyeur.

Lire la suite

Comment nettoyer le parquet ?

Comment nettoyer le parquet ?

Encore aujourd’hui, malgré la multitude de choix disponible sur le marché, le parquet reste le plus utilisé des revêtements de sol. À la fois chic et convivial, et facile à marier avec n’importe quel style de décoration, il faut dire qu’il ne semble présenter que des avantages. Et à cela s’ajoute la facilité d’entretien.

Mais attention, aussi pratique que soit le parquet, en tant que de décoration de maison, il n’en demeure pas moins que son nettoyage mérite une certaine minutie et un minimum de rigueur.

Voici notamment quelques essentiels à savoir sur les différentes manières et démarches à suivre pour le nettoyage du parquet:

Les erreurs à éviter pour un parquet résistant

À la portée de tout le monde et disponible en un large panel de style et de motifs, le parquet est le revêtement de sol le plus usité actuellement. Mais attention, si vous souhaitez que votre accessoire vous dure longtemps, il y a quelques erreurs à éviter.

  • Minimiser les dégâts des eaux

C’est le plus grand point faible du bois : l’eau. Le parquet n’échappe pas à la règle. En cas de dégâts des eaux, vous devez absolument éviter les eaux stagnantes sur votre parquet au risque de mettre en péril sa robustesse et sa netteté.

Lire la suite

Fusible qui saute: que faire ?

Fusible qui saute: que faire ?

Tout le monde a vécu au moins une fois dans sa vie cette situation insolite. Un claquement sec et tout à coup, tout est noir, la maison est plongée dans l’obscurité. Le courant électrique est coupé.

Si cette situation vous arrive, la première chose à faire est de jeter un coup d’œil par la fenêtre. Ce petit geste tout simple vous permettra d’identifier l’origine du problème. Si tout le quartier est dans le noir, il y a une coupure générale d’électricité.

Vous ne pouvez rien faire. Il faut juste attendre et patienter jusqu’à ce que la lumière revienne. Si au contraire vous constatez que, seule votre maison n’est pas illuminée, ça veut dire alors que les plombs ont sauté.

Vous devez alors intervenir pour remettre la lumière en marche. Tâchez de rester calme. Sachez qu’une solution existe toujours. Ce petit article va vous guider et vous aider pour y voir plus clair.

Mais avant de vous expliquer les origines de cet incident et surtout de vous montrer que faire pour rétablir la situation, et ce avec toutes les précautions indispensables pour ce genre de problème, sachez que le vrai terme utilisé pour ce genre d’incident est « Les fusibles ont sauté ».  Le mot « plomb » vient du fait que le filament en plomb du fusible a fondu ou sauté et c’est devenu un langage familier.

Un fusible c’est quoi ?

Un coupe-circuit à fusible est le terme exact pour le dispositif mais il est diminué en fusible. Un fusible constitue, sans conteste, un des éléments les plus importants dans un circuit électrique.

C’est un dispositif monté en amont d’une source de courant pour assurer la protection d’une installation électrique, ainsi que les différents appareils électroménagers et électroniques que vous utilisez.

Dans la plupart des cas, un fusible est usuellement formé d’un boîtier isolant transparent, d’un fin fil métallique, le plus souvent en plomb. Cependant, il peut être aussi  en aluminium, en zinc ou en argent. Ce fil met en contact deux pièces de connexion situées aux deux extrémités du boitier.

Lire la suite

Comment fabriquer un sommier ?

Comment fabriquer un sommier ?

Des études ont montré que nous passons le tiers de notre vie à dormir et ce, la plupart du temps, dans un lit.  Donc, le lit constitue, sans aucun doute, une importance primordiale

Dans la majorité des cas, quand on achète un lit, on doit faire en même temps l’achat du matelas et du sommier. Mais si vous voulez faire un peu d’économie et ménager votre porte-monnaie, fabriquez vous-même votre sommier.

En faisant cela, vous allez connaitre le plaisir du bricolage tout en ayant la satisfaction d’avoir réalisé vous-même le meuble le plus important de votre maison.

Un sommier c’est quoi ?

Un sommier est un système conçu pour supporter le matelas. Il forme une surface plane et rigide qui maintient le matelas à l’horizontale, tout en offrant une certaine souplesse. Un des principaux rôles du sommier est d’améliorer et de corriger l’action du matelas sur le dos.

Il existe, en effet, une interaction entre celui-ci et le matelas. Cette interaction peut déterminer la qualité du soutien de votre colonne vertébrale quand vous dormez. Si le soutien offert par l’ensemble sommier/matelas est bon, votre colonne est maintenue dans une position rectiligne et évite ainsi toutes torsion et tension qui peuvent avoir des impacts négatifs sur votre sommeil.

Lire la suite

Quel est le meilleur plan de travail pour une cuisine ?

Quel est le meilleur plan de travail pour une cuisine ?

Le plan de travail est un must dans la cuisine. Non seulement il est gage de la fonctionnalité des lieux, mais il sert également de finition dans l’aménagement de l’espace. Pouvant devenir un gage de modernité, les propriétaires ainsi que les architectes d’intérieurs ne peuvent plus se permettre de minimiser le choix de cet élément décoratif.

C’est d’autant plus vrai dans la mesure où plusieurs options sont actuellement disponibles en la matière. Il reste à choisir le bon.

Le plan de travail : qu’est-ce que c’est ?

Il convient toutefois de revenir sur la véritable définition de ce qu’est un plan de travail. Cela vous permettra peut-être de mieux visualiser le rendu et de remettre en perspective l’enjeu esthétique et pratique de la chose.

  • Un espace utile pour la préparation

Les férus de cuisine sont les premiers à l’accepter. Le plan de travail est nécessaire pour la préparation des repas. C’est en fait un espace de plusieurs m2 s’étalant sur une certaine longueur.

Elle peut être faite de différents matériaux et longe le mur ou est dépendant de l’ilot central de la pièce. Elle doit être plane et lisse, mais surtout résistant au coups de couteau.

Lire la suite

Pour ou contre le carrelage à clipser ?

Pour ou contre le carrelage à clipser ?

Le carrelage a déjà attiré et continue encore d’attirer de nombreux propriétaires actuellement. Cela n’est pas étonnant du fait des nombreux avantages non négligeables qu’il propose. En effet, ce matériau de recouvrement s’adapte à tout type de maison car il est particulièrement résistant à l’humidité en étant hydrophobe.

Le nettoyer est également un jeu d’enfant. Entre autre, il est très réputé pour sa longévité. Ainsi, en général, les carreaux ne s’abiment que s’ils sont mal posés ou s’ils subissent un impact violent.

Par ailleurs, il existe un éventail de modèles de carrelage. Vous n’aurez donc pas du mal à en trouver un qui vous plaira. Enfin, faire appel à un carreleur n’est pas du tout une tâche compliquée.

Le seul inconvénient des carreaux c’est qu’en général, les surfaces qu’ils recouvrent sont froides et dures que tout le monde ne sera pas ravi d’y marcher pieds nus. Quoi qu’il en soit, cet inconvénient semble ne pas beaucoup compter aux yeux des propriétaires qui préfèrent quand même le carrelage par rapport aux autres matériaux de recouvrement de sol.

Mais si les carreaux ont déjà été là depuis la nuit des temps, ils ont connus une révolution en ce qui concerne leur méthode d’installation avec l’apparition du carrelage à clipser. Ce dernier vient s’ajouter aux deux autres techniques de pose de carrelage que sont : le carrelage collé et le carrelage scellé.

Les questions qui se posent souvent sont : Que penser de cette nouvelle technique d’installation de carrelage ? Pourquoi choisir ou pas le carrelage à clipser ? Pour ou contre le carrelage à clipser ? Pour pouvoir répondre à toutes ces questions, il parait logique de mettre d’abord un accent sur les deux autres types de pose : le carrelage collé et le carrelage scellé.

Puis, on va détailler les avantages et les inconvénients du carrelage à clipser.

Quelques mots sur le carrelage collé et scellé

Le carrelage scellé consiste à mettre les carreaux sur une couche de mortier. C’est la technique d’installation de carrelage la plus répandue. Or, c’est la plus complexe de tous. En effet, l’accomplissement de ce type de pose demande une grande minutie car le revêtement se descelle très souvent et ne dure guère si l’installation n’est pas bien effectuée.

Dans ce cas, une rénovation s’impose. Donc, le carrelage scellé doit être fait des mains d’un expert en la matière.

Lire la suite

Comment poser un Vélux ?

Comment poser un Vélux ?

Plus communément appelé « fenêtre toit », le Vélux est devenu en peu de temps un must have de l’aménagement d’intérieur. C’est notamment vrai pour la décoration des combles changés en pièce à vivre ou des halls d’entrée avec une toiture en verre.

Facile à utiliser, à poser et très esthétique, ce type de fenêtre apporte une réelle valeur ajoutée à la maison. Ce qui explique d’ailleurs pourquoi, aussi bien les anciennes constructions que les maisons modernes en sont pourvues.

Pour la pose, vous pouvez faire appel à un artisan. Ce prestataire travaille vite et bien, afin de vous garantir un confort unique dans l’utilisation de votre Velux. Mais le seul inconvénient est que le budget sera donc plus important avec la pose.

Pour vous qui avez notamment l’âme d’un bricoleur, pourquoi ne pas mettre la main à la patte. Après tout, avec les bonnes bases, cela ne devrait pas être difficile. Focus sur les différentes choses à savoir sur la pose d’un Velux.

Commençons par le choix de votre Velux

Détrompez-vous ! Le terme Velux est générique. C’est-à-dire que vous avez encore différents choix possibles en la matière sur le marché. La première étape est donc de faire le bon choix. Et en ce sens, connaitre toutes les possibilités ne serait pas du luxe.

  • Le Velux à système de rotation

C’est le modèle le plus répandu en France. Et pour cause, il permet de faire une économie de place en intérieur, tout en vous proposant un maximum de confort. C’est le type de fenêtre toit qui s’ouvre en basculant vers l’extérieur de la pièce. Idéal notamment pour les espaces restreints.

Lire la suite

Connaissez-vous le Rhododendron Simsii ?

Connaissez-vous le Rhododendron Simsii ?

Le Rhododendron Simsii est une plante à végétation vivace originaire d’Asie et d’Europe. Toutefois, on en rencontre des versions retravaillées d’origine japonaise et chinoise. Ainsi, de nos jours, il existe plusieurs sous-genres de cette plante, à savoir : le Candidastrum, l’Azaleastrum, le Therodron, le Mumeazalea et le Pentathera. Quoi qu’il en soit, ceux-ci n’ont rien à envier aux originaux.

Le Rhododendron Simsii Azalée est d’une beauté rare avec ses magnifiques fleurs d’une couleur rose vif. On le rencontre surtout dans les sous-bois dont l’environnement est propice pour son développement.

Cela ne veut pas pour autant dire qu’on ne peut pas la planter si on n’en dispose pas près de sa maison. En effet, il est tout à fait envisageable de planter cette belle fleur, pour apporter un certain style à sa demeure, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Il suffit juste de connaître quelques bases pour assurer la pérennité de votre Rhododendron Simsii.

Les différentes versions du Rhododendron Simsii

Le Rhododendron Simsii Azalée se décline en plusieurs formes : en arbuste, en arbre ou en bonzaï. Le choix dépend du goût de chacun. Néanmoins, le plus réputé d’entre tous est l’arbuste un peu arrondi et étalé.

Les espèces d’Azalée peuvent atteindre une hauteur de 2,5 mètres et sont adéquates tant pour une décoration intérieure que pour un aménagement d’extérieur.

Les Azalées sont de couleurs roses mais on peut très bien rencontrer des boutures avec des fleurs jaunes, blanches, pourpres, violettes, etc. Pour plus d’originalité et pour varier les couleurs dans votre extérieur, certains particuliers mettent dans chaque recoin de leur jardin une espèce de chaque couleur. De toute façon, leur culture et leur entretien sont les mêmes.

Lire la suite